Fujifilm ajoute un appareil photo sans miroir à sa vaste gamme avec le modèle X-T5, doté d’une nouvelle apparence et de fonctions modernes. Cet appareil photo succède au X-T4, un appareil photo performant qui reflète plusieurs des principes de design et de fonctionnalité de Fujifilm. Cette version a une nouvelle apparence, tout en améliorant les composants internes, présentant ainsi un changement global important.

Tout d’abord, il s’agit de l’appareil photo de la série X-T le plus compact à ce jour, et malgré son boîtier plus mince et plus léger, il offre plusieurs caractéristiques intéressantes. Certains changements au design peuvent également rendre le X-T5 plus confortable en main.

Détails du X-T5 de Fujifilm

Fujifilm a déplacé le bouton de l’obturateur et la molette de réglages avant pour améliorer la prise, tout en conservant le même accès à tous les réglages. On a toujours accès pour la sensibilité ISO, la vitesse d’obturation et la compensation de l’exposition, ainsi que la position des boutons. Mis à part l’obturateur, tout est plus ou moins pareil. Le boîtier est 50 g plus léger, ce qui est toujours agréable, et l’appareil photo est compatible avec tous les objectifs à monture XF.

Le X-T5 est doté du même capteur CMOS X-Trans 5 HR APS-C de 40,2 Mpx que celui du X-H2S haut de gamme. On peut donc filmer en résolution 6.2K à 30 images/sec. Le X-Processor 5 utilise un système de mise au point automatique basé sur l’intelligence artificielle pour s’agencer à merveille avec la stabilisation d’image améliorée intégrée au boîtier. On peut encore incliner l’écran ACL arrière verticalement ou horizontalement, mais on ne peut malheureusement pas le retourner. La résolution est légèrement accrue et le viseur électronique est pourvu d’un grossissement de 0,8x par rapport au grossissement de 0,75x du X-T4.

La fonction Pixel Shift Multi-Shot de Fujifilm est dotée d’un algorithme de traitement d’image qui quadruple la résolution à 160 Mpx si on veut vraiment faire les choses en grand. Elle fonctionne comme suit : la stabilisation de l’image à l’intérieur déplace le capteur d’image assez rapidement pour aider l’appareil photo à prendre 20 photos en une simple pression du bouton de l’obturateur. Le logiciel Fujifilm appelé « Pixel Shift Combiner » transforme toutes ces images en une seule super image à 160 Mpx.

Il existe 19 modes de simulation de film parmi lesquels choisir si vous voulez essayer d’imiter les anciennes pellicules de Fujifilm. Pour les portraits, l’effet de peau lisse peut adoucir les tons de peau pour réduire le temps nécessaire au traitement des photos par la suite. Et le X-T5 prend en charge le format d’image HEIF, ce qui donne une sortie de 10 bits dans des fichiers 30 % plus petits que les JPEG standard.

Un nouvel objectif macro

Fujifilm a également annoncé un nouvel objectif macro Fujinon XF30mm F2,8, un objectif à focale fixe avec une distance focale de 30 mm pour la macrophotographie. Puisqu’il s’agit des appareils photo à capteur APS-C de Fujifilm, la distance focale équivalente est de 46 mm pour le format de pellicule 35 mm. La distance minimale de mise au point est à seulement 10 cm (3,94 po) du capteur. L’objectif est assez résistant aux intempéries et assez petit pour être rangé dans un sac avec d’autres objectifs.

À venir bientôt

Le X-T5 de Fujifilm est déjà offert en précommande en noir et en argenté chez Best Buy.

Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here