Microsoft prend une recette gagnante et l’améliore pour donner naissance à l’ordinateur portable Surface Laptop Studio 2. L’appareil plaît assurément de par son look et la qualité de sa conception. Mais cet hybride entre un portable et une tablette s’adresse-t-il à tout le monde? Voici mon test complet.

Caractéristiques du Surface Laptop Studio 2 de Microsoft

Voici les caractéristiques du modèle testé. Sachez qu’il existe d’autres configurations de processeur, stockage, mémoire ou carte graphique, disponibles en magasin ou sur le BestBuy.ca.

  • Windows 11
  • Écran 14,4 pouces tactile PixelSense à résolution 2400×1600 pixels (ratio 3:2) 120Hz, compatible HDR10 et Dolby Vision
  • Processeur Intel Core i7 13700H à 14 coeurs 2,9 GHz
  • Carte graphique NVIDIA GeForce RTX 4050
  • 16 Go de mémoire vive (RAM)
  • 512 Go de stockage SSD
  • Châssis en aluminium pesant juste sous les 2 kg (4,37 lb)
  • Compatible Wi-Fi 6E, Bluetooth 5.3
  • 2 ports USB-C Thunderbolt 4
  • 1 port USB-A
  • 1 lecteur microSD
  • 1 prise casque stéréo
  • Batterie offrant une autonomie allant jusqu’à 7 heures en lecture vidéo, et plus de 10 heures en mode productivité (travail de bureau, navigation web, etc.)

Mon test du Surface Laptop Studio 2 de Microsoft

Ce qu’on remarque en prenant le Surface Laptop Studio 2 dans ses mains, c’est son poids. Mais ce n’est pas un élément nécessairement négatif: on sent que l’appareil est solide, bien conçu. 

Son mécanisme de charnière est différent des autres portables de la série Surface et permet de replier l’écran pour cacher le clavier (une bande magnétique le maintiendra en position pour éviter de cacher le pavé tactile), ou carrément le faire pivoter à 180 degrés sur lui-même pour transformer l’ordinateur en tablette d’une façon plus élégante. D’ailleurs, l’écran conserve une petite inclinaison dans ce mode, pour offrir un angle plus naturel, surtout si on l’utilise avec un stylet sur une surface plane.

L’écran n’est toutefois pas OLED, mais le rendu des couleurs est tout de même très bien (et compatible Adobe RGB et DCI-P3). Les puristes qui font de la photo ou vidéo trouveront peut-être un très léger décalage mais, en toute franchise, si différence il y a, elle est très mineure. De leur côté, les haut-parleurs compatibles Dolby Atmos donnent un bon son avec même un peu de graves. On peut donc regarder un film ou même écouter de la musique sans absolument avoir besoin de haut-parleurs externes. 

D’ailleurs, l’autre chose que l’on remarque, c’est l’absence du stylet en question, lorsque l’on veut utiliser l’ordinateur en mode «tablette graphique». Je ne suis pas un artiste, mais ce fut quand même mon premier réflexe de vouloir essayer de dessiner sur l’écran. Microsoft a fait le choix de vendre le stylet séparément, ce qui n’est pas une mauvaise chose, puisque ça évite de faire payer les consommateurs pour un gadget dont ils n’ont pas nécessairement besoin.

Du côté des ports, l’appareil est bien équipéquipé. D’un côté, on trouve 2 ports USB-C Thunderbolt 4, ce qui permet de brancher des périphériques et, dans le cas d’un disque externe, de profiter de la grande vitesse de transfert, idéale pour la retouche photo ou le montage vidéo, ainsi qu’un port USB-A.

De l’autre, on retrouve un lecteur microSD et une prise casque stéréo, en plus du connecteur magnétique caractéristique de la série Surface de Microsoft.

L’appareil est aussi équipé d’un grand pavé tactile et le clavier est rétroéclairé, comme tout bon portable qui se respecte aujourd’hui. 

Les touches sont de taille standard et silencieuses, donc l’adaptation est minime, si l’on passe d’un clavier externe à celui-ci. J’aurais toutefois positionné le bouton de mise en marche ailleurs qu’à même le clavier… il se trouve en haut à droite, juste à côté de la touche “Supprimer” (Del). Je n’ai pas appuyé dessus par mégarde durant mon test, mais gageons que ça va certainement arriver à quelqu’un un jour.

