La nouvelle GFX100 de FujifilmFujifilm a fait l’annonce de plusieurs nouveaux produits dernièrement. Parmi ceux-ci il y a la GFX100, la nouvelle dans la série de caméras de capteurs de format médium. De plus, la X-E4 est un nouvel appareil inspiré des modèles à la mise au point télémétrique d’antan. Les deux options sont très différentes et attireront des consommateurs différents.

La GFX100 satisfera les amateurs de résolution

Malgré le nom, le format médium est la plus grosse taille de capteur. Avec la GFX100, Fujifilm a réussi à optimiser le boitier pour offrir un ensemble sans-miroir très compact. La surface du senseur est approximativement 1,7 fois la taille du capteur plein format et offre une résolution de 102 mégapixels. C’est un nombre impressionnant, promettant une clarté et une définition inégalées.

Le volume et le poids de la GFX100 intéresseront beaucoup de photographes et cinéastes. Mesurant 15 cm x 10.4cm x 8.7cm, elle propose un format aussi petit que possible pour la grosseur du capteur. De plus, une utilisation continue de longue durée sera envisageable grâce à un poids gérable de 900 g.

Toutes les caractéristiques modernes sont là

Comme on peut s’y attendre, la GFX100 comprend toutes les options auxquelles on peut s’attendre dans un produit de la sorte. Premièrement, l’appareil peut filmer à 30 images/secondes en 4 k, et ce à 16 : 9 ou a 17 : 9. L’autofocalisation couvre la quasi-totalité du capteur et Fujifilm promet une performance supérieure dans des conditions de basse-luminosité. La combinaison de ces deux caractéristiques, en plus d’une réponse rapide, assure une focalisation de qualité.

Additionnelement, la caméra est munie d’une stabilisation interne sur 5 axes. Elle a une résistance au froid, restant fonctionnelle jusqu’à -10 C. Finalement, 19 des simulations de Fujifilm sont incluses dans les options numériques offrant une coloration rapide et de qualité.

La X-E4 un appareil compact et léger

La X-E4 est la nouvelle entrée dans la série X. Il s’agit du plus petit appareil de cette ligne d’options sans-miroir. Le capteur s’agit du même que l’on retrouve dans le reste de la collection, le X-Trans CMOS 4, un un APS-C de 26,1 mégapixels.

L’esthétique rappelle les caméras classiques, inspirée des modèles à télémétrie. Les photographes profiteront d’un format très maniable, grâce à un poids très léger de 364 g et de petites dimensions de 121,3 mm x 72.9mm x 32.7mm. Il est clair que c’est un modèle idéal pour la rue ou les voyages.

Idéal pour Les Vidéastes de tout Genre

L’appareil X-E4 filme à une résolution allant jusqu’à 4 k à 30 images par seconde. L’écran pivote vers le haut et peut même se rabattre pour permettre les portraits, un aspect apprécié par les vloggueurs. Aussi, à 1080 p, il est possible de filmer à 240 images par secondes, pour grandement dévoiler tout le détail de l’action avec un ralenti extrême.

Fujifilm révèle trois nouvelles lentilles

Fujifilm lance trois nouvelles lentilles qui vont augmenter le choix des photographes. Elles sont toutes construites pour résister aux intempéries. Tout d’abord, il y a deux lentilles X-mount. La première est très versatile étant un objectif zoom de 70-300mm F4-5.6. L’autre a une focale fixe à 28 mm et F2.8. Finalement, la GF80mm F1.7 s’adresse aux utilisateurs de GFX et offre une option d’extrême qualité.

Surveillez l’arrivée de ses produits chez Best Buy. Entretemps, consultez toute l’offre de Fujifilm sur le site web.

Nikolai Olekhnovitch
Nikolaï Olekhnovitch est un guitariste professionnel de la région de Montréal. Sa versatilité, acquise lors de ses études collégiales et universitaires, ainsi que durant son implication au sein de nombreux projets de musique originale, lui a apporté une expérience précieuse dans son évaluation d’instruments de tout genre. Lorsqu’il n’est pas sur la route avec ses multiples formations, il explore les arts martiaux et recherche l’espresso ultime.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here