Jeu de société - Beasts of Balance

Beasts of Balance est un jeu de société coopératif inhabituel, mais amusant, élaboré par les esprits créatifs de la génération du financement collectif. Fruit d’une campagne de financement Kickstarter réussie, Beasts of Balance est un jeu de société original maintenant offert chez Best Buy.

Cliquez ici pour voir la vidéo (en anglais seulement)

Qu’est-ce que Beasts of Balance?

L’idée centrale du jeu est de découvrir différentes bêtes, et de leur donner vie dans votre application (et les garder en vie.) La pièce maîtresse est la planche de jeu « Plinth of Life ». Le jeu comprend six bêtes de base, qui représentent l’air, l’eau, et la terre. Le feu est présent comme élément jouable, mais seulement par l’entremise d’un personnage « non jouable » secondaire dans l’espace de jeu. Avec d’un à quatre de vos meilleurs amis, vous prenez le rôle de créateur en charge de l’ingénierie d’une réalité fantastique vaste et colorée.

Il y a deux modes de jeu. La plupart du temps, vous jouerez en mode coopératif standard, mais il y a aussi une option de mode bataille.

En plus des six bêtes de base, vous obtenez de multiples artéfacts et pièces d’action (appelées « miracles ») que vous utiliserez de pair avec vos animaux pour créer un royaume unique. La seule attrape? Vous devez accomplir ces actions sur le « Plinth », un petit socle circulaire qui repose au milieu de la planche de jeu. L’application vous montre un royaume petit mais puissant, mais votre planche de jeu vous offre très peu d’espace pour libérer votre pouvoir créatif.

beasts of balance - contenu de la boite

Par où commencer avec Beasts of Balance

La première chose à faire est de télécharger l’application Beasts of Balance pour un appareil compatible. En ce moment, l’application Beasts est disponible pour iOS et Android, et peut être projetée à un téléviseur Apple TV ou Fire TV. Il n’y a aucune inscription requise et le socle se synchronisera lui-même à votre application par Bluetooth local si vous suivez les directives à l’écran.

Jouer à Beasts of Balance

Le jeu Beasts of Balance est assez facile pour que votre enfant comprenne l’idée de base (le jeu est recommandé aux personnes de 7 ans et plus), mais il est aussi assez ardu et complexe. Vous remettrez en doute tous vos choix, à mesure que votre tour grandit, pour vous assurer de placer la prochaine pièce au bon endroit. La dextérité est primordiale, ainsi que votre capacité à garder votre sang-froid sous pression.

beasts of balance - en jeu

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de commencer une partie, mais à moins de lancer votre royaume avec deux bêtes de base, vous allez fort probablement gaspiller les autres pièces. Vous ajoutez des animaux au socle en les appuyant sur le point tactile « Communication en champ proche ». Le socle les enregistre sur l’écran du jeu et vous les placez. À partir de là, vous pouvez décider de les accoupler ou non (grâce aux pièces en forme de « X ») ou de les déplacer (grâce aux pièces en forme de flèche). À l’écran, les espèces mélangées et les migrations créent de nouvelles bêtes en cours de route. Sur la planche de jeu, vous devez trouver un moyen de tout faire tenir. Les animaux ont différentes formes, et vous offrent la possibilité de les placer à l’endroit, à l’envers ou de côté. À mesure que vous ajoutez et créez des bêtes, vous accumulez des points. Toutefois, à mesure que vous ajoutez ces nouvelles bêtes, les bêtes les moins puissantes perdent un point chaque tour. Lorsqu’elles n’ont plus qu’un point, elles deviennent en danger et vous devez les sauver. Quand elles n’ont plus de point, elles disparaissent. Elles disparaissent aussi de votre espace de jeu, mais vous devez les laisser dans votre tour.

Pour sauver les animaux de l’extinction, vous pouvez faire appel à vos artéfacts colorés. Les artéfacts colorés correspondent à l’environnement. Le vert représente la terre, le bleu, l’eau, et le rose, l’air. Il y a un artéfact dédié à chaque couleur, et ceux qui sont mélangés à d’autres éléments. Il y a aussi les artéfacts orange qui ressemblent au feu. Ces artéfacts de feu ont des pouvoirs spéciaux. Une luciole parcourt l’écran, et si vous touchez à un artéfact soutenu par le feu, la personne sur qui repose la luciole tire profit de ces avantages.

Beasts of Balance - grande tour

Pour ajouter un peu de difficulté en mode coopératif, vous pouvez appliquer des artéfacts « miracles ». Il s’agit des articles de forme inhabituelle qui ne correspondent à aucun élément. Voici les éléments « miracles » :

Hâte : Il s’agit d’un artéfact bizarre en forme de roche. Lorsqu’il est appliqué au socle de la tour, il accélère vos tours jusqu’à ce que votre prochain mouvement soit minuté. Lorsque j’ai joué avec l’artéfact « hâte », on me laissait environ de 10 à 60 secondes pour poser la prochaine pièce. Vous pouvez vous imaginer que cela devient difficile dans les derniers stades du jeu.

Distraction : Cette pièce en forme de serpent est un peu plus facile à appliquer que celle de la hâte (puisqu’elle peut être suspendue facilement si vous la placez comme il faut). Cette dernière vous lance de mini défis que vous devez relever en plaçant votre prochaine pièce. Par exemple, une tâche de distraction consiste à toucher les pleines lunes qui apparaissent à l’écran en même temps que vous placez des objets. Une autre consiste à toucher un objet à l’écran tout en plaçant des objets.

