memories-edited.jpg

Maintenant que nous avons changé d’heure et qu’on dirait que la nuit tombe après le dîner, il est temps de se réjouir de l’imminence du prochain événement : NOËL! Bon, je sais bien qu’on vous bassine déjà assez avec les Fêtes et que je n’ai pas besoin d’en rajouter, mais permettez-moi de rire un peu : j’ai l’impression que c’était l’été il y a encore 5 minutes!

Instants magiques
Aujourd’hui, je vais vous prodiguer quelques conseils de photographie pour vous aider à immortaliser ces moments uniques, comme la visite du village de Noël, le moment où les enfants développent leurs cadeaux et bien sûr, l’impayable photo de papa endormi sur le sofa avec la télécommande à la main.

Les expressions sont primordiales
Le hic avec les photos à cette période de l’année, c’est que l’on est souvent confronté à des conditions d’éclairage médiocres, alors que la lumière est un élément essentiel. La qualité de la lumière et l’ambiance qu’elle confère à une scène fait d’une photo une belle photo. Le sujet est secondaire par rapport à la lumière. À moins que le sujet de la photo, ou l’expression de la personne sur la photographie, soit particulièrement intéressant ou unique. Certains photographes sont d’avis que l’expression est cruciale, c’est-à-dire que l’expression saisie est plus importante que la lumière, la composition, la netteté ou tout autre aspect technique de l‘image. En fait, l’histoire donne raison à cette théorie : bon nombre d’images légendaires sont techniquement défaillantes, mais le moment immortalisé est si important qu’on ignore les défauts et que ces images traversent le temps.
Si vous voulez en savoir plus sur la photographie et la lumière, consultez cet article du blogue.

Le flash ruine l’ambiance
Une des choses qui me déplaît dans les appareils photo modernes, c’est qu’en mode automatique, le flash intégré a tendance à se déclencher trop souvent. Personnellement, je n’aime pas trop la photographie avec flash car la lumière du flash est très unidimensionnelle et ennuyeuse. Cette lumière comble toutes les zones d’ombre et dérobe une large part de l’ambiance d’une image. Il semblerait que les fabricants prennent le parti de maintenir une sensibilité ISO basse au lieu de la régler sur élevé et de limiter l’usage de ce méchant petit flash. Ainsi, je vous recommande de parcourir le menu à la recherche de l’option de désactivation du flash. Sinon, le moment est peut être venu d’apprendre à photographier en mode manuel! Ce n’est pas si difficile que ça, et en travaillant en mode manuel, vous comprendrez mieux la photographie et la qualité de vos photos s’améliorera considérablement.

Pousser la sensibilité ISO
En augmentant l’ISO, vous rendez votre appareil photo plus sensible à la lumière, mais le revers de la médaille, c’est que cela augmente le « bruit » numérique visible dans l’image, une sorte de distorsion pixelisée. À mon avis, un petit peu de bruit est préférable à la lumière plate d’un flash.

Certains aiment le flash
Je suis très critique envers la photographie avec flash, mais parmi la communauté des photographes, on retrouve un mouvement d’adeptes de la photo avec flash, qu’ils revendiquent comme style légitime et accessible. Je dis « accessible » car nous sommes tous habitués à l’aspect des photos prises avec le flash en raison de toutes les photos amateurs que nous avons vues et aussi parce que bon nombre de nos photos de jeunesse ont été prises avec flash. Les photographes adeptes du flash l’utilisent car il donne un aspect amateur aux photos et les place en-dehors de la plupart des autres mouvements photographiques, comme le punk a permis de se distancer des autres styles musicaux en rejetant les normes et en grattant le vernis pour créer quelque chose de brut et de puissant.
Désolé, je m’égare! Je voulais juste vous expliquer qu’en acceptant les restrictions d’une situation, dans ce cas-là, la nécessité d’utiliser le flash, vous pourriez trouver un style qui vous correspond, un style que vous voudriez explorer pendant une longue période.
Mais revenons-en à Noël…

Photographier des scènes enneigées
Tout le monde aime batifoler dans la neige et cela donne l’occasion de prendre de superbes photos. Mais bien que les scènes de neige soient souvent jolies et claires, car la neige réfléchit la lumière, il est possible que votre appareil photo sous-expose l’image. Il en est ainsi parce que le posemètre de votre appareil photo est conçu pour créer une image qui avoisine le gris moyen, ce qui est acceptable dans la plupart des cas. Mais si vous pointez votre appareil photo vers un mur noir, l’appareil photo travaillera l’image en surexposition pour que le mur apparaisse comme gris moyen. De même, si vous pointez votre objectif vers un banc de neige, l’appareil photo travaillera en sous-exposition pour que la neige apparaisse gris moyen. En mode manuel, vous pouvez utiliser le « correcteur d’exposition » pour régler ce problème. Par exemple, pour une scène de neige quasiment entièrement blanche, vous pouvez régler l’appareil avec une légère surexposition pour que votre image finale soit la plus proche de ce que vous avez sous les yeux.

Stabilisation de l’image
Une autre petite astuce que je souhaite partager avec vous pour les situations de faible éclairage est l’usage du stabilisateur d’image, une fonction qui est intégrée dans certains capteurs, comme dans celui du EF-S 18-200mm f/3.5-5.6 IS de Canon. (L’acronyme « IS » signifie « image stabilization »). Cette fonction permet de réaliser des prises de vue à des vitesses d’obturation plus lentes que la normale sans causer des images floues en raison des tremblements de l’appareil photo. Les tremblements de l’appareil photo surviennent lorsque vous devez photographier avec une vitesse d’obturation lente en raison du manque de lumière, et que les petits mouvements de l’appareil photo dans votre main commencent à se voir. Le stabilisateur d’image est vraiment efficace et peut vous offrir une certaine latitude lorsque vous prenez des photos à l’intérieur. Le seul problème, c’est que si votre sujet bouge (ce qui est quasiment inévitable lorsque vous photographiez des enfants), ce mouvement peut apparaître comme une zone floue dans votre photo.

Photographier des enfants
À propos des enfants, j’ai un autre conseil : si vous photographiez des enfants à Noël, mettez-vous à leur niveau. Nous avons tendance à photographier nos enfants en nous tenant debout, ce qui n’est pas idéal pour saisir fidèlement le moment vécu par ces enfants. Une des caractéristiques les plus intéressantes pour changer d’angle de prise de vue est l’écran ACL inclinable, comme celui du modèle Rebel T5i de Canon, alors pensez-y si vous magasinez un nouvel appareil photo.
Je sais que c’est un peu tôt, mais je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année pleines de souvenirs extraordinaires!

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here