Vous cherchez une façon originale et brillante de décorer une chambre, un bureau ou la salle de séjour? Voici les panneaux lumineux hexagonaux à effets dynamiques Cync de GE! C’est un produit que j’avais envie d’essayer depuis un bon moment, et je vous livre mes impressions. Sans vouloir vendre le punch: j’ai adoré (sauf l’installation)… et ils ne quitteront plus jamais mon mur de studio!

Contenu de la boîte et caractéristiques techniques

La boîte contient d’abord un petit papier avec un numéro de téléphone et une adresse courriel, au cas où vous auriez besoin d’aide avec ce produit (ou tout produit GE Cync), le manuel d’installation, 7 panneaux de 7 pouces (ou 17,78cm), 6 connecteurs, un câble d’alimentation avec commande pour contrôler l’éclairage, ainsi que tout le matériel pour l’installation (9 bandes adhésives, des petits clous, 2 vis, un outil d’orientation et un outil de retrait de panneau. 

Les instructions mentionnent un niveau “inclus”, mais il n’y en avait pas dans la boîte que j’ai reçue. Celle-ci provenait exceptionnellement directement d’un magasin Best Buy et non du bureau-chef, comme c’est habituellement le cas pour les produits à tester, donc soit il y a une erreur dans les instructions, soit c’est un oubli dans la boîte. J’ai commandé un 2e ensemble pour vérifier et je mettrai ce texte à jour lorsque j’aurai pu confirmer le tout.

Les panneaux ne consomment que 0,8 W pour une puissance lumineuse de 200 lumens. Outre les millions de combinaisons de couleur, vous pouvez aussi choisir le ton de blanc qui vous convient dans l’application (2000K à 7000K). Ils ont une durée de vie annoncée de 25 000 heures.

Ils sont compatibles Wi-Fi 2,4 GHz et Bluetooth, et on peut aussi les contrôler par la voix grâce à Alexa d’Amazon ou l’Assistant Google.

Branchement et configuration

Lisez attentivement le guide d’installation, puisque des informations importantes s’y trouvent. On y explique notamment qu’il ne faut pas brancher plus d’un câble de “sortie” par panneau, puisque tous les panneaux sont branchés “en série” (donc l’un à la suite de l’autre).

Installez l’application Cync sur votre appareil Android ou iOS, et suivez les instructions pour y ajouter un produit.

Branchez ensuite le cordon d’alimentation dans le premier panneau (dans la prise avec la flèche, qui est la prise “d’entrée”. Ensuite, pour relier le panneau suivant, il suffit de faire partir un connecteur d’une prise numérotée vers la prise avec la flèche du panneau suivant.

Je recommande de faire votre modèle à plat, sur une table ou un comptoir, avant de commencer les branchements, pour vous assurer que tout pourra être branché en série, tel que demandé. Vous pouvez regarder ma critique vidéo ci-dessus pour voir comment j’ai procédé de mon côté. 

Installation

Une fois que tout a été branché et testé, c’est le moment de procéder à l’installation sur votre mur (après l’avoir bien nettoyé avec la lingette fournie, pour assurer la meilleure adhérence possible). Notez que vous pouvez utiliser des clous si, comme moi, votre surface n’est pas lisse. J’ai procédé à l’installation sur un mur en fausse brique et les bandes adhésives n’auraient clairement pas suffi à tout faire tenir en place de façon sécuritaire.

Par contre, si le livret d’instructions indique comment installer avec les clous, il aurait été intéressant d’avoir un gabarit conçu exprès. En effet, les gabarits fournis ont la taille des panneaux, mais ne tiennent pas compte de la taille de la plaque à retirer pour procéder à l’installation au mur. Bref, on y va un peu à tâtons de ce côté. J’ai essayé avec un ruban à mesurer, mais il fallait que je déduise la largeur d’un petit rebord sur le côté de la plaquette et j’ai fini par abandonner car c’était trop de calculs. 

Assurez-vous aussi de débrancher les panneaux de la prise murale… un coup de marteau métallique sur les connecteurs est si vite arrivé! Ce fut d’ailleurs mon cas, et les panneaux se sont allumés… j’ai même eu peur d’en avoir fait “sauter” un, car seuls les deux premiers se sont allumés sur les 4 qui étaient branchés à ce moment-là, mais tout fonctionnait encore par la suite.

