nexus.jpg

Ça fait maintenant quelques semaines que je passe avec la tablette Nexus 9 de HTC. Normalement, je consacre moins de temps à mes évaluations, mais avec tout l’engouement suscité par cet appareil, je voulais prendre mon temps et ne rien négliger. Il y a quelques points d’interrogation par rapport à la Nexus 9. Le principal consiste à savoir si son format inhabituel devrait être considéré comme un avantage ou un désavantage. Encore une fois, je voulais y consacrer un certain temps avant de rendre mon verdict. Lisez mon article pour avoir une bonne vue d’ensemble, mais en attendant, voici tout de suite un portrait général de la situation : la Nexus 9 se retrouve sur ma liste des meilleures tablettes de 2014 (article en anglais).

Déballage : Système Android Lollipop et nouveau format

En tant qu’appareil vedette de la gamme Nexus de Google, la Nexus 9 est la première tablette à profiter de la version Android Lollipop (ou 5.0), la plus récente et la meilleure à ce jour.

Dès sa sortie de la boîte, elle a voulu télécharger une petite mise à jour, mais une fois le tout installé (après environ 15 minutes), nous étions prêts à partir à l’aventure. Le démarrage était un peu long, mais les belles animations de Google font passer le temps. Puis, c’était l’entrée en scène du système Android Lollipop.

nexus boxed.jpg

L’interface utilisateur est dépourvue de tout élément provenant d’une tierce partie. Même si c’est HTC qui fabrique la Nexus 9, l’étiquette « Nexus » sous-entend une expérience Android à 100 %.

Spécifications de la Nexus 9

  • Écran ACL IPS de 8,9 po d’une résolution de 2048 x 1536 (QXGA)
  • Processeur bicœur Tegra K1 « Denver » 64 bits de NVIDIA à 2,3 GHz
  • Processeur graphique Kepler de NVIDIA
  • Mémoire vive de 2 Go
  • Deux haut-parleurs avant dotés de la technologie BoomSound de HTC
  • Caméra principale de 8 Mpx, caméra avant de 1,6 Mpx
  • Stockage intégré de 16 ou 32 Go
  • Batterie de 6700 mAh offrant jusqu’à 9,5 heures de navigation Wi-Fi
  • Bluetooth 4.0, micro USB
  • Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac et prise en charge de MIMO
  • Fonctionne avec le système Android Lollipop
  • Pèse 425 g
  • 15,4 x 22,8 x 0,8 cm
  • Boîtier en métal brossé, verso antidérapant
  • Offert en blanc lunaire et en noir indigo
  • Étui-clavier magnétique Nexus 9 optionnel

La Nexus 9 n’est pas seulement la première tablette équipée du système Android Lollipop. Elle se démarque de la Nexus 7 et de la Nexus 10 de l’année dernière en adoptant un format d’image 4:3 qui remplace le format panoramique 16:10 des tablettes précédentes. Elle se trouve aussi entre les deux avec sa taille d’écran inhabituelle de 8,9 po.

À part le fait que l’appareil que j’ai testé était noir et que le panneau arrière était en plastique, l’allure générale s’apparente plus à celle d’un iPad Air qu’à celle des tablettes Nexus précédentes.

Format : Pas aussi déchirant que vous pourriez le croire

De nombreuses personnes entretenaient des doutes face à la décision de faire de la tablette de cette année un appareil de 8,9 po. C’est une augmentation considérable par rapport à la Nexus 7, mais une diminution en comparaison avec la Nexus 10. En fait, on pourrait considérer ce nouveau format comme la nouvelle norme pour les petites tablettes pleine grandeur.

Dans la photo ci-dessous, vous pouvez comparer la Nexus 9 (au milieu) à l’iPad Mini et à l’iPad Air.

 

 

 

 

 

 

nexus compareback.jpg

Et encore une fois, du côté de l’écran.

nexus comparefront.jpg

Dans le monde de la technologie, essayer de remplacer deux appareils par un mène souvent à des compromis, mais dans ce cas, je crois que le format inhabituel plaira à la majorité des gens. Pour mon utilisation personnelle et la majorité de mes activités, je préfère l’iPad Mini. Je me sers seulement du grand iPad Air pour regarder un film avec les enfants, par exemple.

Après avoir passé plusieurs matins à lire quelques articles et à vérifier mes courriels, je peux affirmer que le Nexus 9 peut être pris à une main sans problème, et l’écran légèrement plus grand facilite la lecture sans zoom. En même temps, il était assez grand pour regarder des films. Le seul problème, c’est que si vous êtes habitué au format d’image 16:10, le format 4:3 de la Nexus 9 rend l’image panoramique encore plus petite avec des barres noires dans le haut et dans le bas.

