liseuse Kobo Libra H2OAvec la nouvelle Libra H2O, Kobo garde son format familier de liseuse conçue pour durer qui vous aide à lire où vous voulez.

Pour être honnête, la Libra H2O n’est pas un changement radical par rapport aux autres liseuses de Kobo. Elle emprunte beaucoup de caractéristiques des modèles précédents, et ressemble à la Forma de Kobo, en plus mince. Elle adopte aussi la résistance à l’eau du modèle Aura H2O et y ajoute la commodité de l’utilisation à une seule main que permettait la Forma.

Cliquez ici pour voir la vidéo (en anglais seulement)

Manipulation de la Libra H2O

À part sa taille, la Libra H2O ne diffère pas beaucoup de la Forma. La prise sur le côté est aussi ergonomique que celle du modèle précédent. C’est sur celle-ci qu’on trouve les deux boutons physiques permettant de tourner les pages.

Au verso, on remarque la même texture caoutchouteuse qui aide à ne pas l’échapper, ce qui est particulièrement utile quand on profite de l’étanchéité IPX8 en lisant sur ou dans l’eau. Elle peut être plongée sous deux mètres d’eau pendant un maximum de 60 minutes, mais on doit quand même éviter l’eau salée.

En raison du boîtier plus compact, l’écran est plus petit. L’écran Carta E Ink de 7 pouces fait un pouce de moins que l’écran de la Forma qui fait, vous le devinez, 8 pouces. Cependant, les deux écrans ont la même résolution. Cette résolution de 300 ppp affiche un texte net, et l’éclairage ambré ComfortLight Pro permet de facilement lire dans le noir. La Forma avait aussi introduit la possibilité de lire dans l’orientation paysage en tournant la liseuse sur le côté, et la Libra H2O conserve cette fonction.

Malgré les similitudes qui sautent aux yeux, deux différences marquantes sont à noter. La première est que la Libra H2O se décline également en blanc, alors que la Forma n’est offerte qu’en noir. La deuxième est la capacité de stockage interne. La Forma a 32 Go de stockage, contre 8 Go pour la Libra, ce qui d’après Kobo peut contenir jusqu’à 6000 livres numériques.

Disponibilité du contenu

La boutique en ligne de Kobo vend actuellement environ six millions de livres, et vous y accédez en vous connectant par Wi-Fi. Cet assortiment est rehaussé par d’autres services qui permettent d’aller chercher du contenu ailleurs que dans la boutique en tant que telle.

OverDrive, la plateforme que les bibliothèques publiques utilisent pour prêter des livres numériques, est incluse. Il ne vous faut qu’une carte de votre bibliothèque locale pour pouvoir faire des emprunts. Vous pouvez parcourir et réserver des titres de chez vous ou de tout autre endroit où vous avez accès au Wi-Fi. Il faut d’abord créer un compte OverDrive, ce qui est gratuit.

Comme toujours, les liseuses de Kobo sont compatibles avec une grande variété de formats. Si votre livre numérique ou document est en format PDF, EPUB, EPUB3, MOBI, TXT, HTML ou RTF, vous pouvez le charger sur la Libra H2O et le lire. La liseuse peut aussi afficher les images aux formats JPEG, TIFF, GIF, PNG et BMP. Pour les bandes dessinées, les formats CBZ et CBR sont compatibles. Comme pour les modèles précédents, cette liseuse n’est compatible qu’avec un PC Windows ou un Mac.

La meilleure façon d’intégrer le Web à la liseuse demeure l’application Pocket. Au lieu d’utiliser un navigateur Web, sauvegardez vos liens dans un compte Pocket, et vous rendrez ces pages accessibles sur la Libra H2O. C’est une excellente façon de lire des articles à des endroits où vous n’avez pas accès à Internet ou que vous préférez ne pas lire sur votre téléphone.

La lecture sur la Libra H2O

Je n’ai pas été très surpris de découvrir que lire sur une Libra H2O est sensiblement la même expérience que lire sur une Forma, mais en plus petit. Un des avantages que cela procure est que l’appareil est beaucoup plus facile à glisser dans sa poche. Ce modèle est plus facile à transporter et entre même dans certaines poches de manteau, ce qui est impossible pour la Forma.

Kobo a introduit de nouvelles fonctions de lecture au lancement de la Libra H2O, mais ces fonctions ne sont pas exclusives à cet appareil. Plusieurs lecteurs électroniques ont reçu la mise à jour, y compris la Forma. Il ne s’agit pas de gros changements, mais de petites nouveautés quand même appréciées.

Un nouveau curseur de défilement permet d’explorer un livre plus facilement. Il affiche même un aperçu de la page pour vous aider à vous repérer. J’aime aussi la nouvelle façon, plus simple et directe, d’accéder à ses livrets et aux notes de bas de page. Quand on lit un livre qui nécessite de revenir constamment à des pages précédentes ou de consulter des pages plus loin dans le livre, on tend à apprécier ce genre de fonction.

Ça a certainement été mon cas. Cette fonction est là si vous en avez besoin, mais vous n’êtes pas obligé de l’utiliser. Personnellement, j’ai souvent dû retourner en arrière pour vérifier des détails. Certains livres, surtout les livres d’histoires, sont remplis d’anecdotes et de données, et j’ai trouvé les nouvelles fonctions très pratiques pour ce type de lecture.

Pour ce qui est de la Libra H2O en tant que telle, j’ai adopté rapidement le modèle blanc. Son facteur de forme, aussi. Puisque j’étais déjà habitué à utiliser la Forma, mes habitudes n’ont pas beaucoup changé, la seule différence était que la liseuse est plus petite.

Conclusion

Si vous avez déjà une Forma de Kobo, vous n’avez pas vraiment besoin de la Libra H2O. Il n’y a pas grande différence à part peut-être la capacité de stockage. Si 8 Go n’est pas suffisant à vos yeux, la Forma s’impose. Même chose pour ce qui est de la taille d’écran : entre les deux modèles, la Libra H2O est plus petite.

Il n’y a pas de différence importante en ce qui concerne l’autonomie. Avec la Libra H2O, on reste donc en terrains connus, mais le fait est que c’est une des meilleures liseuses sur le marché en ce moment. On aime ses fonctions, son rendement et sa taille. Personnellement, j’aimerais bien que Kobo adopte un jour un écran aligné avec la bordure, au lieu d’un écran renfoncé dans la bordure. Si vous aimez la grande compatibilité de cet appareil et les services qu’il prend en charge, vous ne pouvez pas vous tromper.

La liseuse Libra de Kobo est maintenant offerte en noir ou blanc. On trouve aussi des étuis SleepCover offerts en quatre couleurs différentes.

Avatar
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here