screen_Gamescom_3_116949.jpg
L’histoire derrière le développement de South Park: The Stick of Truth  (South Park : Le Bâton de la Vérité, en français) est un peu chaotique. En effet, à la base, l’éditeur de ce jeu vidéo était le studio THQ. Comme on le sait, l’entreprise a fermé ses portes au début de l’année dernière après avoir déclaré faillite en 2012. Heureusement, le projet n’a pas été annulé. Un autre studio important a repris le flambeau. Par contre, l’acquisition du titre par Ubisoft a provoqué d’autres retards. Finalement, le jeu est finalement arrivé chez nous et on pourrait même d’ores et déjà dire que l’attente en valait largement la peine!

 

Date de sortie : 4 mars 2014

Consoles  : PS3Xbox 360 et PC

Édition du collectionneurPS3, Xbox 360 et PC

Guide de stratégie : Oui

Classement  : M – Mature

Éditeur  : Ubisoft

Développeur  : Obsidian Entertainment

Le nouveau voisin

South Park est une série de dessin animé qui peut compter sur des milliers d’adeptes (dont votre humble serviteur). Faire une adaptation qui allait plaire à l’ensemble de la communauté n’était pas une chose facile. Certains diraient même que c’était impossible. Il faut dire que dans le passé, on a eu droit à des adaptations d’oeuvres décevantes. 

Mais avec The Stick Of Truth, je serais tenté de dire qu’il s’agit de l’exception qui confirme la règle. D’abord, les développeurs de Obsidian Entertainment se sont assurés de garder l’essence de cette série en faisant appel à Trey Parker et Matt Stone, les deux créateurs de la série. Les deux hommes n’ont pas eu qu’un simple rôle de conseillers et ont véritablement été impliqués dans le développement. En plus de superviser le projet, ils ont écrit le scénario et ont doublé les personnages. On ne pouvait aller plus loin dans l’authenticité. 

Par ailleurs, ça se sent dès les premières secondes de jeu. L’histoire est complètement déjantée et n’a rien à envier aux épisodes présentés à la télévision. Le titre est rempli d’humour, de blagues salaces, d’insultes et de vulgarité. Au fil des années, c’est un peu devenu la marque de commerce de South Park, quand on y pense…

screen_Gamescom_4_116950.jpg

Plus précisément, dans The Stick Of Truth vous incarnez un petit garçon qui vient d’arriver en ville. Vous ne connaissez personne et vous semblez même avoir oublié votre passé. Pour vous faire des amis, vous décidez de sortir de la maison. Après seulement quelques secondes, vous rencontrez Butters qui semble être en mauvaise posture. L’enfant est en plein combat contre un vilain elfe. Sans votre intervention, il aurait sûrement succombé de la main de l’ennemi.  

Pour vous remercier, il vous emmène voir le Grand Sorcier, qui n’est nul autre que Cartman! Le magicien a établi ses quartiers dans son jardin, ou devrais-je plutôt dire le Kupa Keep! Là, on y trouve tout pour assouvir ses besoins : une étable (qui garde des chats) et une armurerie. 

Après vous avoir demandé votre nom (il va gentiment vous rebaptiser « Douchebag »), il vous initie au système de combat. Je ne l’ai pas encore dit, mais The Stick Of Truth prend des allures de jeu de rôle. Sachant que c’est Obsidian Entertainment qui a conçu le jeu, ça ne m’étonne pas! Rappelons en effet que le studio américain a travaillé sur des titres comme Star Wars: Knights of the Old Republic II – The Sith Lords, Neverwinter Nights 2, Fallout: New Vegas et Dungeon Siege III.

Vous devez donc choisir votre classe parmi quatre choix : Guerrier, Mage, Voleur et Juif (vous avez bien lu!). C’est assez limité comme choix, mais ça fait l’affaire. De toute façon, The Stick Of Truth ne souhaite pas révolutionner le monde du jeu de rôle. Ce n’est vraiment pas sa mission. 

screen_Gamescom_5_116951.jpg

D’ailleurs, le titre n’a pas copié le système de combat en temps réel de la plupart des RPG à l’Occidental. À l’instar de plusieurs jeux de rôle japonais, les combats se déroulent, en effet, au tour par tour, ce qui signifie que chaque joueur doit attendre son tour avant d’agir. Si le système est au début simple, il va se complexifier à mesure que l’on va progresser dans le jeu.

Pour ma part, je l’ai trouvé amusant et facile à comprendre. Si on appuie au bon moment, on fait une attaque, puissante, tandis que si on appuie sur la bonne touche au moment voulu, on peut bloquer l’attaque de l’adversaire. On a même une barre de mana (appelée « PP » pour « Power Points »), avec laquelle on peut déferler des pouvoirs destructeurs. 

Après avoir maitrisé toutes vos nouvelles compétences, on vous confiera une mission de la plus haute importance : rapporter le bâton de la vérité, une relique ancestrale qui permet à son porteur de contrôler l’univers (rien de moins). La quête de notre héros va toutefois prendre des proportions beaucoup plus grandes. 

Graphiquement, ne vous attendez pas à une révolution. Cependant, et ça fera sans doute plaisir aux adeptes de la licence, le jeu à conserver ce style 2D particulier qui a fait le succès de ces épisodes télés, si bien qu’à certains moments, on a presque l’impression de regarder un épisode!

La Grand Wizard Edition

J’ai eu la chance de recevoir la Grand Wizard Edition. Si votre budget vous le permet, je vous dirais de vous la procurer sans faute. En plus de contenir une superbe figurine du Grand Sorcier (elle est vraiment bien faite, tellement que je l’ai mise sur mon bureau d’ordinateur, je la regarde présentement alors que j’écris cet article), elle contient une carte du royaume de South Park (une véritable pièce de collection qui vous aidera dans votre quête) ainsi que plusieurs bonus. 

Capture d’écran 2014-03-02 à 08.51.34.png

Verdict 

À mon avis, South Park: The Stick Of Truth a tout ce qu’il faut pour plaire aux amateurs de la série. L’histoire est intéressante (en plus d’être vraiment drôle) tandis que les graphismes respectent le style du dessin animé. Le système calqué sur les RPG au tour par tour ne plaira peut-être pas aux puristes, mais, en ce qui me concerne, je l’ai trouvé bien réalisé. Bref, un jeu à se procurer sans détour!

Jouabilité : 4,5/5

Graphismes : 5/5

Son : 4,5/5

Rejouabilité : 3/5 

Note globale : 4/5

Avez-vous joué au jeu? Dites-moi ce que vous en avez pensé!

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here