Vous aurez absolument besoin de vous connecter à (ou créer) un compte Microsoft lors du premier démarrage, mais ceci vous permettra de récupérer la configuration d’un autre appareil et vous sauver ainsi beaucoup de temps à paramétrer votre nouvel appareil. Par exemple, toutes les icônes des logiciels installés se retrouveront sur votre barre de tâches et vous pourrez les retrouver en un seul clic!

Là où le Surface Laptop Studio 2 se démarque, c’est lorsqu’il est utilisé en mode tablette. Vous êtes dans le train ou le métro en direction du travail? Vous pouvez quand même travailler, avec ou sans stylet. Les bordures sont très minces (environ 1cm), ce qui permet de le manipuler sans toucher l’écran par inadvertance, tout en ayant une grande surface (tiens donc) de travail.

En ce qui a trait au jeu, c’est un ordinateur qui répondra à tous les besoins du joueur occasionnel, mais si vous cherchez la bête pour jouer en QuadHD à 60 images/seconde, vous risquez d’être déçu. Toutefois, j’ai essayé Fortnite avec les paramètres indiqués sur l’image ci-dessous en plein écran (2400×1600) et ça tournait quand même bien! Allez voir ma critique vidéo pour une démo visuelle. J’ai d’ailleurs procédé à l’installation et au test de Fortnite en mode batterie. Le Surface Laptop Studio 2 est passé de 88% à 40% le temps de télécharger le jeu (qui est ÉNORME et a nécessité près de 30 minutes de téléchargement à très haute vitesse et pour l’installation), configurer et jouer pendant quelques minutes, ce qui confirme une bonne autonomie, même pour le jeu.

IA intégrée

Ce que Microsoft ne crie pas assez haut et fort, c’est que le Surface Laptop Studio 2 est équipé d’un processeur neuronal discret (NPU) qui permet de gérer des fonctions spécifiques pilotées par l’IA à même l’appareil, dont l’assistant IA Copilot de Microsoft. Celui-ci est intégré dans le système d’exploitation plutôt que de toujours utiliser le traitement en nuage. Le reste des fonctionnalités IA se limite essentiellement à des outils de visioconférence visant à améliorer la façon dont vous vous présentez et communiquez avec les autres. Rien de révolutionnaire, mais c’est un début! Et comme tout peut être mis à jour au niveau logiciel, gageons que ce n’est qu’une question de temps avant que des fonctionnalités additionnelles (et plus palpables) soient ajoutées.

Ce que j’ai aimé du Surface Laptop Studio 2 de Microsoft

  • Superbe conception qui offre une flexibilité dans l’utilisation
  • Construction robuste
  • Excellente autonomie de la batterie, peu importe l’utilisation que l’on en fait
  • Bel écran, belles couleurs et bon son

Ce que j’ai moins aimé

  • Pas de stylet Surface Pen 2 inclus – doit être acheté séparément
  • Pas de lecteur SD (seulement microSD)
  • Un peu lourd pour être utilisé à 100% comme une tablette

Conclusion

L’ordinateur portable Surface Laptop Studio 2 est un ordinateur parfait pour le travail de bureau ou artistique comme le traitement photo ou vidéo. Vous aurez toutefois besoin d’acheter un stylet Surface Pen 2 vendu séparément dans le deuxième cas, surtout si vous dessinez. Son châssis est bien conçu, robuste et polyvalent, et son écran affiche une grande résolution avec de superbes couleurs. Il est extrêmement performant et son autonomie est excellente, peu importe l’utilisation que l’on en fait. On aurait aimé un lecteur SD, plutôt que microSD, pour les photographes, mais il suffit de brancher un adaptateur dans l’un des ports USB-C Thunderbolt 4 et le tour est joué!

Parcourez les ordinateurs portables de la famille Surface et autres produits Microsoft offerts chez Best Buy.

Vendredi fou en été
Stéphane Vaillancourt
Stéphane écrit à propos de la technologie depuis 1999 et est à l'origine du blogue LeTechnophile.net (2010-2017). Depuis 2010, il a aussi collaboré avec Branchez-Vous, Canoë, Sympatico, ainsi que le magazine Protégez-Vous, en plus de participer à plusieurs émissions de radio et de télé. Passionné de photographie, il a également animé le podcast Objectif Numérique durant 180 épisodes, de 2012 à 2022.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here