Jeudi soir dernier, Nintendo du Canada a convié les médias à une soirée mettant en lumière nos talents québécois. Les titres de Nintendo Switch en vedette présentaient une sélection de jeux indépendants créés ici, dont j’ai eu la chance d’en essayer quelques-uns.

La collaboration mise à l’honneur

En arrivant, j’ai toute de suite remarqué un esprit de camaraderie émanant de l’endroit. C’est que la rencontre a eu lieu dans les locaux de la Guilde des développeurs de jeux indépendants du Québec. Cette association a justement comme mandat d’aider les développeurs indépendants à s’épanouir dans un esprit collaboratif.

Des jeux indépendants de grande qualité

Gauche-Droite : Le Manoir (développé par Triple Boris)

Bien qu’on le sache depuis un moment, les jeux vidéo développés localement sont de grande qualité. Les jeux indépendants n’en font pas exception, et c’est ce que j’ai pu constater durant la soirée. J’ai passé probablement une heure devant Gauche-Droite : Le Manoir, première œuvre du studio Triple Boris. L’histoire raconte l’épopée d’un jeune garçon qui doit secourir son chien enfermé dans le grenier d’un manoir. La mécanique est simple. On fait face à deux portes. L’une nous faisant progresser, la seconde cachant un monstre qui nous ramène au début de l’étage. C’est un jeu de mémoire dont l’exécution est parfaite. C’est en plein le genre de jeu qui me ferait passer un après-midi, concentrée sur mon écran de Switch afin de franchir un maximum d’étages. Rassurez-vous, les monstres ne sont pas si épeurant alors n’hésitez pas à présenter Gauche-Droite : Le Manoir à toute la famille !

Sundered (développé par Thunder Lotus Games)

Vous aimez les jeux de type « metroidvania » ? Je vous invite à jeter un œil sur Sundered de Thunder Lotus Games (Jotun). Sa version sur Nintendo Switch offre l’opportunité d’y jouer en multijoueur à quatre sur le même écran. C’est d’ailleurs en mode coopératif que j’y ai joué, en compagnie du responsable en marketing du jeu, Rodrigue Duperron. Il a eu la gentillesse (et la patience) de m’accompagner dans des couloirs où il fallait battre des insectes géants à la recherche du mécanisme qui déverrouillera la porte menant à la prochaine section de ces profondes cavernes. Dès les premières secondes, Sundered m’a vraiment fait penser à Metroid, et dans le bon sens. Si vous êtes fan du genre, sautez sur ce titre québécois !

Speed Brawl (développé par Double Stallion)

Speed Brawl est un jeu de combat rapide dont l’histoire tourne autour de six guerriers s’affrontant dans une arène devant une foule profitant du spectacle. La particularité du jeu est que les combats sont coopératifs, chronométrés, et que nos ennemis sont des insectes extraterrestres venant de la Lune.

La nouveauté de cette édition sur Nintendo Switch est l’arrivée du mode versus. C’est donc jusqu’à quatre joueurs qui peuvent maintenant faire la compétition. Chacun leur tour, ils s’affrontent à savoir qui saura éliminer les ennemis de l’arène en moins de temps.

J’ai joué au mode coopératif et au mode compétitif avec un collègue, et on a eu bien du plaisir. Les deux modes sont différents dans leur approche, faisant en sorte que les joueurs y trouveront leur compte. De ce que j’ai pu voir à l’événement, j’ai l’impression que Speed Brawl est un bon titre à sortir avec des amis à la maison. Les matchs sont rapides et l’action est assez drôle.

Encourager les œuvres développées localement

Les autres jeux présents à la soirée étaient Ultimate Chicken Horse (Clever Endeavor), Shrouded Isle (Kitfox Games) et Mages of Mystralia (Borealys Games).

Comme vous pouvez le constater, le talent québécois en jeux vidéo se porte bien. De plus, la variété des titres offerts est là, chacun ayant sa propre couleur. Les styles sont également variés. Il y en a donc pour tous les types de joueurs, des occasionnels aux joueurs aguerris.

Pour encourager les œuvres d’ici sur Nintendo Switch, procurez-vous des cartes du Nintendo eShop. De nombreux jeux indépendants sont offerts uniquement en téléchargement, mais qu’à cela ne tienne. Ils valent le détour !

Merci à Nintendo du Canada de l’invitation à l’événement #VitrineNindiesQC.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

2 COMMENTAIRES

  1. Hi Ian, thanks for the (Google-translated) read and comment on the French blog !
    Le talent québécois est bien représenté et il faut porter un oeil à ce qu’ils font. Il y a de belles oeuvres là-dedans 🙂
    Comme toi, Mages of Mystralia est aussi sur mon radar. Je n’ai pas eu l’occasion d’y jouer durant la soirée #VitrineNindiesQC, mais je compte bien me reprendre. Ce qui m’intrigue dans ce jeu est de pouvoir expérimenter les différentes options pour confectionner nos propres sorts de magie. Mélanger le feu avec une explosion, puis de finir avec de la glace, mes ennemis ne pourront pas survivre bien longtemps! haha
    J’ai l’impression que les fans de RPG pourront s’y reconnaître dans cette optique.
    Si jamais tu as la chance de l’essayer, n’hésite pas à nous parler de tes impressions !

  2. Forgive me if I get some of the details wrong, I’m relying on Google Translate to read your article.

    Left-Right: The Manor looks like a trial and error game. It looks interesting, but I feel the repetitiveness would get to me before I finished the game.

    Sundered looks really cool, I’m interested to try it out.

    Speed Brawl has a really cool art style. I wish that I enjoyed fighting games more so I would be more willing to try it out.

    I’d really like to see more of Mages of Mystralia. I’ve seen some video on twitter and am really interested to try that one out!

    Thanks Mel for the letting us know about these Nintendo Switch games developed in Quebec!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here