hoverboardAvez-vous vu des personnes se promener dans la rue sur une étrange planche qui ressemble à un skateboard latéral monté de deux grosses roues? Il s’agit d’un tout nouveau produit qui connaît un grand succès en ce moment : les planches volantes également appelées « hoverboard » en anglais. On est peut-être loin de la planche volante de Retour vers le futur mais c’est quand même un produit vraiment amusant. Si le sujet vous intrigue autant que moi, je vous invite à pénétrer dans ce nouvel univers.

 

En quoi consiste une planche volante?

La première chose à mettre au clair est que le produit ne vole pas malgré son nom. C’est plutôt vous qui allez voler avec ce produit. Même la comparaison avec le skateboard n’est pas vraiment appropriée. Le produit qui se rapproche le plus de la planche volante serait le Segway sans les poignées. Dès que vous mettez le pied sur la planche, elle commence à avancer. Je me vois très bien tomber les premières fois à essayer ce produit.

Pour avancer, vous devez pencher vers l’avant pour avancer et vers l’arrière pour ralentir. La balance est la clé du bon fonctionnement de ce produit. On recommence bien sûr de se pratiquer sur des surfaces le plus plates possible pour commencer. C’est avec sa technologie gyroscopique qu’elle arrive à demeurer assez stable pour vous transporter.

Mais si vous avancez dès que vous embarquez dessus, comment contrôlez-vous la vitesse? Avec les deux coussinets sensibles à la pression sous les pieds. On pourrait croire que ce type d’engin ne fait pas faire d’exercice mais ce n’est pas vraiment le cas. Ce que vous travaillerez le plus est les muscles de vos mollets et vos pieds puisqu’ils sont très près de la planche. Même vos abdominaux seront très sollicités toujours pour garder votre équilibre.

 

Pourquoi sont-ils si populaires?

La popularité de ces produits a explosé quand plusieurs vedettes telles que Wiz Khalifa, Justin Bieber et même Martha Stewart ont été vues sur ces petites planches. Pour d’autres, c’est la possibilité d’avoir un Segway à un prix beaucoup moins dispendieux qui a été le meilleur argument de vente.

Un peu comme un skateboard, il y a une très grosse courbe d’apprentissage afin de réellement maitriser le produit. Elles proposent une autonomie assez intéressante d’environ une dizaine de kilomètres dépendant du modèle choisi. De plus, quand vous serez assez habitué avec celle-ci, vous pourrez vous déplacer à une très respectable vitesse qui peut atteindre 12,8 km/h. J’en ai même trouvé qui atteignent 21 km/h!

Et leur taille est un énorme avantage aussi puisqu’elles peuvent être trainées sur une épaule si la pile devait se décharger trop rapidement ou elles sont facilement rangées sans prendre d’espace même quand vous vous rendez chez des amis.

 

Sont-elles sécuritaires?

rs3ragn05bkamz7rxkhdSi vous faites d’autres recherches sur internet pour avoir plus d’information sur les planches volantes, il est fort possible que vous tombiez sur un article qui dit que certaines planches ont explosé un peu partout dans le monde. Qu’en est-il vraiment?

Eh bien, oui! C’est bel et bien la vérité. Il y a eu une vague de produits de moindre qualité qui sont arrivés rapidement sur le marché quand tout le monde a commencé à s’intéresser au phénomène. Vendus beaucoup moins cher, ils ont attiré beaucoup d’acheteurs qui, malheureusement, se sont fait avoir. Vous connaissez le vieil adage qui dit que lorsque quelque chose à l’air trop beau pour être vrai, c’est que ce l’est probablement?

Pour remédier à la situation, les manufacturiers ont décidé de montrer patte blanche et on fait certifier leurs planches par une firme de laboratoires indépendants nommée Underwriters Laboratories (UL). C’est ainsi que vous aurez la mention UL sur tous les produits ayant été testés par cette firme ce qui devrait rassurer les acheteurs. Pour avoir plus d’information sur cette nouvelle norme, je vous invite à faire vos recherches sur la norme UL 2272. Et pour vous prouver que c’est une mesure importante qui est prise au sérieux, Best Buy ne tient en stock que des planches volantes qui adhèrent à ce standard.

Finalement, pour les personnes qui voudraient le plus de sécurité possible, il est toujours recommandé de porter un casque comme lorsqu’on fait du vélo pour éviter des blessures à la tête plus graves comme les commotions cérébrales.

 

Quelles sont les grandes marques?

En ce moment, il y a deux marques qui se partagent le marché soit Razor et Swagtron. Peu importe le choix que vous faites, ce sont deux excellentes marques. Ce qui les distingue c’est plutôt les spécifications des planches mêmes ou les options.

10440998Prenons par exemple la planche T3 de Swagtron. Elle possède une autonomie de 12 km et une vitesse maximale de 12,8 km/h. Qu’est-ce qui la distingue des autres alors? Elle possède un haut-parleur Bluetooth pour jouer votre musique en roulant!

 

 

10480904

Razor pour leur part offre la Hovertrax 2.0 roulera jusqu’à 60 minutes à 10 km/h. Les rapides en calcul comprendront qu’elle a une autonomie de 10 km. Son signe distinctif est les lumières DEL bleu froid qui vous permettront de vous déplacer avec style.

Comme mentionné plus tôt (c’est important de faire comprendre que c’est une chose avec laquelle on ne lésine pas), les deux modèles sont certifiés UL 2272.

Avant de conclure cet article, je m’en voudrais de ne pas mentionner que Best Buy devrait avoir un autre manufacturier de planches volantes dans les prochains mois et j’ai nommé Segway. Ceux qui ont eu la chance de piloter un de leurs Segway savent qu’ils savent s’y faire en scooter auto portant.

Je suis assez convaincu que ce sera un produit très en demande dans le temps de fêtes cette année et il ne faut pas s’en surprendre. Après les skateboards, c’est la nouvelle façon de se déplacer rapidement en toute sécurité. De toute façon, n’importe quoi qui fait prendre l’air à nos enfants et un peu d’exercice est une bonne chose non? Pour consulter la liste des planches volantes vendues sur le site de Best Buy, rendez-vous dans la catégorie Sports et Loisir.1

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here