asus-eeebook-review-headerNous avons tous nos préférences quand vient le temps de s’acheter un nouvel ordinateur. De nos jours, à moins que ce soit pour jouer, je préfère de loin acheter un ordinateur portable. C’est tellement plus commode parce qu’on peut l’amener un peu partout quand on se déplace et on peut écrire dans notre salon ou notre lit. Disons que c’est assez évident pourquoi ce genre d’ordinateur me plait. Pire encore, je suis généralement plus attiré par les petits portables qui, en plus d’être plus facile à glisser dans un sac, sont aussi plus légers. J’avais donc extrêmement hâte d’essayer le petit portable E402S d’Asus.

 

Conception

asuse402s-3Dès la sortie de sa boite, j’ai tout de suite compris que c’est le genre de portable que j’aime bien. Malgré ces 14 pouces, il ne m’a pas semblé beaucoup plus gros ou encombrant que mon MacBook Pro de 13 pouces. La finition m’a semblé de très bonne qualité pour un produit si peu dispendieux et le plastique bleu était assez attrayant quoiqu’il ait la mauvaise habitude d’attirer les traces de doigts.

asuse402s-5Évidemment vu ses quatorze pouces, il est assez léger (1,81 kg) et est pas mal mince (2,29 cm). Le clavier plein format a une bonne réponse quand on tape et le pavé tactile offre également une performance respectable. J’aimerais juste que les manufacturiers soient capables de faire d’aussi bons pavés tactiles que ceux d’Apple. Vous allez penser que je suis un « fanboy » mais j’ai essayé des dizaines de pavés tactiles et aucun n’arrive à la cheville de ceux de la pomme.

 

Performance

asuse402s-2Oh boy j’ai descendu un peu de mon nuage quand j’ai lu les spécifications. C’est que voyez-vous, ce n’est pas réellement un portable mais un netbook. Pour ceux qui ne connaissant pas cette catégorie d’appareils, ce sont des ordinateurs portables avec des processeurs très peu puissants qui consomment peu et généralement un petit disque dur électronique (SSD) de 32 ou 64 encore une fois pour conserver le plus d’énergie possible. C’est à ce moment que j’ai remarqué le nom Eeebook et que je me suis rappelé mon EeePC d’ASUS d’il y a plusieurs années. C’était un petit portable de 7 pouces (non je ne blague pas) qui a été populaire avant les tablettes. Pour écrire c’était correct. Pour le reste…

Bref, mon impression était, je dois avouer, négative en partant. Heureusement, j’ai été agréablement surpris de découvrir ce que ce petit portable pouvait offrir. Comme quoi c’est important de ne pas toujours se fier aux premières apparences.

Spécifications

  • Processeur quadruple cœur N3710 à 1,6 GHz d’Intel
  • 8 Go de mémoire vive DDR3
  • Disque dur 1 To de 5400 tours par minute
  • Écran 14 pouces avec une résolution maximale de 1366×768
  • Wi-Fi 802.11b/g/n et port Ethernet 10/100/1000
  • Bluetooth 4.1
  • 2 ports USB (un port 2.0 et un port 3.0)
  • Port HDMI et VGA
  • Windows 10

Le processeur est probablement la chose qui m’a le plus surpris. Ma préconception a fait que mes attentes étaient assez basses mais je n’ai perçu aucun ralentissement notable en naviguant sur internet. En fait, les quelques ralentissements que j’ai vus sont plus dus au disque dur qui est somme toute assez lent. Je sais que l’entreprise devait couper les coûts et un disque dur traditionnel coûte vraiment moins cher qu’un disque dur électronique mais la performance s’en ressent particulièrement au démarrage et dans l’exécution des programmes.

Disons aussi que mes tests étaient faits avec un ou deux applications ouvertes en même temps. Malgré ses 8 Go de mémoire, je pense que c’est le genre d’ordinateur que vous devez garder seulement une ou deux applications comme Word et votre client de courriel ouvert si vous ne voulez pas qu’il ralentisse comme un escargot.

Cela dit, un téraoctet d’espace n’est pas à négliger et vous pourrez ainsi stocker un nombre impressionnant de documents, photos ou films. Il faut aussi mettre en perspective que je suis tellement habitué à cette vitesse (mon portable et mon ordinateur de bureau possèdent tous deux un SSD) que je suis dur à faire plaisir. Mettons que si j’avais un conseil à faire, dès que la vitesse semble diminuer, j’opterais pour remplacer le disque dur par un disque électronique.

asuse402sL’écran était quand même assez clair et précis malgré sa médiocre résolution de 1366×768. Oui, j’ai bien dit médiocre. Non mais la majorité des téléphones portables ont une résolution HD (1920×1080) alors je m’attendais au moins à avoir ce minimum. Il fait croire que les ingénieurs ont préféré coupé encore un peu le coût de l’appareil. Par contre, j’ai beaucoup apprécié le très petit contour surtout sur les côtés qui donnait l’impression que l’écran était plus grand qu’il ne l’était vraiment.

La durée de la pile est estimée à huit heures mais selon mes tests, je crois qu’on se rapproche plus de 5 ou 6 heures. Rien de vraiment impressionnant mais dans la moyenne. Peut-être changer de disque dur aiderait légèrement à augmenter la durée mais j’en doute.

Verdict

On a ici un ordinateur assez bien assemblé, peu dispendieux mais peu puissant. Alors quel est donc le public cible ? Pour beaucoup de gens, l’achat d’un portable est révolu. Après tout une bonne tablette coûte sensiblement le même prix et est souvent quasiment aussi puissante. Il n’en demeure pas moins que les portables continuent à se vendre parce qu’ils répondent à des besoins et celui-ci n’y fait pas exception. asuse402s-4

Même si une tablette peut être vraiment pratique, ce n’est quand même pas un bon endroit pour y stocker tous vos documents importants, vos photos et vos films. De plus, si vous vous tapez souvent de longs textes (comme votre humble serviteur), un clavier est tout simplement essentiel. Bien sûr, vous pouve    z vous en procurer un pour votre tablette mais ça ne fait qu’augmenter le coût de celle-ci.

Les netbooks modernes sont faits pour les gens qui aiment veulent la commodité de trainer son portable comme une tablette mais préfèrent le prix de celle-ci. Je crois que le ASUS E402S répond tout à fait à ses exigences et c’est pour cette raison que je le recommande.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here