DJI mavic air

DJI vient d’annoncer le lancement du tout dernier drone à s’ajouter à leur gamme Mavic : le Mavic Air. Il s’agit de très bonnes nouvelles pour les amateurs de drones, car le Mavic Air comble l’écart entre le modèle d’entrée de gamme, le Mavic Spark, et celui pour les consommateurs éclairés, le Mavic Pro.

Cliquez ici pour précommander le Mavic Air.

Le Mavic Air est une vraie petite merveille

Le Mavic Air combine quelques-unes des meilleures caractéristiques du Mavic Pro dans un boîtier dont la taille se rapproche de celle du Mavic Spark. Tandis que le Spark tient dans la paume de votre main, l’Air est environ de la taille de votre main, donc il s’agit quand même d’un drone pliable compact et facile à transporter. Et pourtant, ses caractéristiques sont suffisamment exceptionnelles pour susciter l’intérêt des vrais mordus. Le capteur CMOS de 12 Mpx peut produire des vidéos Ultra HD 4K à 30 images/s, et en résolution HD intégrale 1080p jusqu’à 120 images/s, pour enregistrer des prises de vues au ralenti sublimes! Il offre une autonomie de vol de 21 minutes, temps tout à fait respectable, grâce aux batteries au lithium haute densité. Le cardan stabilisé à 3 axes permet à la caméra de bouger durant le vol et de saisir toute une variété de panoramas de qualité cinématographique en modes vertical, horizontal, à 180 degrés et même en mode sphérique innovant 32 Mpx sur 360 degrés.

Le Mavic Air offre des options de contrôle de vol exceptionnelles

En ce qui concerne les options de contrôle de vol, le Mavic Air est un appareil complet. Vous disposez bien sûr d’une manette pliable que vous pouvez fixer à votre téléphone intelligent pour visualiser des aperçus à plan subjectif en temps réel. Il comprend DJI Mavicégalement l’option TapFly qui vous permet de sélectionner une destination pour le drone sur l’écran de votre téléphone et de vous concentrer pour enregistrer des séquences parfaites. ActiveTrack vous permet de choisir des sujets à suivre en mouvement et de les filmer alors qu’ils marchent, courent ou se déplacent à vélo. De plus, la fonction SmartCapture vous permet de contrôler le drone au moyen de commandes gestuelles. De plus, les six différents modes QuickShot compris font suivre des trajectoires prédéterminées au drone et permettent de capter des prises de vues à couper le souffle en appuyant simplement sur un bouton. Je crois que vous serez tout aussi impressionné que moi en découvrant ces options! Pas surprenant que DJI ait acquis une position dominante sur le marché du drone.

DJI mavic air

Le Mavic Air est doté d’une mémoire intégrée

En matière de capacité de mémoire, l’Air comporte 8 Go de stockage interne ainsi qu’un port pour carte MicroSD. Bien qu’une capacité de 8 Go n’ait rien d’exceptionnel, cela fait en sorte que l’Air est prêt à l’emploi et que vous pouvez l’utiliser lors de vos sorties même si vous oubliez d’apporter une carte. D’ailleurs, c’est idéal pour prendre l’habitude de vider et de formater la mémoire interne après chaque vol.

Le Mavic Air peut analyser son environnement

Flight Autonomy 2.0 constitue une des caractéristiques les plus impressionnantes du Mavic Air (ce qui n’est pas peu dire) et vous en profiterez presque sans vous en rendre compte. Il s’agit du système qui protège le drone en vol et qui empêche les collisions avec des objets de son environnement. L’Air est équipé d’une vision vers l’arrière, l’avant et le bas et d’un total de 7 caméras qui recueillent des renseignements afin de créer une analyse 3D de l’environnement. DJI affirme que la précision de positionnement atteinte par l’Air est deux fois supérieure à celle des autres modèles de la gamme. De plus, le Système d’assistance avancée au pilote permet à l’appareil de dévier automatiquement de sa trajectoire pour éviter des obstacles. La fonction Retour au point de départ qui constitue un ultime filet de sécurité et qui vous empêche de perdre votre drone à cause d’une défaillance de la batterie a aussi été améliorée. Elle atténue encore davantage les risques de perte de signal, ou les problèmes en cas d’obstacles sur la trajectoire ou la zone d’atterrissage.

Elle vous avertit même si elle détecte que l’appareil s’apprête à se poser sur l’eau. En fait, l’Air capte des images de la zone d’atterrissage au décollage et essaie de faire en sorte qu’elles correspondent à celles prises lors de l’atterrissage pour assurer un retour au point de départ des plus précis. Comme vous pouvez le voir, ce drone possède des fonctionnalités exceptionnelles dont vous ne pourrez plus vous passer.

DJI mavic

Qu’est-ce qui distingue le Mavic Air du Mavic Spark et du Mavic Pro?

Alors, en quoi l’Air se distingue-t-il des modèles Spark et Pro de la même gamme? L’Air est environ 50 % plus lourd que le Spark, mais pèse à peu près la moitié du poids du Pro. Son autonomie de vol maximale est supérieure de 5 minutes à celle du Spark, mais inférieure de 9 minutes à celle du Pro. Chacun des appareils est doté d’un capteur de la même taille. Le Spark capte des vidéos en HD intégrale 1080p à 30 images/s, tandis que l’Air enregistre des vidéos en 4k à 30 images/s et en résolution 1080p jusqu’à 120  images/s, un peu comme le Pro. Curieusement, l’Air offre la plage ISO la plus basse, 100-1600, alors que les deux autres modèles vont jusqu’à 3200. Si les drones de DJI ont une faiblesse, c’est probablement la performance en faible éclairage peu impressionnante.

La vitesse maximale du Spark est de 50 km/h, tandis que l’Air peut voler à 68,4 km/h, encore plus vite que le Pro. Les Mavic Air et Pro peuvent voler à une altitude impressionnante de 5 km, alors que le Spark peut atteindre une élévation maximale de 4 km. En matière de distance de transmission, et de distance à laquelle le drone peut s’éloigner, l’Air offre une portée maximale de 4 km, comparativement à 7 km pour le Pro et 2 km pour le Spark. La distance de vol maximal de l’Air est de 10 km, alors que celle du Pro est de 13 km et celle du Spark de 9 km.

En ce qui concerne les caractéristiques uniques, l’Air est le seul des trois modèles à être doté d’une mémoire interne et d’une caméra orientée vers l’arrière. Il offre également le débit binaire le plus élevé pour l’enregistrement de séquences vidéo, à savoir 100 Mo/s, comparativement à 60 Mo/s pour le Pro et 30 Mo/s pour le Spark. Il ne s’agit pas d’une caractéristique de premier ordre, toutefois, un débit binaire élevé constitue un avantage pour les vrais mordus de la vidéo.

Dans l’ensemble, le Mavic Air est un nouvel appareil innovant, et je m’attends à ce qu’il se vende aussi bien et peut-être mieux que le Mavic Pro. La performance de l’Air est beaucoup plus proche de celle du Pro que de celle du Spark, et je suis certain qu’il suscitera beaucoup d’intérêt chez les amateurs de drones.

Alors, qu’en pensez-vous? Le Mavic Air a-t-il piqué votre curiosité? J’ai hâte de lire vos commentaires ci-dessous!

 

 

 

PARTAGER SUR
Justin Morrison
Je suis photographe à Vancouver et propriétaire de Juna Photography. Je suis passionné de photographie. J’adore les photos qui ont l’air authentiques et qui racontent des histoires. Ce sont les photos que je m’efforce de créer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here