Depuis quelques années, le soccer ne cesse de gagner des fans chez nous. Il suffit de se promener dans les parcs pour voir jeunes et moins jeunes s’amuser avec un gros ballon. Par contre, notre engouement pour ce sport n’a rien à voir avec celui des habitants des autres coins de notre planète. En Europe, le football – c’est comme ça qu’on l’appelle dans le vieux continent – est une véritable religion. D’ailleurs, là-bas, les joueurs sont nombreux à attendre, année après année, la nouvelle mouture de PES, le fameux jeu de soccer édité par Konami. Qu’on soit fan ou pas, force est d’admettre que Pro Evolution Soccer 2019, le tout dernier opus, est un excellent jeu de sport.

Détails du jeu

  • Plateformes : Xbox One et PlayStation 4 (version testée sur PS4 Pro)
  • Date de sortie : 28 août 2018
  • Développeur : PES Productions
  • Éditeur : Konami
  • Genre: Sport (jeu de soccer)
  • Modes : Un joueur, coop, multijoueur
  • Classement ERSB : E-Enfants et adultes
  • Langue d’exploitation : Français (dialogues et sous-titres)

Un jeu de sport complet

À l’instar d’autres jeux de sport comme Madden NFL 19, Pro Evolution Soccer 2019 propose une grande variété de modes jouables en solo, en local ou en ligne. Pour accéder à l’un ou l’autre des modes du jeu, on doit naviguer dans l’écran d’accueil. Simple et intuitif, celui-ci rappelle un peu celui de la PlayStation 4.

Si vous voulez jouer rapidement un match contre l’IA ou contre un ou plusieurs de vos amis en local, le mode « Match d’exhibition » est le mode à privilégier. Chaque joueur y choisit son équipe et s’il veut être à domicile ou à l’extérieur. Le mode « Match Aléatoire » met un peu plus de piquant, car il vous permet de jouer un match avec une équipe sélectionnée au hasard. Le mode « Coopération » sera, à mon avis, le mode préféré des soirées de jeux entre amis. Dans ce mode, trois joueurs affrontent trois autres joueurs. Vous n’êtes pas six? Pas de problème, car les joueurs manquants seront remplacés par des joueurs contrôlés par l’IA.

Pro Evolution Soccer 2019 propose également une multitude de modes pour les passionnés de gestion. Dans le mode « Ligue des Masters », vous incarnez le rôle d’un entraineur. Votre mission : bâtir la meilleure équipe qui soit. Pour y arriver, vous pourrez recruter de nouveaux joueurs (à condition d’avoir assez d’argent) ou même entrainer vos joueurs actuels pour booster leurs capacités. Pour accroitre le réalisme, les développeurs ont doté chaque joueur d’une personnalité qui leur est propre. Par exemple, un joueur peut être sur le terrain un loup solitaire ou un joueur d’équipe. Vous n’êtes pas satisfait de la personnalité d’un joueur? Celle-ci peut être changée après des entraînements, après avoir disputé certains matchs ou en changeant le style de jeu de l’équipe.

Si vous voulez devenir le champion de votre ligue sans « perdre votre temps » dans la gestion, vous aimerez sûrement le mode « Ligue ». C’est un peu comme le mode « Ligue des Masters », sans le volet gestion. « Vers une légende » est une espèce de mode histoire sans les cinématiques du mode « Longshot » de Madden NFL 19. Dans ce mode, vous incarnez un jeune joueur ambitieux de 17 ans (vous pouvez le personnaliser dans l’outil de création de personnage) qui veut devenir le meilleur. En matière de jouabilité, lors des parties, vous ne pourrez pas contrôler d’autres joueurs que le vôtre. Le mode se termine quand vous avez atteint les 37 ans. Ce mode est intéressant sur papier, mais j’aurais aimé qu’il soit mieux mis en scène. Entre les parties, on doit souvent lire des longues lignes de textes. On a l’impression d’être à une autre époque.

Le mode « myClub »

Parmi tous les modes mentionnés, le mode « myClub » est décidément le mode le plus complet de Pro Evolution Soccer 2019. Ce mode jouable en ligne vous permet de créer l’ultime équipe. Pour acquérir de nouveaux talents, vous pourrez recourir à vos agents et recruteurs ou encore emprunter des joueurs. Par contre, dans tous les cas, vous devrez vous assurer d’avoir suffisamment d’argent.

Ce mode utilise deux types de devises. Les GP, premièrement, sont gagnés quand on remporte des matchs (il est possible de jouer des matchs en ligne ou contre l’IA). L’autre devise du jeu est les pièces « myClub ». Ces pièces sont achetées avec du vrai argent dans la « Boutique myClub ». Par exemple, 100 pièces coûtent 1,49 $, tandis qu’il faut débourser 39,99 $ pour acquérir 3 300 pièces.