En mode bataille, ces miraculeux artéfacts ont différentes utilités. L’artéfact de distraction, par exemple, devient un jeton de résurrection qui ramène des animaux à la vie.

beasts of balance

Le jeu prend fin lorsque votre tour tombe. Dans ce cas, vous aurez un certain temps pour ramasser les pièces. Le socle reconnaît tout ce qu’on y met, peu importe en quelle position. Ainsi, quand la tour s’écroule, et que le compte à rebours commence dans l’application, on n’a pas à tout remettre dessus exactement de la même façon. Il faut simplement que toutes les pièces y soient. Si vous manquez de temps, le volcan entre en éruption et tous vos animaux disparaissent et la partie est terminée.

Pendant que vous tentez d’accumuler des points, souvenez-vous aussi qu’on applique les miracles pour mettre en banque les points perdus. Chaque partie dure de 5 à 30 minutes, selon le niveau de stratégie.

Créer votre bestiaire

Le jeu commence avec seulement 6 animaux, mais avec de la migration et des croisements répétés, on peut en obtenir plus de 100 différents types. Ils sont divisés en catégorie standard et élémentaire. Les animaux élémentaires demandent plus de croisements et sont plus difficiles à obtenir que les standards. Ils valent ainsi beaucoup plus de points et ont tendance à conserver leur valeur.

Pendant toutes les parties coopératives que j’ai jouées, nous avons vu une sélection limitée d’animaux. Comme ce mode met l’accent sur le travail d’équipe pour bâtir la tour, et que je me concentrais sur ne pas laisser tomber mon équipe avec des configurations bancales, les 12 ou 15 mêmes animaux apparaissaient toujours. Le bestiaire connaît beaucoup plus de croissance en mode combat, car on a beaucoup plus tendance à faire des migrations et des croisements pour voler des animaux à ses concurrents.

En mode combat, 2 à 3 joueurs s’affrontent, chacun prenant le rôle d’un élément (l’air, l’eau ou la terre) pour bâtir un royaume des animaux sur une rangée. La plus grande différence de ce mode, c’est qu’au lieu de travailler en équipe, on tente de nuire à ses adversaires, en faisant s’écrouler leur tour. Si une tour s’écroule, le joueur doit la rebâtir avant que le compte à rebours (correspondant aux points qu’il a accumulés) se termine et que le volcan entre en éruption, sinon il perd la partie.

Ces animaux en valent-ils la peine?

Avant d’acheter un jeu de société aussi cher, on doit penser à sa longévité et à combien de temps de jeu sa famille pourra en tirer. Ce jeu, avec ses 100 animaux à créer inclus, promet de durer très longtemps, surtout avec les animaux élémentaires plus difficiles. Chaque animal a une forme unique, offrant une multitude de positions, alors chaque partie sera très différente des autres. Si le jeu commence à perdre son intérêt ou sa nouveauté, il existe des extensions, avec plus d’animaux et plus de cartes pour le mode combat. Pour l’instant, les extensions sont seulement vendues directement par le fabricant.

Je me suis beaucoup amusé avec le jeu Beasts of Balance. C’est un jeu complètement différent des autres. Je l’ai apporté chez un ami pour jouer avec sa famille, et tout le monde s’est bien amusé. Le fils de 4 ans de mon ami aimait les images à l’écran et les drôles de noms, et son fils aîné était un prodige du mode combat. Nous nous sommes mis dans des situations incroyables, et avons bâti des tours de forme ahurissante. Dans une des parties, nous avons utilisé presque tous les artéfacts, mais nos pointages étaient faibles, car beaucoup de nos animaux sont disparus. J’ai découvert que plus je commençais tôt à faire des migrations et des croisements, plus mon pointage était élevé. Il faut bien réfléchir à la puissance de créer des animaux élémentaires et d’utiliser les artéfacts miraculeux de façon équilibrée pour atteindre de meilleurs pointages. Tout ça prend du temps, surtout avec les formes très différentes de chaque pièce et la stratégie nécessaire pour tout faire en une seule partie.

Beasts of Balance Gameplay Screen

Pour profiter au maximum des effets visuels qui accompagnent le jeu, je vous recommanderais de jouer sur une tablette ou de la connecter à votre téléviseur si c’est possible … La beauté et la folie des images portées à l’écran ajoutent beaucoup d’attrait au jeu, et plus l’écran est grand, plus les images sont brillantes, plus les enfants les aiment. Ça ajoute vraiment une autre dimension amusante à ce jeu déjà bien réussi.

C’est une expérience sans pareille et très amusante! Le jeu Beasts of Balance est maintenant offert chez Best Buy et en ligne à BestBuy.ca.

PARTAGER SUR
Matt Paligaru
J’ai commencé à jouer et à m’intéresser aux gadgets quand j’ai eu en main ma première manette Colecovision, dès mon plus jeune âge. J’ai écrit pour Xbox Addict, Vancity Buzz et Rebellion Media, sur des sujets allant des jeux aux arts martiaux de toutes sortes. Je suis aussi coprésentateur de la baladoémission G3.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here