roku.jpgSi vous lisez régulièrement notre blogue, vous avez peut-être remarqué que nous vous parlons depuis le déput du mois de l’Internet des objets, c’est-à-dire de différents objets de la vie de tous les jours qui peuvent se connecter à Internet et parfois même interagir ensemble. Mon collègue Tom Brauser vous avait parlé de l’Internet des objets et des téléviseurs dans un très bon article publié plus tôt en juillet. Si vous n’avez jamais entendu parler du concept, je vous invite à lire son billet.

Aujourd’hui, toutefois, je ne veux pas vous reparler spécifiquement des télévisions intelligentes qui peuvent afficher une foule de choses provenant du Net. Non. Je voudrais plutôt vous parler d’un sujet similaire : le divertissement à domicile. En effet, l’Internet des objets est vaste et touche à presque toutes les sphères de votre vie. Il pourra notamment révolutionner la façon dont vous vous amusez chez vous, dans votre salon!

L’Internet des objets et les films 

Il y a quelques années, si on voulait regarder du contenu d’Internet sur sa télévision, on devait brancher, via un câble HDMI, son ordinateur portable à sa télévision. C’était compliqué et la résolution n’était pas toujours optimale. Aujourd’hui, les choses ont bien changé.

10178783_10 (1).jpgLa plupart des nouvelles télévisions sont intelligentes, c’est-à-dire qu’elles peuvent se connecter à Internet. On peut, bien sûr, naviguer sur le Web, mais on peut également avoir accès à des services comme Netflix et Tou.tv. Certaines applications permettent également d’accéder aux réseaux sociaux. Il également possible de partager des photos et des vidéos sans fil provenant d’autres dispositifs, comme des tablettes.

Malheureusement, ce ne sont pas toutes les télévisions qui bénéficient de l’Internet des objets. Il y a encore quelques années, la majorité des télés vendues étaient incapables de se connecter à Internet. Si c’est le cas de votre téléviseur, et que vous souhaitez naviguer sur le Web dans le confort de votre salon, vous n’êtes pas obligé de le jeter aux poubelles. Ce serait une grave erreur! 

Il existe, en effet, plusieurs solutions de rechange qui offrent sensiblement les mêmes avantages qu’une télé intelligente (et parfois même d’autres avantages). Sans en faire une liste exhaustive, citons les exemples de Roku, du Chromecast de Google et de l’Apple TV.

Attention, toutefois, car ce ne sont pas tous les appareils qui fonctionnent de la même façon. Si le Roku 3 peut fonctionner de façon indépendante à l’aide de la manette incluse ou encore d’une application, le Chromecast, pour sa part, diffuse la musique ou la vidéo que vous lui avez envoyée à partir, par exemple, d’un ordinateur. Il n’agit pas de façon indépendante. 

L’Internet des objets et la musique 

Depuis quelques années, on assiste à la montée des services de musique en continu comme Google Play Musique, Rdio et Spotify. Ce marché est tellement important qu’Apple a décidé, il y a quelques jours, d’offrir un service similaire. C’est pour vous dire!

medium-2.jpegBien sûr, on peut profiter de ce service sur nos ordinateurs, tablettes et téléphones intelligents. Cependant, d’autres appareils connectés sont compatibles. 

À titre d’exemple, certaines consoles, comme la PlayStation 4 et la Xbox One sont compatibles avec quelques-uns de ces services, en plus d’offrir un accès à des services comme Netflix. Si votre console est reliée à un système de cinéma maison, vous pouvez profiter au maximum de vos albums favoris.

En revanche, les consoles de jeu ne sont pas les seuls appareils compatibles. Sonos est l’un des meilleurs exemples. Si vous ne connaissez pas ces haut-parleurs sans fil, disons simplement qu’ils fonctionnent via une application (compatible pour les téléphones intelligents, tablettes et les ordinateurs) et votre réseau Wi-Fi.