Enfin, j’ai aussi eu quelques difficultés avec les connecteurs par la suite, puisque j’ai dû tout débrancher pour installer les plaques au mur, puis rebrancher un panneau à la fois. Parfois, le panneau semblait bien enclenché, mais le contact ne se faisait pas. Au total, ça m’aura pris plus de 45 minutes à installer. Évidemment, si vous installez avec les bandes adhésives, ça devrait vous prendre la moitié moins de temps, selon moi.

Par contre, sachez que les bandes risquent d’arracher de la peinture, le jour où vous les retirerez du mur. Une petite couche de peinture est à prévoir, surtout si vous êtes locataire. 

Mon test des panneaux lumineux hexagonaux à effets dynamiques Cync de GE

Une fois l’installation au mur complétée, j’ai pu m’amuser avec les différentes configurations chromatiques des panneaux dans l’application. 

On peut commencer simplement avec la télécommande reliée au cordon d’alimentation pour explorer les possibilités, puis passer à l’application pour des modes beaucoup plus avancés. 

Mon mode préféré, c’est celui où l’on configure les couleurs “par segment”. Chaque panneau est composé de 6 segments et vous pouvez choisir une couleur et une luminosité pour chacun d’eux! Ceci donne lieu à de jolis mélanges de couleurs et d’intensité. Vraiment amusant, et le résultat est beaucoup plus joli que si vous optez pour des couleurs unies (voir le comparatif ci-dessous).

Vous pouvez aussi utiliser les animations et motifs préréglés dans l’application ou en créer de nouveaux, ajouter certains de ces préréglages à vos favoris, sous le nom de votre choix (ci-dessus, on voit « Config 1 », que j’ai enregistré pour utilisation future – j’aurais pu choisir un meilleur nom, remarquez…).

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser la technologie TrueImage pour créer une ambiance qui s’agencera parfaitement à votre décor en prenant une photo et en faisant ajuster le motif de couleurs à votre configuration de panneaux.

Enfin, on peut aussi utiliser le mode “Spectacles de musique”: les panneaux s’illuminent au rythme de la musique ambiante… ou même de votre voix, puisqu’elle capte celle-ci! Une autre option vraiment amusante à essayer absolument (et à voir, dans ma critique vidéo, ci-dessus).

Ce que j’ai aimé des panneaux lumineux hexagonaux à effets dynamiques Cync de GE

  • La télécommande physique, qui permet de modifier la configuration des panneaux sans nécessairement passer par l’application
  • La MULTITUDE de motifs et de couleurs que l’on peut créer grâce aux panneaux
  • Tous les accessoires sont inclus dans la boîte, y compris les petits clous de finition (mais pas le niveau… du moins, pas dans la boîte que j’avais achetée)
  • La garantie de 2 ans sur les pièces (évidemment, au Québec, il est possible que la garantie légale soit encore plus longue)

Ce que j’ai moins aimé

  • L’installation, surtout si vous optez pour les clous! Prévoir environ 40-45 minutes… et un peu de frustration (mais le résultat final est SI BEAU!!)

Conclusion

Les panneaux lumineux hexagonaux à effets dynamiques Cync de GE sont définitivement un accessoire déco que j’adore et recommande fortement à quiconque veut ajouter une ambiance intéressante (et interactive!) dans une pièce. Je suis totalement en amour avec ces jolis panneaux lumineux… et je risque même d’en offrir à mon fils pour décorer sa chambre. On apprécie encore plus en ce moment de l’année où la lumière extérieure se fait rare. 

L’ensemble de base contient 7 panneaux, ce qui est suffisant pour faire différents motifs, mais il existe aussi des ensembles avec une ou deux bandes lumineuses, ainsi qu’un ensemble d’extension à 5 panneaux.

Vous m’excuserez, je retourne m’amuser à changer les couleurs de mes nouveaux panneaux. 🙂

Parcourez la sélection de produits d’éclairage et de domotique Cync de GE offerte chez Best Buy.

Stéphane écrit à propos de la technologie depuis 1999 et est à l'origine du blogue LeTechnophile.net (2010-2017). Depuis 2010, il a aussi collaboré avec Branchez-Vous, Canoë, Sympatico, ainsi que le magazine Protégez-Vous, en plus de participer à plusieurs émissions de radio et de télé. Passionné de photographie, il a également animé le podcast Objectif Numérique durant 180 épisodes, de 2012 à 2022.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here