Évidemment, vous n’êtes pas obligé de dépenser de l’argent réel pour obtenir de nouvelles pièces. Cependant, il est certain qu’un joueur fortuné aura une longueur d’avance sur les autres.

Une grande variété de joueurs et d’équipes

Sans grande surprise, Pro Evolution Soccer 2019 propose une grande variété de ligues.  Vous pourrez jouer dans des ligues qui sont plus ou moins connues chez nous comme la Superligaen danoise, la Liga NOS portugaise, la Jupiler Pro League belge, la Super League suisse, la Premiership écossaise, la Primera División argentine et la Première ligue russe. Malheureusement, il n’est pas possible de jouer avec des équipes canadiennes ou encore avec l’équipe du Canada. Pour ce qui est de la Ligue des Champions, l’Europa League et la Super Coupe de l’UEFA, elles se retrouvent seulement dans FIFA 2019, le compétiteur.

Un jeu facile à comprendre, mais complexe

Si vous n’avez jamais joué à un jeu de soccer de votre vie, je vous recommande de commencer par le mode « Entrainement ». Vous y apprendrez les nombreuses bases du jeu. Bien sûr, le but est toujours d’envoyer le ballon dans le filet adverse.

Mais pour ce faire, vous devrez maîtriser les nombreuses commandes du titre et les utiliser au bon moment : une passe longue faite à un joueur à côté de vous risque de ne pas bien fonctionner. Même si vous jouez seul, vous devrez apprendre à jouer en équipe ; il est pratiquement impossible de parcourir tout le terrain sans faire de passe à ses coéquipiers.

Pour corser le tout, les développeurs ont ajouté une barre de fatigue. Plus vous avancer dans le match et plus celle-ci diminue. Si vous courez beaucoup, la barre baissera encore plus rapidement. Il faut surveiller régulièrement cette barre, car si votre joueur est trop fatigué, il risque de se blesser.

Il reste que le jeu est assez intuitif. Il n’est pas nécessaire d’être un fan fini de soccer pour y avoir du plaisir. Les joueurs débutants s’amuseront aussi, car ils pourront régler l’IA à très facile, un niveau de difficulté assez permissif, mais qui représente tout de même un bon défi pour les joueurs peu expérimentés. Les joueurs très expérimentés, pour leur part, pourront toujours jouer en ligne avec des joueurs de leur niveau. Bref, peu importe son niveau, ce titre représente un beau défi.

Des graphismes sublimes

Les graphismes de Pro Evolution Soccer 2019 ont été optimisés pour la Xbox One X et la PlayStation 4 Pro (la version testée). La fréquence d’image est meilleure et les graphismes peuvent s’afficher jusqu’à une résolution de 4K HDR.

Honnêtement, Pro Evolution Soccer 2019 est sans aucun doute l’un des plus beaux jeux de sport de la rentrée. Les stades ont l’air plus vrais que nature. La foule n’est pas du tout statique ; on a vraiment l’impression que des gens regardent la partie.

Personnellement, mes matchs préférés étaient ceux que je disputais le soir. Les effets de lumière y étaient tout simplement magnifiques. Et, en plus, il n’y avait pas de ralentissement.

Des commentateurs qui parlent français

Beaucoup de jeux de sport, même s’ils offrent le texte en français, n’incluent pas les commentaires des présentateurs dans notre langue. Le titre de Konami est en quelque sorte une exception, car il inclut, pour tous les matchs, des commentaires dans la langue de Molière. C’est Grégoire Margotton et Darren Tulett, deux journalistes sportifs européens, qui s’occupent de commenter les matchs.

Leurs commentaires sont la plupart du temps pertinents et ajoutent du réalisme et du dynamisme aux matchs. Il y a même souvent une dose d’humour!

Mon verdict de Pro Evolution Soccer 2019

Je ne vous le cacherai pas, j’ai adoré Pro Evolution Soccer 2019, et ce, même si je ne suis pas particulièrement fan de soccer. Ses graphismes, ses nombreux modes de jeu, son réalisme et sa bande sonore en français m’ont conquis. Reste à savoir maintenant comment va réagir la concurrence. En tout cas, la barre est haute!

+ Des graphismes magnifiques
+ Une bande sonore entièrement en français (même les commentaires)
+ De nombreux modes de jeu dont le mode « myClub »

– Les microtransactions

Note globale

Jouabilité : 4/5
Graphisme : 4,5/5
Son : 4,5/5
Rejouabilité : 4/5

Évaluation globale : 4,25/5 (85 %)

Obtenez Pro Evolution Soccer 2019 pour Xbox One

Obtenez Pro Evolution Soccer 2019 pour PlayStation 4

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy

Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here