Vous pouvez vous procurer un haut-parleur ou plusieurs. Ce qui est bien avec ces haut-parleurs, c’est qu’ils peuvent fonctionner de manière indépendante. Ainsi, vous pouvez avoir un PLAY:1 par pièce qui diffuse une musique différente, ou mettre une PLAYBAR et un SUB dans votre salon. 

Je vous en parlais il y a plusieurs semaines, on peut, en effet, se faire un vrai cinéma maison avec Sonos. Ainsi, les haut-parleurs pourront remplacer ceux de votre télé quand vous regardez un film ou que vous jouez à un jeu vidéo et quand cette dernière sera éteinte, vous pourrez les utiliser pour diffuser de la musique provenant de différents services de musique en continu, de la radio, ainsi que les albums contenus dans votre bibliothèque personnelle.

Comme vous voyez, Sonos offre une superbe interactivité entre votre télé et votre téléphone intelligent qui peut alors servir de manette. Bref, pour moi, quand on parle de divertissement à domicile et de l’Internet des objets, la marque américaine représente le summum de ce qui se fait à présent.

Cependant, Sonos n’est plus la seule marque offrant ce genre de fonctionnalité. Depuis quelques mois, Denon offre la gamme HEOS qui propose sensiblement la même chose. Par contre, contrairement à Sonos, Denon offre le HEOS Amp, un ampli qui permet de transformer ses enceintes en système multizones et le HEOS Link, qui permet de transformer n’importe quelle chaine stéréo en zone sans fil. En d’autres mots, vous pouvez rendre connecté votre ancien matériel et bénéficier ainsi des avantages de l’Internet des objets. 

Rêvons un peu 

Ce que je viens de vous parler ne sont que de simples exemples. L’Internet des objets n’en est encore qu’à ses débuts dans le domaine du divertissement du domicile.

grid-725269_640.jpgDans le futur, l’Internet des objets pourrait vraiment faciliter nos habitudes de consommateur de divertissement. Imaginez. Vous écoutez un album dans votre voiture et quand vous arrivez chez vous, les haut-parleurs de votre système audio intelligent continuent à le faire jouer, là où vous étiez rendu. 

Votre système de cinéma maison pourrait, de son côté, ajuster le niveau audio en fonction de plusieurs critères, et ce, grâce à des capteurs connectés. Imaginez. Il augmente de quelques pourcentages le son quand, par exemple, vous ouvrez vos fenêtres, vous faites marcher le lave-vaisselle ou la sécheuse ou que votre air conditionné fonctionnent ; bref, chaque fois que le niveau de décibels augmente.

Et, en fonction de l’heure et du jour auquel vous arrivez chez vous (et, pourquoi pas, de votre humeur), votre télé pourrait vous offrir la meilleure sélection de programmes, et ce, que ce soit sur les chaines de télé, les services de vidéo sur demande ou sur Internet. Les soirs de semaines, ça pourrait être les nouvelles, alors que la fin de semaine, ça pourrait être des films ou des émissions. De plus, elle pourrait être assez intelligente pour enregistrer des films ou des émissions que vous pourriez être en mesure d’aimer quand vous n’êtes pas là, et ce, sans que vous ayez fait quoi que ce soit au préalable. 

Quelques modèles de télévisions offrent déjà la reconnaissance vocale, tout comme le Kinect, mais le concept pourrait être poussé plus loin. Comme dans les films futuristes, on pourrait parler normalement à la télévision ou à notre chaine audio pour lui demander de nous proposer du contenu, d’ajuster le son, de prendre la météo, de consulter les résultats de la bourse ou juste de s’éteindre. On peut déjà faire un peu ça aujourd’hui, mais je verrais un système plus réactif et central. 

Conclusion

L’Internet des objets est déjà implanté dans le divertissement à domicile, mais les prochaines années devraient nous en offrir encore davantage dans ce domaine. J’ai bien hâte de voir ce que l’avenir nous réserve, pas vous?

(Source dernière image : Pixabay.com)

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here