KoFightersXIV.jpgSi vous cherchez un jeu de combat amusant, The King of Fighters XIV est une exclusivité pour PlayStation 4 qui vaut le détour. Offrant une belle variété de personnages, le titre nous propose une histoire un peu mince mais divertissante. Saurez-vous battre le grand champion Antonov et remporter la ceinture du tournoi King of Fighters? Ne soyez pas intimidé par le nombre au bout du titre, bien qu’il existe une panoplie de jeux dans la série, celui-ci est facile à prendre en mains même pour un débutant, alors que les habitués y retrouveront la jouabilité à trois personnages commune à la franchise.

The King of Fighters XIV est développé par SNK Playmore Corporation et publié chez Atlus.

  • Date de parution : 23 août 2016
  • Style : Combat
  • Plateforme : PlayStation 4
  • Modes de jeux disponibles : solo, mutijoueur local (1-2 joueurs) et en ligne (jusqu’à 12 joueurs)
  • Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
  • Langue d’exploitation : Jeu disponible en français écrit (menus et sous-titrage)

Dans l’histoire, on est appelé à gravir les échelons du tournoi The King of Fighters vers la grande victoire, soit de remporter la ceinture du champion. On s’y rend en battant nos adversaires en dix étapes. Celui qui détient la ceinture est Antonov mais l’adversaire ultime est encore plus inquiétant. Et vraiment plus fort! Le scénario principal se résume pas mal à ça et se complète en quelques heures seulement. Heureusement car on ne peut pas sauvegarder sa progression pour le faire un plusieurs sessions.

image: AtlusOn peut choisir notre trio comme on veut. Souvent, je préfère les plus petits car ils bougent mieux dans l’espace et sont nettement plus acrobatiques dans leurs mouvements. Les plus massifs sont lourdeaux et très lents. Étant donné que je ne les maîtrise pas au niveau des super attaques, j’en étais désavantagée. Ces différences se sentent dans l’arène et l’on va assurément avoir nos personnages favoris. On s’aperçoit que certains ont une histoire à raconter par quelques lignes de dialogues ajoutées en début d’affrontement.

Une fois nos personnages choisis, on détermine dans quel ordre il se battront. Avec trois concurrents, cela me donne la chance de terminer les rondes requises sans trop de difficulté. Après une mise en KO, le vainqueur reprend un peu d’énergie pour la suite ce qui peut facilement changer la donne du combat. Plusieurs fois, avec une barre de santé presque vide, j’ai réussi à battre un adversaire en reprenant de l’énergie progressivement. Bref, j’adore cette mécanique. C’est aussi pratique de pouvoir changer la couleur des vêtements de nos combattants évitant du coup la confusion quand on se bat contre un alter ego. Au niveau des mouvements, il faut apprendre à combiner les coups de base avec les super attaques pouvant être déclenchées lorsque leur barre de puissance est pleine.

images: Atlus
images: Atlus

Visuellement, le jeu est magnifique. Notre performance est bien intégrée dans les dix-huit environnements qui donnent de la profondeur à l’image. On évolue dans une mécanique en deux dimensions où l’on commence à gauche et notre adversaire est à droite de l’écran. C’est grâce à une combinaison de coups bien placés que l’on remporte le match, sans trop d’artifices ni l’aide d’éléments de décor. On y joue de manière arcade et totalement old school. J’ai parlé du « plus fashion des jeux de combats » dans le titre de mon article. En fait, c’est la première idée qui m’est venue en tête en regardant la cinématique d’ouverture présentant les personnages un à un.

Du multijoueur en ligne et local

Les matchs en multijoueur sont possibles autant localement qu’en ligne. Les combats se font en mode classique (3 contre 3) ou avec un seul personnage. En ligne, on y ajoute le mode par équipe où c’est six joueurs qui s’affrontent, chacun choisissant un personnage. Ça peut être vraiment cool avec des amis. Ma seule déception est qu’il ne semble pas y avoir beaucoup de joueurs en ligne. En plein samedi soir, j’ai dû paramétrer le monde entier pour trouver des adversaires, autant dans les parties libres que celles qui sont classées. Dommage car le titre est vraiment amusant.

Pratiquer ses meilleurs combos dans les missions spéciales

image: AtlusParmi les modes additionnels, la Survie est mon préféré. Gagner un maximum de matchs est gratifiant. De plus, avec l’énergie qui se régénère un peu après chaque manche, pouvoir gratter un ou deux échelons supplémentaires rend le tout encore plus prenant. Sinon, le Contre-la-montre offre aussi le défi de n’avoir que soixante secondes pour battre un adversaire. Pour pratiquer ses meilleurs combos, c’est parfait! Personnellement, je préfère cela aux sessions d’entraînement pur car j’ai toujours de la difficulté avec les combinaisons spécifiques des boutons de la manette.

En conclusion

Il y a beaucoup de jeux de combat sur le marché et pourtant, chacun y trouve sa niche. Celui-ci est coloré, la musique est entraînante et les personnages sont variés. The King of Fighters XIV est bon jeu complet, amusant et facile d’approche. Ce que j’aime est de pouvoir embarquer dans une partie rapide ou faire quelques rondes entre amis sans devoir passer par la panoplie d’entraînement. Par contre, libre à nous d’y aller pour perfectionner un mouvement spécifique. Et même si on parle de batailles épiques, le titre est assez « clean » pour les plus jeunes. Il n’y a aucune déchirure de vêtement, d’effusion sanglante ou de coups fatals trop intenses. C’est une bonne chose.

image: AtlusSi l’univers The King of Fighters vous intéresse, vous pouvez aussi regarder le film réalisé en 2010 par Gordon Chan disponible actuellement sur Netflix Canada. Bien que je le trouve très superficiel et cheezyà souhait, il est intéressant d’y voir des personnages présents dans le jeu comme les deux ennemis de toujours, Kyo Kusagani et Iory Yagami.

  • Facile à prendre en mains
  • Visuellement très beau
  • Un choix varié de personnages
  • Plusieurs modes de jeux disponibles
  • Le scénario manque de profondeur
  • Pas possible de sauvegarder notre partie solo pour gravir les échelons du mode histoire en plusieurs sessions.
  • Peu de joueurs en ligne

Verdict

  • Jouabilité: 3,5/5
  • Visuel: 4,5/5
  • Audio: 4/5
  • Durée de vie potentielle: 3,25/5

Note générale: 4/5 (82%)

Procurez-vous The King of Fighters XIV pour la PlayStation 4 en édition standard

Procurez-vous The King of Fighters XIV pour la PlayStation 4 en édition premium Burn to Fight

image: Atlus
image: Atlus
PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here