Aujourd’hui est une excellente journée pour avoir une discussion sur les sauvegardes puisque c’est la journée mondiale de la sauvegarde des données (world backup day). Bon ça n’a pas l’air du jour le plus excitant de l’année mais c’est vrai qu’il est important de discuter des sauvegardes. Avez-vous un bon plan de sauvegarde? J’ai quelques pistes pour vous aider à mettre de quoi en place que ce soit dans le nuage ou sur un tout nouveau disque SSD.

Pourquoi faire des sauvegardes?

Ça nous est tous arrivé au moins une fois. Vous faites une mauvaise manipulation et vous effacez un fichier par erreur ou alors un de vos enfants efface le contenu d’un répertoire où vous stocker tous vos projets (j’ai fait de quoi du genre plus jeune). Que faites-vous? Vous devrez bien sûr sortir vos sauvegardes mais en avez-vous?

Selon des études effectuées, 30% des gens n’ont jamais fait de sauvegardes. C’est tout de même assez important. Pourtant, vous avez des outils intégrés dans les systèmes d’opération modernes pour le faire. Windows 10 utilise la fonction sauvegarde et macOS utilise Time Machine. Évidemment pour les utiliser, vous devrez vous procurer au moins un disque dur externe.

Disque dur traditionnel ou disque SSD externe?

Il est possible de se procurer deux types de disques durs externes pour sauvegarder ses données soit les disques durs traditionnels ou les disques SSD. Le premier est le même type de disque dur qu’on connaît depuis des dizaines d’années. Il généralement plus lent, écrit beaucoup moins vite et il peut être endommagé s’il est échappé. Quels sont ses avantages? Il est généralement moins cher et vous pouvez avoir beaucoup plus d’espace. Les disques durs traditionnels sont disponibles jusqu’à 4 téraoctets.

De l’autre côté, on retrouve les disques SSD qui offrent des vitesses d’écritures et de lectures de 10 à 20 fois plus rapides qu’un disque dur traditionnel. De plus, ils ne sont pas vulnérables aux chocs puisqu’ils n’ont pas de pièces mobiles et ils consomment beaucoup moins d’électricité. Rien de négatif donc?

En fait, le plus gros problème c’est qu’ils sont aussi plus dispendieux. Dépendant de la vitesse, ils peuvent être de 2 à 4 fois plus chers que leur équivalent. Finalement, plus le disque est gros, plus il est cher. Un disque SSD de 1 To vous coûtera vraiment cher. Présentement, il est impossible de s’en procurer un plus gros qu’un téraoctet. Un autre pensez-y bien si vous avez beaucoup de données.

 

Trois différentes sauvegardes

Quand vient le temps de planifier vos sauvegardes, les experts suggèrent que vous distribuez vos sauvegardes à trois endroits différents soit un disque chez vous, un disque chez un parent ou un ami et des données en ligne ou dans le nuage si vous préférez.

 

Service de sauvegardes en ligne

On peut penser que sauvegarder des données en ligne est complexe mais c’est pourtant une des méthodes les plus simples. C’est que voyez-vous votre système d’opération le fait déjà. Que ce soit avec iCloud, OneDrive ou Google Drive, vous avez des options de sauvegarder toutes vos données les plus importantes automatiquement. Pratique n’est-ce pas?

Pour ma part j’opte pour un format familial d’iCloud qui sauvegarde les données de mon iPad, celui de ma conjointe, nos cellulaires ainsi que mon MacBook. Tout est fait pendant la nuit alors je ne m’en rends même pas compte. C’est vraiment pratique et disponible partout.

 

Assurez-vous de faire des sauvegardes souvent et vous n’aurez pas de mauvaises surprises. Il n’est pas nécessaire de se procurer un disque SSD si vous n’avez pas les moyens mais je vous conseille au moins d’avoir un ou deux disques durs portables si vous avez des données importantes. En espérant que la journée mondiale de la sauvegarde des données vous aura fait réalisé comment c’est important d’avoir un plan de sauvegarde solide. Parce qu’un accident est si vite arrivé!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here