Microsoft avait besoin d’une exclusivité qui allait rassembler les troupes. Le jeu multijoueur en ligne Sea of Thieves a profité d’une excellente visibilité pré-lancement grâce à plusieurs phases de test alpha et bêta, en plus d’être disponible dès le premier jour via le programme Xbox Game Pass. Qu’en est-il maintenant qu’il est sorti officiellement ? Que ce soit seul à la recherche de trésors enfouis depuis des lustres ou en groupe à la chasse aux pirates, chacun peut y trouver son compte du moment que vous ayez quelques heures devant vous.

Sea of Thieves pochetteSea of Thieves est développé par Rare LTD et publié chez Microsoft Studios

Date de parution : 20 mars 2018
Style : Action / Aventure
Plateformes : Xbox One / PC
Modes de jeu disponibles : multijoueur en ligne
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Partons, la mer est belle…

Sea of Thieves propose une aventure située dans un environnement à monde ouvert partagé. L’histoire se résume à affronter les mers à la recherche de trésors. Les quêtes sont offertes par les marchands installés dans les avant-postes. Divisés en trois catégories, ce sont autant de disciplines qui renforcent notre réputation comme pirate. Saurez-vous ultimement trouver la fameuse Fortune d’Athéna ?

Il y a plusieurs manières d’aborder Sea of Thieves. D’abord, l’exploration nous familiarise avec les différentes îles. Les cartes au trésor affichent celle où l’on doit se rendre. N’étant pas nommée, on doit l’identifier sur le tableau de bord et établir notre trajet. Il faut la consulter régulièrement afin de rectifier notre trajectoire en cours de route. La mer étant agitée et venteuse, il est facile de dévier si on n’y prend garde.

Après quelques heures, j’arrivais à repérer celles que j’ai croisées plusieurs fois, notamment les avant-postes. Plus grandes, elles rassemblent les boutiques et la taverne. C’est là ou l’on rapporte nos trouvailles, qu’on se procure missions et équipement. C’est là aussi où l’on risque de croiser plus de gens étant donné l’activité qui s’y trouve.

Évoluer dans un monde partagé, pas si populeux

En tout début de partie, je suis apparue à l’un des avant-postes. J’ai vite appris que les joueurs prennent leur rôle de pirate au sérieux. Après seulement dix minutes de jeu, j’étais morte deux fois. On m’attendait avec un canon pointé sur mon embarcation. J’ai pris le large aussitôt que j’en ai eu l’occasion. Si vous voulez explorer votre bateau, fouiller dans les coffres et regarder ce que vous avez comme équipement disponible, faites-le quand vous êtes certain d’être seul. Bien qu’elle soit houleuse, la mer est plus sécuritaire que n’importe quelle plage.

Sea of Thieves image 4Malgré le nombre important de joueurs, on n’en croise pas à profusion ce qui peut être une bonne chose quand on veut se concentrer sur nos quêtes. C’est toutefois plus calme que ce à quoi je m’attendais, et probablement trop calme pour ceux qui cherchent à socialiser ou s’amuser dans des batailles navales. Il pourrait arriver que vous passiez une heure avant de croiser âme qui vive. Quoiqu’après ma mésaventure du commencement, j’ai apprécié cette quiétude pour me familiariser avec les rouages du jeu. Il faut s’occuper de la barre, de l’ancre, des voiles, des canons et de l’état de la cale. On peut tout faire sans tracas car la taille de l’embarcation est conséquente à celle de l’équipage. On prône la communication mais on a la liberté de bouger comme on le veut ce qui rend l’expérience intuitive.

Tous les types d’embarcation sont regroupés sur la même carte ce qui permet des interactions parfois cocasses. Aller récupérer un crâne au fond d’une épave et arriver à le ramener à bord alors qu’un navire de quatre personnes me voyait faire et tentait de me le ravir a été une victoire personnelle. Croiser un autre joueur sur un quai a donné lieu à un échange surprenant. N’étant pas certain de mes intentions, il a levé son épée. Ma réaction a été de sortir mon accordéon et commencer à jouer de la musique. Il s’est mis à danser ! C’est rassurant de voir que d’autres sont là pour se détendre et passer un bon moment.

