J’aime particulièrement essayer les bêta-tests de jeux. Cela donne la chance d’avoir un accès exclusif aux jeux qui sortiront bientôt, de voir leur évolution, et à quoi s’en tenir. Dans le cas de Disintegration sur Xbox One, jeu conçu par V1 Interactive, mon expérience fut plutôt morte dans l’œuf.

Effectivement, malgré mon abonnement à Xbox Live Gold, et d’avoir respecté les heures et dates précises pour avoir accès à la bête de Disintegration, je fus tout simplement incapable d’accéder à une partie multijoueur en ligne. J’ai à peine joué au tutoriel, et je fus plus embêté que d’autres choses. J’ai eu droit à de fortes nausées durant ce dernier.

J’ai donc arrêté à la fin du tutoriel une fois qu’il fut terminé. C’est vraiment plus tard que j’ai appris par mon collègue Dave Neufeld, blogeur anglophone pour Best Buy, qu’il fallait continuer au delà du tutoriel pour avoir accès au bêta-test. Donc, que ce soit pour des raisons de santé, ou à cause du jeu, j’aurais dû continuer le bêta-test malgré mes étourdissements… Voici ce que j’ai pu découvrir concernant le tutoriel et quelques petites recherches.

Une histoire futuriste de la survie de la race humaine

En gros, l’histoire reste assez intéressante. Afin que l’homme puisse survivre aux changements climatiques, et à la pénurie alimentaire, les scientifiques ont conçu des robots aptes à être contrôler par des cerveaux humains. Pas par la pensée ou par Wi-Fi. Non, par l’implantation de cerveaux dans les machines. Sauf qu’après quelques années, il arriva ce qui aurait dû être prévisible.

Certains de ces robots aux cerveaux humains pensent que l’avenir de l’espèce est dans cette évolution, un groupe de ces robots du nom de la Rayonne. Ces derniers partent en guerre contre les humains restants afin de forcer leur intégration, ou de tuer ceux qui s’y opposent. Dans le jeu on incarne un humain du nom de Romer considéré comme un hors-la-loi par la Rayonne. Avec son équipe, ils sont le dernier espoir de la survie de l’espèce, en tant qu’humain.

Un jeu de tir à la première personne qui s’avère très stratégique

Ce que j’ai pu voir durant le tutoriel m’a tout de même assez surpris et apprit sur les bases du jeu. On contrôle Romer à la première personne et ce dernier se trouve dans un véhicule volant qui se nomme Gravcycle. Ce dernier se manipule assez bien. On peut voler jusqu’à une certaine hauteur sans pouvoir aller trop haut, tirer des projectiles, mais aussi ordonner à notre équipe quelques actions à exécuter. Ces derniers sont au sol et attaquent automatiquement les ennemis.

C’est peut-être là que j’ai eu des étourdissements… c’est qu’en plus de devoir vérifier à tirer sur les ennemis, vous devez aussi régulièrement faire en sorte de donner des ordres à votre équipe. On doit agir rapidement dans un véhicule trop lourd, très large (qui ne peut pas passer partout), limité en hauteur, et un peu lent pour voir tout ce qui se passe à l’entour. Le tout en aidant, et donnant des ordres à son équipe.

C’est franchement intéressant, malgré que ce n’est peut-être pas le style de jeu de tir pour moi. Il est toutefois certain que pour les habitués de jeux de tir, que ce type de gestion d’équipe est un plus amenant son lot de défi, et qui peut alors être particulièrement amusant.

Le mode multijoueur, pas de différence majeure

Le jeu proposera des challenges à atteindre, dont certains qui seront disponibles uniquement selon le changement de saisons. Je ne sais pas ici si cette indication est liée au terme utilisé dans certains jeux tel que Fortnite ou For Honnor. Quoi qu’il en soit, le tout amènera son lot de défi pour ceux qui aiment atteindre ce type d’objectifs.

Il est possible de choisir diverses apparences pour votre équipe, mais, je ne crois pas que cela change quoi que ce soit à leur aptitudes de combats. Cela reste à voir dans la version finale du jeu.

Le jeu proposera trois types de combats pour le mode multijoueurs. « Zone control » sera pour récupérer une zone de l’ennemi afin de la contrôler. « Collector » sera pour abattre les ennemis et récupérer des cannes (qui contiennent le cerveau des ennemis tués). Pour terminer « Retrieval » permettra de livrer des trucs dans une zone de combat.

Disintegration, un jeu de stratégie plus que de tir

De ce que je peux voir, ces types de combats n’ont rien de nouveaux. Par contre, la gestion de l’équipe amène son lot de nouveauté et de challenge sachant fort bien que l’on ne peut pas nécessairement tout faire en même temps. Se diriger vers une station Nanobites lorsque nous sommes touchés, récupérer les cannes lorsque quelqu’un tombe au combat, toutes choses ne sont pas nécessairement nouveaux mais peut être assez amusant pour ceux qui aiment le genre.

De mon côté, j’ai eu mal au coeur toutes les fois que j’ai essayé le tutoriel. Dommage, puisque je trouve le concept intéressant. Je me vois donc mal jouer normalement au jeu. À moins que cela vient avec la pratique?

Cliquez ici pour voir les jeux vidéo disponibles chez Best Buy
Cliquez ici pour voir les jeux vidéo digitaux disponibles chez Best Buy

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here