Le jeu d’action Blood & Truth est une exclusivité pour PlayStation 4 se jouant avec le casque de réalité virtuelle PlayStation VR. Ne reculant devant rien, j’ai chargé mes deux manettes PlayStation Move et partit à Londres dans la peau du soldat des forces spéciales Ryan Marks.

Blood & TruthBlood & Truth en détails

Plateforme : PlayStation 4 (PlayStation VR)
Évalué sur : PlayStation 4, version standard avec PS VR et manettes PS Move
Développeur : SIE London Studio
Éditeur : Sony Interactive Entertainmnet
Style : Action, réalité virtuelle
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : M (Mature, 17 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Saga londonienne

Suite à la mort de son père, Ryan Marks revient à Londres pour ses funérailles. Faisant partie d’une famille importante au niveau des affaires, la mort du patriarche attire l’attention de ses rivaux. Ryan est interrogé par Carson, un agent de la CIA à qui il raconte son histoire. Souhaitant faire la lumière sur ces ramifications, ce sont ces épisodes que l’on explore dans ce jeu de tir développé exclusivement pour la réalité virtuelle.

Participer virtuellement à un semblant de film d’action

Grâce à la réalité virtuelle, Blood & Truth donne l’impression d’être le personnage principal d’un film d’action. Durant les missions, les ennemis arrivent de manière chorégraphiée aussitôt qu’on avance. Cela donne lieu à des scènes parfois spectaculaires. Faire exploser un baril ralentit l’action afin de profiter du moment. Il y a aussi des passages où l’on avance automatiquement comme sur un rail. Là, il faut être à l’affût de l’arrivée de nos assaillants et arriver au bout indemne. L’apogée se vit dans les scènes finales comme celle où l’on saute du haut d’un édifice pour attraper une tyrolienne en plein vol.

On peut transporter jusqu’à quatre armes sur soi. Deux pistolets attachés à la ceinture et deux armes longues qui se rangent dans le dos. Quelques astuces ajoutent un effet naturel à la jouabilité. Des grenades peuvent être lancées, mais si l’on tient une arme, on n’a qu’à retirer la goupille avec les dents en rapprochant l’objet du visage. On va aussi crocheter des serrures, poser des explosifs et tenir la poignée pour ouvrir les portes. Ailleurs, on grime sur des tuyaux pour atteindre une fenêtre, on rampe dans des conduits d’aération, on observe les caméras de sécurité et on désamorce une foule d’objets sécurisés. On se croirait dans un film d’infiltration. Les Marks ne sont pas blancs comme neige, mais il y a pire qu’eux. Quelques rebondissements dans l’histoire ont d’ailleurs capté mon intérêt tout au long des quatre à cinq heures que m’a duré la campagne.

Une progression narrative immersive

Blood & Truth est un jeu d’action narratif dont l’immersion est réussie. Avec de bonnes proportions, mon corps était en harmonie avec les autres personnages du jeu. Autant assise que debout, j’étais au bon endroit pour la plupart du temps. Dans l’avion ou à bord de la voiture familiale, j’avais réellement l’impression d’être assise dans mon siège. Il est même agréable d’observer la ville en route vers notre prochain objectif. Le dépaysement offert en conduisant à droite est parfait. Le jeu a été développé par London Studio après tout !

Les personnages sont parfois étranges dans leurs expressions (surtout pour Michelle, la sœur de Ryan) mais en général, ça fonctionne. Ayant un protagoniste parlant, notre voix est bonne, mais celle de certains collègues est beaucoup plus faible. Je l’ai particulièrement remarqué lorsque je discutais avec mon frère. Je dois noter y avoir joué en français alors je ne peux me prononcer pour la trame originale anglophone.

Sinon, je veux souligner l’excellente musique qui m’a fait me dandiner à plusieurs reprises. Blood & Truth inclut des pièces de Zdot, JME, Eyez, Kamakaze et Ocean Wisdom qui ont fait un bon travail pour accompagner l’histoire du jeu.

Profiter du mode confort de la réalité virtuelle

Blood & Truth propose un mode « confort » atténuant les effets de nausée de ceux qui y sont plus sensibles. Cela consiste à obscurcir l’extrémité du champ de vision durant les déplacements automatiques, et ça marche ! J’y ai vu un net avantage, même que mon expérience s’est faite tout en douceur. Profiter du paysage en voiture et pouvoir me déplacer sans stresser pour mon cœur est un bonheur. C’est une belle réussite pour une expérience virtuelle de la part de SIE London Studio.

Une bonne jouabilité affectée de quelques soucis graphiques

Les jeux de réalité virtuelle s’améliorent mais ne sont encore parfaits. Alors que Blood & Truth peut se jouer avec la manette DualShock 4, j’ai opté pour les manettes PlayStation Move pour avoir les deux mains libres. L’image projetée nous montre seulement la main jusqu’au poignet. Cela évite l’impression d’avoir des bras en caoutchouc qui plient de manière douteuse. Le choix est judicieux car les mouvements sont convaincants.

Prendre et tenir des objets est facile, mais il faut souvent regarder ce que l’on fait pour bien se positionner. Je ne compte plus les fois où j’ai tiré au sol en voulant recharger mes armes.

Je voyais aussi mes victimes disparaître après les avoir éliminées, ou des objets entrer dans les textures quand je les manipulais. Ce n’est rien pour affecter la jouabilité mais on remarque les limitations dans le développemnt du jeu pour tout ce qui est secondaire à la trame principale.

Défis chronométrés et missions en mode libre

Une fois une mission terminée, libre à nous de la refaire. On cherchera les items qui nous manquent et les cibles cachées partout dans l’environnement. Les défis chronométrés ajouteront quelques heures supplémentaires à ceux qui souhaitent comparer leur classement avec leurs amis. Si vous avez aimé l’histoire, réessayez-là en mode difficile et profitez du New Game+ pour parfaire vos tirs durant des missions plus relevées.

Blood & Truth, un jeu d’action convaincant avec PlayStation VR

Avec son scénario digne d’un film d’action, une mécanique naturelle utilisant bien les manettes PlayStation Move et sa navigation sans malaise, Blood & Truth a une recette gagnante. Le jeu développé de SIE London Studio s’insère fièrement dans une bibliothèque dédiée à la réalité virtuelle. Inspiré de la démo « The London Heist » présente dans la compilation PlayStation VR Worlds, je recommande facilement Blood & Truth aux adeptes de jeux d’action cherchant une bonne aventure solo.

+ immersion réussie
+ sans malaise grâce au mode « confort »
+ intégration naturelle des manettes PlayStation Move
+ bonne trame sonore et musique originale

– peu de rejouabilité si l’on recherche du contenu additionnel
– la manipulation a quelques lacunes de détection
– je vois toujours un peu flou, même si à l’écran de télé, ma diffusion est claire
– bogues graphiques mineurs à corriger

ÉVALUATION GLOBALE DE BLOOD & TRUTH

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme: 3,5/5
Son : 4/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 3/5

Note globale :  4/5 (80 %)

Procurez-vous Blood & Truth pour la PlayStation 4
Procurez-vous l’ensemble PlayStation VR avec les jeux Blood & Truth et Everybody’s Golf

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à PlayStation Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent du site officiel de PlayStation, ainsi que de ma partie sur PlayStation 4 en édition standard avec PlayStation VR.