Une chasse au trésor réussie

Mon plaisir dans Sea of Thieves est la chasse au trésor. J’adore parcourir les mers à la recherche d’un coffre enfoui sur une île ou d’un crâne sinistre caché au fond d’une épave. Si suivre le X rouge affiché sur une carte achetée au marchand est bien, suivre les énigmes en plusieurs étapes sur le parchemin d’une vieille bouteille trouvée dans le sable est encore mieux. Préparez boussole, lanterne, une pelle et explorez les lieux !

Sea of Thieves image 5La force de Sea of Thieves est la précision des cartes. Les coffres sont enfouis de sorte qu’un coup de pelle suffit à les localiser. Dans les énigmes, lorsqu’il faut faire cinq pas vers l’est, c’est facile à réaliser. Il faut juste savoir lire notre boussole et être patient. Une quête prend un bon moment à terminer et une fois les trésors récupérés, il faut retourner à terre pour encaisser la récompense. Si on est attaqué, les pirates peuvent s’en emparer ou pire, si notre bateau coule, on perd tout ce qui est à bord. Il faut aussi penser à tout revendre avant de quitter la partie car ce qu’on n’aura pas revendu sera perdu.

Je dois aviser qu’il faut aimer ces tâches car la routine s’installe. Les quêtes se ressemblent toutes les unes aux autres et j’ai trouvé que les récompenses étaient souvent minimes. Ou alors ce sont les objets à acheter avec notre or qui sont dispendieux. Bref, il faut retourner en mer souvent avant de pouvoir se gâter avec un item intéressant.

Des combats imprécis

Les combats sont le point faible du jeu, si bien qu’à moins d’y être contrainte, je choisis de fuir au lieu de me battre. Les pistolets ont une visée hasardeuse et l’épée n’est pas aussi précise que je ne le souhaiterais. Ça craint car c’est ce que j’utilise le plus souvent.

À part nos compagnons pirates, les squelettes et les serpents ne sont pas très menaçants. Comptant parmi les personnages générés par le jeu, les serpents sont nombreux mais ne bougent pas. Craignant qu’ils ne me mordent en passant trop près, j’ai vite réalisé que je pouvais les contourner aisément. Les squelettes sont plus actifs. Ils apparaissent souvent en surprise et nous foncent dessus aussitôt qu’on est à leur portée. À long terme, ça manque toutefois de diversité au niveau des ennemis.

Un style unique

Étant donné qu’on évolue dans un environnement partagé, le jeu n’a aucun écran de chargement une fois lancé. On sent toutefois un chargement en arrière-plan surtout en approchant une île ou à l’arrivée d’autres navires.

Sea of Thieves image 7Sea of Thieves n’est pas nécessairement le jeu le plus beau sur Xbox One X. Les décors se ressemblent tous et autant les serpents que les squelettes, les poulets et les porcs ne sont qu’une copie colorée d’eux-mêmes. Les épaves que j’ai croisées sont construites sur le même modèle. Peu importe, cela donne un look unique à l’ensemble. La mer est belle et les couchers de soleil sont magnifiques. Levez les yeux au ciel durant la nuit et vous y verrez de sublimes aurores. Esthétiquement, j’ai trouvé le jeu quand même satisfaisant.

Impressions générales

Sea of Thieves est une exclusivité de Microsoft et le premier jeu à être disponible via l’abonnement Xbox Game Pass dès son jour de lancement. Cette option est plus qu’intéressante pour savoir si le titre est fait pour vous. L’essayer avant de plonger est le conseil que je prodiguerais à tous ceux qui hésitent par rapport aux possibilités qu’offrent la mécanique du jeu. J’ai eu du plaisir à chercher des trésors en m’aventurant sur les îles de Sea of Thieves mais je sais que des collègues ont été contents d’y passer quelques heures, sans nécessairement avoir la motivation d’y retourner avant une mise à jour apportant du contenu additionnel. Espérant que Rare nous en propose bientôt !

Sea of Thieves image 8+ La chasse au trésor
+ Entière liberté d’action
+ Belle immersion dans le monde des pirates selon une thématique totalement assumée
+ La modélisation de la mer est réussie
+ Aucune interruption une fois la partie lancée

– Activités répétitives
– Prévoyez de longues sessions de jeu
– On sent le chargement automatique en arrière-plan
– La faiblesse des combats

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 3,5/5
Graphisme : 3,5/5
Son : 4/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 3,5/5

Note globale : 3,5 (72 %)

Procurez-vous Sea of Thieves pour Xbox One et PC
Procurez-vous un abonnement de six mois à Xbox Game Pass

Merci à Xbox Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Xbox One X.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here