Shenmue III D’abord sortie sur Dreamcast (et la raison pourquoi j’ai acheté cette console), la série Shenmue avait connu deux opus très appréciés par les amateurs sans avoir la chance de connaître une suite. Vingt ans plus tard, Shenmue III arrive enfin avec une suite directe au second jeu. Le défi pour le créateur Yu Suzuki était d’essayer de faire renaitre la magie et en grande partie, il réussit avec ce nouveau jeu.

 

Shenmue III en détail

Plateforme : PlayStation 4
Développeur : Yu Suzuki, YS Net, Neilo, YSNET inc.
Éditeur : Deep Silver, Shibuya Productions, Koch Media
Style : Jeux d’aventure
Mode de jeu disponible : Solo
Classement ESRB : T (Teenager – Adolescent)
Langues: Francais et anglais pour les menus, voix en anglais et japonais

 

L’histoire est la richesse de Shenmue III

Dans la série Shenmue, on vous replonge dans le passé en 1987. Vous incarnez Ryo Hazuki un jeune japonais adepte d’arts martiaux qui tient à venger la mort de son père tué par un homme mystérieux nommé Lan Di. L’homme en question a dérobé un disque de pierre appelé le miroir du dragon. Lors de son investigation, il apprend qu’il y existe un second disque de pierre appelé le miroir du phénix et fait sa découverte dans le sous-sol de son père. Pendant qu’il se bagarre avec les gags associés à Lan Di, le principal intéressé s’est enfui à Hong Kong.

Le second opus commence alors que Ryo suit les traces du criminel à Hong Kong. Il fera la rencontre de plusieurs alliés comme Joy, Wong et  Wuying Ren. Malheureusement pour lui, il se verra refuser l’aide de la maitre Xiuying Hong qui voit sa quête vengeresse comme futile. Peu importe, il se met à la recherche de Yuanda Zhu qui a envoyé une lettre pour prévenir le père de Ryo de ce que Lan Di tramait. Le kidnapping de Zhu complique les choses grandement mais heureusement pour lui, Ryo parvient à le libérer.

C’est alors qu’il explique que Lan Di a tué Iawo le père de Ryo parce qu’il est convaincu qu’il a tué son propre père. Plus surprenant encore, les deux miroirs sont sensés signaler le retour de la dynastie Qing soit la dernière dynastie impériale que la Chine a connu. Finalement, il lui dit de se rendre à Guilin pour poursuivre son investigation parce que c’est le même endroit où se dirige Lan Di. À son arrivée, Ryo fait la connaissance d’une jeune femme nommée Shenhua Ling. À sa grande surprise, il découvre que la famille de Shenhua est connectée aux miroirs du dragon et du phénix. Son père travaillait justement dans la carrière de pierre mais elle découvre qu’il est disparu. C’est à ce moment que le troisième jeu débute.

Comme vous pouvez le constater l’histoire est assez riche et c’est justement pour cette raison que les gens aiment tant Shenmue. C’est aussi une partie du problème puisque c’est beaucoup plus agréable à jouer quand on a déjà joué aux deux premiers opus. Le jeu propose un vidéo pour résumer les deux premiers jeux de la série mais ça ne fera rien pour vous embarquer dans la série si vous n’y avez jamais joué. C’est un peu triste à dire mais c’est un jeu pour les initiés.

Shenmue III


Un artéfact du passé pour le meilleur et pour le pire

Pour bien apprécier Shenmue III, il faut le remettre dans son contexte. Pour moi, c’est quasiment comme un jeu rétro mais dans un nouvel emballage. Quand il est sorti, c’était un des premiers jeux de type carré de sable en trois dimensions. On devait se promener en ville pour découvrir des indices, parler à des gens, jouer à des jeux et même avoir plusieurs emplois pour gagner de l’argent.

C’était un jeu au rythme lent qui arrivait à éviter la monotonie avec des combats de rue ou des scènes d’actions QTE (quick time event) où vous devez peser la bonne touche au bon moment. Les combats ont toujours assez été bien faits puisque Yu Suzuki était le créateur de la série Virtua Fighter. Vous devrez d’ailleurs investir une partie de votre temps à vous pratiquer dans les dojos pour arriver à battre les adversaires qu’on retrouve vers la fin du jeu.

Pour éviter de froisser ses fans, Yu Suzuki n’a pratiquement rien changé aux mécaniques du jeu. Ce n’est pas pour rien que j’ai l’impression de jouer au même jeu avec simplement une nouvelle chose de peinture. Fort heureusement, les contrôles sont bien meilleurs que sur la version originale ou même le “remaster” de l’été passé. On utilise finalement pleinement les deux sticks pour le contrôle de Ryo.

Shenmue III

 

Plus beau sans rivaliser les jeux modernes

J’ai bel et bien vu des langues sales prétendre que le jeu est à peine plus beau que les versions du Dreamcast ce à quoi je répondrai qu’ils devraient faire vérifier leurs lunettes. Shenmue III offre un niveau de détail bien supérieur aux deux autres opus et les personnages sont bien plus beaux.

Par contre, quand vient le temps à le comparer à des jeux contemporains, Shenmue III fait pâle figure et arrive à peine à dépasser les jeux de la fin de génération précédente. Je suis assez convaincu que c’est intentionnel pour garder un univers un peu homogène et j’avoue que pour ma part, ça ne m’a pas vraiment dérangé.

La magnifique musique est fort heureusement toujours présente et je suis super content qu’on puisse opter pour les voix japonaises avec des sous-titres anglais. Ça fait beaucoup partie du charme du jeu.

Shenmue III

VERDICT

Il est peu probable que Shenmue III arrive à convaincre des gens qui n’ont pas aimé les deux premiers jeux d’y jouer. Le jeu n’offre pratiquement pas de nouveautés et c’est clair que c’est exactement ce que les amateurs de la série veulent. Pour moi, c’est une belle suite à un jeu que j’ai apprécié qui est un jeu rétro au même titre que pleins d’autres jeux “rétro nouveau”.

Sans vouloir ne rien gâcher quant à l’histoire, on arrive à un certain dénouement mais on est en droit à se demander s’il n’y aura pas un Shenmue IV. L’avancement est quand même assez satisfaisant et on voudrait un peu plus d’aventures de Ryo Hazuki dans le futur.

 

+ Riche histoire qui fait progresser la saga Hazuki.
+ Une belle amélioration visuelle conforme aux autres jeux de la série.
+ La superbe bande sonore.
+ Très semblable aux autres jeux de la série.

– Très semblable aux autres jeux de la série. (Autant une bonne qu’une mauvaise chose)
– Même si le style visuel est bien mieux, il n’arrive pas à la cheville des bons jeux de cette génération.
– Les combats sont parfois assez durs.

 

ÉVALUATION GLOBALE DE SHENMUE III

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme: 3,5/5
Son : 3,5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 3 /5

Note globale : 3,5/5 (70 %)

Shenmue III est disponible dès maintenant pour la PlayStation 4 sur le site de Best Buy Canada.

Procurez-vous Shenmue III pour PlayStation 4

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca