Lorsqu’on possède un lave-vaisselle, une laveuse ou que notre foyer possède ou occupe un sous-sol, on a toujours une petite crainte d’être victime d’un dégât d’eau. Évidemment, si vous avez des assurances en conséquence, les dommages seront couverts, mais si l’eau a le temps de s’infiltrer partout et que la moisissure s’en mêle, c’est une toute autre histoire.

Voici donc un petit appareil qui permet d’avoir l’esprit tranquille face à ce type de problème, puisqu’il vous avisera dès qu’il captera un dégât d’eau!

Appareil utile ou simple gadget de maison connectée? Voici mon test complet du capteur d’eau Wi-Fi de D-Link.

Contenu de la boîte et configuration du capteur d’eau Wi-Fi de D-Link

Quand je teste des produits, ou même quand j’en achète, j’aime quand le fabricant inclut les piles et autres accessoires. Et D-Link le fait : outre l’appareil ainsi que le câble du capteur, on retrouve également deux piles ainsi que deux vis, afin de simplifier la mise en marche et l’installation.

Je vous conseille toutefois d’opter pour des piles alcalines afin de prolonger l’autonomie du capteur d’eau. Évidemment, celui-ci vous avisera à travers l’application lorsque le niveau des piles sera faible et qu’il sera temps de les remplacer. Assurez-vous donc d’installer le boîtier à un endroit facile d’accès.

Assurez-vous maintenant de télécharger l’application myDLink (offerte sur Android et iOS). Une fois l’application installée, choisissez l’option « Ajouter un périphérique », puis choisissez « Capteur » comme type d’appreil à configurer.

Notez que l’application offre la possibilité de configurer d’autres types d’appareils D-Link, comme des caméras de sécurité. Vous pouvez retrouver plus de détails sur ces appareils sur le site de Best Buy.

Suivez ensuite les instructions pour l’installation. L’application vous guidera étape par étape puis, à un moment, vous indiquera d’insérer les piles dans l’appareil et d’attendre qu’un voyant orange clignote, comme sur l’image ci-dessous.

capteur d’eau Wi-Fi de D-Link

Une fois que le voyant clignote, poursuivez la configuration. Vous devrez aussi brancher le câble du capteur au boîtier de l’appareil, puis numériser le code QR se trouvant à l’endos de l’appareil afin de compléter la configuration.

Par la suite, votre téléphone devra se connecter au point d’accès sans fil de l’appareil afin de terminer la configuration. Il est possible que l’application vous demande de mettre votre appareil en mode avion et de ne réactiver que le Wi-Fi. Ça m’est arrivé. Assurez-vous de toujours suivre les instructions, y compris d’appuyer sur le bouton « Reset » (avec une trombone), si indiqué, afin de reprendre la configuration.

Le voyant lumineux passera alors au vert, comme sur l’image ci-dessous.capteur d’eau Wi-Fi de D-Link

Utilisation du capteur d’eau Wi-Fi de D-Link

capteur d’eau Wi-Fi de D-LinkUne fois le capteur configuré, je vous suggère de faire un test pour vous assurer que le capteur fonctionne bien et que non seulement la sirène d’alarme fonctionne sur le boîtier, mais que votre téléphone ou tablette reçoit bien les notifications, en cas de problème.

Vous pouvez donc soit passer directement le capteur sous l’eau courante du lavabo de cuisine ou de salle de bain, ou alors mettre un peu d’eau dans un verre (environ 3 ou 4 cm de haut), puis y plonger doucement le capteur. L’alarme devrait retentir dès que le capteur sera submergé ou entièrement mouillé.

Il est aussi possible que l’application vous avise qu’une mise à niveau du micrologiciel (ou firmware) est sur le point de démarrer. Le voyant vert pourrait s’éteindre ou changer de couleur durant le processus. N’éteignez surtout pas votre appareil pendant la mise à niveau, ou vous risquez de l’endommager et, possiblement, empêcher son bon fonctionnement.

capteur d’eau Wi-Fi de D-Link

Une fois la mise à niveau complétée, l’appareil sera de nouveau opérationnel et le voyant devrait repasser au vert.

Notez qu’après un certain temps, le voyant s’éteint afin d’économiser les piles, mais l’appareil fonctionne quand même. Dans le doute, vous pouvez toujours faire un petit test, une fois par semaine, en mouillant le capteur.

Si vous avez plusieurs endroits dans la maison où il est susceptible de se produire un dégât d’eau (lave-vaisselle, laveuse, refoulement d’égoût), il pourrait être une bonne idée de vous procurer un deuxième, voire un troisième capteur d’eau et de les installer près des appareils ou endroits en question, histoire de vous faire aviser le plus rapidement possible, en cas de pépin.

Ce que j’ai aimé du capteur d’eau Wi-Fi de D-Link

  • L’appareil est très compact
  • Le câble du capteur est suffisamment long
  • Le fait que les piles et vis soient inclus dans la boîte

Ce que j’ai moins aimé

  • L’alarme est forte, mais moins que celle d’un détecteur de fumée, alors que le problème est tout aussi important. Si un utilisateur souhaite cacher l’appareil dans une armoire, le son risque d’être grandement étouffé. Heureusement que l’application envoie aussi des notifications

Conclusion

Le capteur d’eau Wi-Fi de D-Link est une excellente idée pour ceux qui souhaitent avoir une certaine tranquillité d’esprit face à ce type de problème qui, heureusement, se produit plutôt rarement. Ce qui serait encore plus génial, ce serait que les compagnies d’assurance offrent un rabais pour ceux qui possèdent un tel appareil, puisque ça permet d’intervenir beaucoup plus rapidement et ainsi éviter bien des dommages ou des problèmes de moisissure, advenant le cas où un tel problème se produisait durant une absence prolongée.

Voici donc un accessoire incontournable, que vous ayez une maison connectée ou non.

Pour plus de détails sur le capteur d’eau Wi-Fi de D-Link, visitez le site de Best Buy.

Parcourez aussi la gamme d’appareils connectés D-Link qu’il est possible de contrôler à travers l’application mobile myDLink.