Je pense que c’est un compromis acceptable parce que le format 4:3 est plus pratique pour tout le reste, mais si vous regardez beaucoup de vidéos, ce n’est peut-être pas un bon modèle pour vous.

nexus chip.jpg

 

Performance supérieure

HTC a opté pour un processeur Tegra K1 64 bits de NVIDIA au lieu de l’habituel Snapdragon. Je ne sais pas lequel est le plus puissant, mais le système Android Lollipop fonctionnait à merveille. Il est donc inutile de remettre en question cette décision de HTC. Que ce soit la navigation, les applications, les vidéos ou les jeux, tout fonctionnait comme sur des roulettes, sans décalages ou ralentissements.

L’écran ACL IPS offre une résolution QXGA (2048 x 1536). Cela équivaut à une densité de 288 pixels par pouce (ppp). C’est un peu plus clair que l’iPad Air (264 ppp), mais moins que l’iPad Mini (326 ppp). C’est aussi moins clair que la Nexus 7 de l’année dernière (323 ppp). Il n’offre pas tout à fait le même rapport de contraste ou la même luminosité que l’iPad ou que de nombreuses tablettes Samsung, mais il n’y a rien à redire sur l’écran. Je pense qu’il plairait à la majorité des gens.

Il est accompagné par les deux haut-parleurs avant BoomSound de HTC. Au-delà de l’écran et des haut-parleurs, la tablette performe bien côté multimédia.

Si vous adorez prendre des photos avec votre tablette, vous serez heureux d’apprendre que HTC a rehaussé le capteur d’image, le faisant passer de 5 Mpx avec la Nexus 7, à 8 Mpx. Que dire de plus, elle permet de prendre de bonnes photos. Il y a une fonction de mise au point automatique et un flash. Les résultats sont comparables à ceux que l’on obtient avec de nombreux téléphones intelligents.

L’autonomie de la batterie est légèrement inférieure à celle de mes iPad. Elle varie généralement entre 8 et 9 heures d’utilisation. Et ce, avec des tâches très exigeantes, comme lire sans arrêt des films HD en continu.

Fabrication de grande qualité

nexus screen.jpgGoogle cherche à positionner la gamme Nexus dans le marché des produits abordables par rapport à ceux des concurrents. Cela peut donner la perception que la qualité de fabrication n’est pas tout à fait la même que celle des tablettes plus chères.

La Nexus 9 est bien assemblée et attrayante. Elle est un peu épaisse si vous la comparez avec la Galaxy Tab S ou l’iPad Air, mais on parle d’une différence de quelques millimètres. J’ai trouvé quelques rebords rugueux sur le boîtier en aluminium et le bouton d’alimentation était trop reculé à mon goût (et difficile à repérer au toucher), mais c’est loin de remettre en question la qualité de la tablette.

Si vous possédez un iPad, le prochain point ne devrait pas vous inquiéter. Mais si vous comparez la Nexus 9 avec d’autres tablettes, sachez qu’elle n’a pas de fente pour carte microSD, alors vous devez vous contenter du stockage intégré.

Dissiper certaines inquiétudes exprimées avant le lancement de la Nexus 9

Je ne rigolais pas quand je disais qu’il y a un grand engouement par rapport à la Nexus 9, mais ce n’est pas seulement positif. J’ai lu de nombreuses évaluations écrites avant le lancement dans lesquelles on soulevait des problèmes d’écran qui coule et de panneau arrière de mauvaise qualité.

On dit que l’écran coule lorsque de la lumière blanche provenant du panneau ACL est visible le long des rebords de l’écran. On le remarque surtout avec les images foncées. Je n’ai eu aucun problème de ce côté avec la Nexus 9 que j’avais. Il est possible que certains évaluateurs aient reçu des unités imparfaites provenant d’un des premiers lots du produit. Cela se produit parfois lorsqu’un fabricant se dépêche à produire des unités destinées aux évaluations avant le lancement.

Le deuxième problème concerne la piètre qualité du panneau arrière. Dans certaines évaluations, on mentionnait qu’il pouvait être poussé vers l’intérieur, comme une bulle d’air. Bien que ma Nexus 9 soit flexible, le panneau arrière est en plastique, je devais appliquer une bonne pression et le mouvement n’était pas si préoccupant. Une de mes premières tablettes Android était une NOOK Color originale et son panneau arrière pouvait facilement être poussé vers l’intérieur et l’extérieur. C’était un peu déroutant. Je ne pense pas que ce soit un problème avec la Nexus 9.

Verdict

J’ai aimé la Nexus 9 de plus en plus. Ce n’est pas la tablette Android la plus exaltante du lot, mais à ce prix et avec ce format, je crois que c’est une aubaine. Même si j’ai soulevé quelques points négatifs et même si je préfère personnellement le système iOS et les iPad, j’ai trouvé que la Nexus 9 et le système Android Lollipop fonctionnent rondement. Cette expérience fluide, combinée à la promesse de mises à jour Android de Nexus, ainsi que le prix raisonnable, font de la Nexus 9 un choix gagnant.

BBY-gift-guide-fr.jpg

 

 

PARTAGER SUR
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here