Comme Nintendo l’a fait pour Splatoon 2 en mars dernier, on a la chance d’essayer une démo spéciale du jeu de combat ARMS sur la Nintendo Switch. Répartis sur trois jours, je me suis branchée en ligne durant les quelques plages horaire disponibles pour l’événement ARMS : Global Testpunch. Cette initiative offre un bel aperçu du jeu à paraître le 16 juin prochain.

ARMS pochetteDate de parution : 16 juin 2017
Style : Combat
Plateforme Nintendo Switch
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur (1 à 4 joueurs)
Classement ESRB : E10+ (Pour Tous, 10 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Un jeu de boxe nouveau genre

ARMS est un jeu de boxe nouveau genre. Les bras de nos combattants sont extensibles et munis d’une arme personnalisable à son extrémité. Alors qu’on connaît dix héros jouables jusqu’à maintenant pour le jeu plein, on a pu en essayer sept durant l’événement Global Testpunch. Avec l’option d’installer un bras différent de chaque côté, j’ai pu voir comment chacun se comportait dans l’arène de combat. Si j’ai bien aimé Mechanica avec son marteau qui écrase son ennemi d’un coup franc, c’est Min Min qui a capté mon attention avec son arme au laser à la tête de dragon. Avec seulement trois choix d’armes par personnage pour le moment, il est déjà amusant d’expérimenter les combinaisons possibles. J’ai bien hâte de découvrir tous ceux qui seront ajoutés dans le titre complet car cela change la donne pour chaque affrontement. Il faut à la fois maîtriser nos attaques et savoir éviter les coups ennemis en fonction des bras choisis, chacun ayant un comportement unique.

Une salle d’attente amusante

La salle d’attente est présentée de manière ludique. Les joueurs sont rassemblés dans un groupe d’environ huit personnes dont la répartition semble se faire au hasard. On est ensuite jumelés pour une partie à 1v1, 2v2 ou chacun pour soi lors d’un combat à trois joueurs. Je ne sais pas si ce sera le cas pour le jeu final mais durant le Global Testpunch, on ne choisissait pas notre mode favori, le jeu décidait pour nous. Ce qui est bien car ça apporte de la diversité et nous permet d’essayer tous les modes de jeux présents.

Une jouabilité dynamique

La démo nous a permis de jouer dans trois arènes dont un laboratoire où l’on peut détruire des contenants liquides pour mieux atteindre nos adversaires. À l’extérieur, on va se battre dans une ruelle avec un escalier où le défi consiste à se déplacer dans un long couloir à largeur restreinte. Finalement, un stade entouré d’une bande élastique est le bonheur des fans de saut. On va d’ailleurs se servir de cette bande pour se propulser encore plus haut. J’ai vu des gens maîtriser cette arène de belle façon.

ARMS Global Testpunch 2Nintendo nous a même présenté un jeu de volleyball adapté spécialement pour ARMS. Dans celui-ci, c’est seul ou en équipe de deux qu’on doit s’assurer d’envoyer le ballon sur le terrain adverse avant qu’il n’explose. Très rapide, j’y ai trouvé une manière de m’entraîner à bouger pour frapper le ballon efficacement. Ce sera un mini-jeu qui pourrait être drôle à faire entre amis.

Quelques fois, un joueur est disparu du match sans crier gare. Parce que je l’ai expérimenté à quelques reprises, ça peut être dû à une erreur de connexion internet. La manche s’est tout de même poursuivie avec un homme en moins. C’est pénalisant pour l’équipe qui l’avait avec lui mais au moins, tout n’est pas perdu.

Trois façons de jouer

ARMS Global Testpunch 5Grâce à la polyvalence de la Switch, on peut jouer à ARMS en tenant les Joy-Con séparément dans chaque main. De cette manière, on se tient debout et on donne des coups de poing en faisant le mouvement. Les boutons L et R permettent de sauter ou se déplacer rapidement. On bouge les manettes pour se déplacer et en les ramenant vers nous, on esquive les coups avec un bouclier. Intuitif et facile à apprendre, c’est la méthode que j’ai préférée en plus d’avoir l’impression de faire de l’exercice.

On peut également y jouer en mode tablette, soit avec les Joy-Con attachés à la Switch ou avec la manette Switch Pro. Les contrôles se font alors comme les jeux de combats traditionnels en appuyant sur les boutons pour lancer nos mouvements. J’ai dû m’adapter car les coups se font avec B et A pour chaque bras, Y et X pour sauter et bouger rapidement. On se déplace avec le bâton analogique gauche et on peut tourner avec les flèches. Les commandes sont uniques au titre alors il faudra s’y entraîner pour les maîtriser.

Bien qu’on soit exclusivement en ligne pour cet événement pré-lancement, l’expérience multijoueur de ARMS s’est bien déroulée. Je n’y pas ressenti de décalage entre mes mouvements et ceux de mes personnages à l’écran, autant en tenant un Joy-Con dans chaque main dans une mécanique de détection de mouvements qu’en les utilisant en mode manette. Ne durant que le temps de mettre tout le monde K.O., la durée des matchs est plus que convenable. Advenant le cas d’une égalité, les adversaires ne sont en action qu’un maximum de 99 secondes et ça passe assez rapidement!

ARMS offre une action rapide et enjouée

Après trois jours d’essai, j’aime ce que je vois. ARMS s’annonce comme un jeu de boxe unique en son genre grâce à des personnages variés et colorés. La personnalisation des bras permet d’avoir un héros à notre image dont on tirera profit selon nos talents de combattant. L’action est rapide, enjouée et déjà, les joueurs commencent à être bons.

Ne ratez pas la seconde fin de semaine de test pour ARMS Global Testpunch qui aura lieu du 2 au 4 juin.

En voici l’horaire, à l’heure du Québec :

  • 2 juin 2017 – 20 h
  • 3 juin 2017 – 8 h / 14 h / 20 h
  • 4 juin 2017 – 8 h / 14 h

Vous pouvez télécharger la démo ARMS Global Testpunch dès maintenant sur le eShop de la Nintendo Switch pour être prêts à affronter vos amis.

Procurez-vous ARMS en prévente sur le site de Best Buy.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here