C’est en 2016 que No Man’s Sky de Hello Games a vu le jour. À l’époque, le titre était sorti sur PlayStation 4 et PC. Il n’y avait aucune version pour la Xbox One. Il faut avouer que les critiques avaient été mitigées. On reprochait au jeu de type « bac-à-sable » de devenir rapidement trop répétitif. Après quelques jours, beaucoup de joueurs ont tout simplement abandonné le jeu, déçus de constater que celui-ci ne respectait pas ses promesses. Personnellement, c’est pour cette raison que j’ai décidé de ne pas y jouer en 2016.

Hello Games a écouté les commentaires des joueurs. À preuve, le développeur a lancé, en même temps qu’une version pour Xbox One inédite, une mise à jour d’envergure baptisée NEXT. C’est en jouant à ce titre pour la première fois, sur Xbox One, que j’ai pu tester le jeu et cette mise à jour.

Détails du jeu

  • Plateforme : Xbox One (version testée), PlayStation 4 et PC
  • Date de sortie : 24 juillet 2018
  • Développeur : Hello Games
  • Éditeur : 505 Games
  • Genre: Science-fiction, bac-à-sable
  • Modes : Un joueur, multijoueur
  • Classement ERSB : T-Adolescents
  • Langue d’exploitation : Français

Trouver le centre de la galaxie

Si vous aimez les jeux vidéo offrant une histoire riche et des dialogues profonds, oubliez No Man’s Sky. No Man’s Sky est un jeu où le scénario occupe une place secondaire. Si le titre n’a pas vraiment de scénario, il se rattrape dans la grosseur de sa carte. Vous pouvez y explorer des millions de planètes toute différentes les unes des autres.

L’aventure commence alors que vous vous réveillez sur une planète extraterrestre. Vous ne savez pas où vous êtes ni pourquoi vous êtes là. Vous semblez être amnésique. Mais vous n’avez pas de temps à perdre. Vous devez rapidement trouver des ressources pour vous protéger des radiations. Sinon, c’est la mort qui vous attend.

Après avoir « réparé » votre combinaison et, un peu plus tard, votre vaisseau, vous apprenez que vous devez aller au centre de la galaxie. Pourquoi? Ce sera à vous de le découvrir.

Récolter des ressources, toujours plus de ressources

Dans No Man’s Sky, tout ce que vous faites consomme des ressources. Dès que vous sortez de votre vaisseau spatial, vous avez besoin de ressources. Heureusement, des ressources, il y en a une panoplie! La jouabilité du titre repose ainsi grandement sur la récolte de ressources. En fait, c’est ce que vous faites 90 % du temps.

Les ressources récoltées permettent, bien évidemment, de recharger les différentes composantes de votre combinaison et votre équipement. Elles vous permettent également de construire votre base. Contrairement à la version de 2016, vous pouvez construire vos bâtiments n’importe où sur les planètes, même sous l’eau, l’outil de construction étant très bien conçu et facile à utiliser. Les ressources vous permettent également de modifier votre vaisseau spatial. Cela dit, grâce à la mise à jour NEXT, vous pouvez maintenant avoir une armada de 50 frégates. Elles peuvent vous accompagner durant vos missions ou vous pouvez envoyer chacune d’elle accomplir des missions spécifiques. Chacun de vos vaisseaux est spécialisé pour le combat, l’exploration, les échanges, l’industrie ou le support. Bien sûr, vous ne pourrez pas avoir une armada dès les premières heures du jeu. Il faudra avoir suffisamment de ressources…

Une autre nouveauté apportée par la mise à jour NEXT est la possibilité de jouer à la troisième personne. Vous pouvez maintenant contrôler votre personnage et les différents véhicules dans cette vue ; vous n’êtes plus cantonné à la vue à la première personne. Personnellement, dans les jeux, je préfère une vue de type FPS, mais je dois avouer que la vue à la troisième personne renforce, dans ce cas-ci, le sentiment de liberté. C’est plaisant de voir son personnage sauté sur les dunes et récolter des ressources. Avec la vue à la troisième personne, vous êtes aussi capable de modifier l’apparence de votre personnage. Vous aurez le choix de plusieurs races comme Gek, Vy’keen et Korvax.

Des graphismes dignes des consoles 4K

Si vous avez joué à la première version, vous verrez tout de suite que les graphismes ont été améliorés. Sur une télé 4K, No Man’s Sky est tout simplement magnifiques. Notre champ de vision est grand tandis que les environnements recréés sont colorés et vastes. Il y a une plus grande différence entre les différentes planètes que nous visitons. Ce qui est bien également, c’est qu’il n’y a aucun temps de chargement. On peut sortir d’une planète se promener dans l’espace et visiter une autre planète sans rencontrer un seul temps de chargement. Et le tout demeure constamment fluide.

Malheureusement, j’ai trouvé que les planètes étaient trop vides. C’était à l’époque l’un des reproches du jeu et j’aurais aimé que ce soit mieux corrigé. On peut parcourir de longues distances sans rencontrer âme qui vive.

Enfin un vrai mode multijoueur!

C’était sans doute l’une des nouveautés les plus attendues de la mise à jour NEXT : le mode multijoueur. Maintenant, dans No Man’s Sky, vous pouvez faire équipe avec un petit groupe d’amis pour explorer l’univers.

Si vous n’avez pas d’amis jouant au jeu, vous pouvez rejoindre la partie d’un autre joueur. J’ai fait quelques tests et je dois avouer que ça fonctionnait plutôt bien. Je n’ai pas dû attendre trop longtemps avant de rejoindre une partie. Habituellement, quand on rejoint une partie, on se trouve dans l’espace à l’intérieur de notre vaisseau spatial. Nous avons à notre disposition toutes nos ressources et tout l’équipement que nous avions lors de notre dernière sauvegarde. Les ressources que nous récoltons durant cette session de jeu peuvent être utilisées lorsque nous retournons jouer dans notre mode « solo ».

Des événements pour la communauté

Pour éviter que les joueurs ne partent après quelques jours, No Man’s Sky propose du contenu hebdomadaire et des événements pour la communauté. Ce contenu gratuit prendra la forme surtout de mission permettant de débloquer des récompenses diverses, comme de nouveaux outils de personnalisation. J’ai hâte de voir ce que ça va donner.

Mon verdict de No Man’s Sky

No Man’s Sky demeure un jeu plutôt répétitif axé d’abord sur la récolte de ressources. Si vous êtes à la recherche d’un jeu au scénario solide ou encore d’un jeu de rôle, il faudra aller voir ailleurs. Cela dit, la mise à jour NEXT corrige la plupart des lacunes du titre de Hello Games : les graphismes sont plus jolis, le mode multijoueur apporte une nouvelle dimension au jeu et il est plus facile que jamais de construire sa base. On peut même se construire une armada de vaisseaux! Si vous n’avez jamais joué au titre parce que les critiques de l’époque vous avaient refroidi, vous pourriez peut-être lui donner une seconde chance.

+ Des graphismes réussis

+ Un vrai mode multijoueur

+ Un monde gigantesque à explorer

– Un scénario faible

– Une jouabilité répétitive

– Des environnements trop vides

Note globale

Jouabilité : 3,5/5

Graphisme : 4,5/5

Son : 3/5

Rejouabilité : 5/5

Évaluation globale : 4/5 (80 %)

 

Obtenez No Man’s Sky pour Xbox One

Obtenez No Man’s Sky pour PlayStation 4

Découvrez tous les jeux vidéo disponibles chez Best Buy.

Découvrez tous les jeux vidéo numériques disponibles chez Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here