cx60600_Front_EVF_Flash-1200.jpg

 

Sony a annoncé récemment le Sony RX100, troisième du nom. Les deux premiers modèles avaient reçu plusieurs éloges, les classant au sommet du palmarès des appareils compacts.

Il en sera certainement de même pour le troisième, car en résumé, le RX100 III est l’appareil compact ultime : muni d’un capteur Exmor 20,1 mégapixels mesurant 1 pouce et d’un objectif très lumineux, c’est l’ultra compact le plus puissant et le plus polyvalent que vous trouverez sur le marché.

 

Je dis parfois qu’il ne faut pas se laisser tromper par les chiffres (surtout au niveau des mégapixels). Mais lorsqu’il est question de la taille du capteur, les chiffres ne mentent pas… car un capteur ayant une taille d’un pouce, dans un appareil compact, c’est énorme!

Qu’est-ce que ça fait, au juste, un plus gros capteur? Ça vous permet de prendre des clichés plus clairs, qui contiendront moins de bruit, en faible luminosité.

Un objectif très lumineux

De plus, le Sony RX100 III est équipé d’un objectif Zeiss Vario-Sonnar T* f1.8-2.8 très lumineux, offrant une focale de 8,8-25,7mm (ce qui équivaut à un 24-70mm en format 35mm).

cx60600_Top-wide-1200.jpg

Pourquoi le qualifie-t-on de « très lumineux »? Parce qu’il peut garder une ouverture de f2.8 même lorsque vous « zoomez » au maximum, ce qui permet de créer des flous en arrière-plan intéressants, en plus de laisser entrer plus de lumière pour plus de vitesse, contrairement à d’autres objectifs qui ferment jusqu’à f6.3 pour une focale similaire (on parle de 70mm en format 35mm).

cx60600_EVF-1200.jpgPrincipales nouveautés

Du côté des nouveautés, on note le viseur numérique escamotable – il se cache dans le boitier si vous voulez) affichant 1440k points, ainsi qu’un écran ACL Xtra Fine de 3’’ affichant 1,229k points, qui peut pivoter jusqu’à 180 degrés, comme le Sony A5000 … pratique pour les «  »!

Par contre, le fait que l’écran soit pivotant vient augmenter légèrement l’épaisseur de l’appareil, qui était de 38mm pour le modèle précédent et qui passe à 41mm. Ça semble mineur, mais ça pourrait faire une différence pour ceux qui souhaitent le glisser dans une poche de pantalon.

Un point intéressant à noter : le viseur couvre 100% de la scène, ce qui n’est pas souvent le cas chez les reflex, notamment.

cx60600_Side-tilt_illust-1200.jpg

Du côté de la vidéo

Le Sony RX100 III peut enregistrer de la vidéo en formats 1080p/60i, 1080p/30i, 1080p/24i et 720p/120i (« i » pour « images à la seconde »), à un débit de 50 Mb/s, offrant ainsi une très haute qualité d’image. L’appareil permet l’enregistrement de séquences vidéo pouvant atteindre 29 minutes chacune.

Connectique Wi-Fi et NFC

Chez Sony, les connexions Wi-Fi et NFC sont omniprésentes sur les appareils sortis au cours des 15 ou 18 derniers mois. L’avantage du NFC, c’est de permettre le jumelage avec un autre appareil en les faisant se toucher, tout simplement!

L’appareil ainsi jumelé peut servir de viseur, en affichant l’image captée par l’appareil photo, ou carrément de prendre le contrôle de l’appareil et d’activer le déclencheur à distance, comme le ferait une télécommande.

cx60600_Rear-1200.jpg

Autres caractéristiques intéressantes

Parmi les autres caractéristiques intéressantes, on note la plage ISO, qui s’étend jusqu’à 12800 ISO, ce qui devrait donner des photos avec très peu de bruit jusqu’à au moins 3200 ISO (ce qui est VRAIMENT excellent!), si je me fie à mon expérience avec les appareils photo Sony.

Le Sony RX100 III offre aussi un mode rafale pouvant atteindre 10 images à la seconde.

On retrouve aussi un système de mise au point automatique à détection de contraste, de la détection des visages et de la mise au point sur l’œil du sujet (appelée « Eye AF »), pour ne nommer que ceux-ci.

Un système d’aide à la mise au point manuelle est aussi offert, comme sur les modèles hybrides. Ce mode est appelé « DMF » pour « Direct Manual Focus » (dont j’ai déjà parlé ici) : une fois que la mise au point automatique est effectuée, vous pouvez tourner la bague de mise au point sur l’objectif afin de réaliser une mise au point encore plus précise sur le sujet (ou la portion du sujet) que vous désirez.

Ajoutez à cela l’accentuation de la mise au point (ou « Focus Peaking »), dont je vous ai aussi déjà parlé, et vous devriez obtenir les images les plus nettes que vous ayez jamais réalisées.

Une autre fonction intéressante dont j’ai déjà parlé dans le même texte : le « Zebra », qui permet de vous aviser si une portion de l’image est surexposée.

Un bouton programmable (fait plutôt rare sur un appareil compact) vous permet d’assigner l’une des 42 fonctions offertes pour un accès plus simple et rapide.

Ajoutez-y un niveau numérique, la réduction du bruit grâce au système d’expositions multiples (l’appareil prend entre 4 et 12 clichés à expositions multiples et les combine afin d’éliminer le bruit par comparaison entre les clichés – car le bruit ne se retrouve jamais exactement sur les mêmes pixels), la fonction « DRO » (Dynamic Range Optimizer), qui permet d’augmenter la plage dynamique et vous donne presque le résultat d’une photo HDR… sans passer par le mode HDR ou un logiciel!

On y retrouve également une foule de filtres artistiques, de modes préprogrammés et autres fonctions intéressantes ou utiles.

En bref…

Ce qui est génial avec le Sony RX100 III, c’est que vous profitez de toutes les avancées technologiques des appareils Sony récents dans un boitier compact.

L’appareil devrait se retrouver sur les tablettes et en ligne chez Best Buy autour du 23 juin, mais vous pouvez déjà le précommander, histoire de vous assurer d’avoir le vôtre DÈS sa sortie!

En attendant, voici la liste complète des caractéristiques techniques du Sony RX100 III…

Caractéristiques techniquescx60600_Front-1200.jpg

  • Capteur : CMOS Exmor de 20,1 mégapixels (5472 x 3648) mesurant 2,54cm/1 pouce
  • Processeur : BIONZ X
  • Objectif : Zeiss Vario-Sonnar T* f1.8-2.8 de 8,8-25,7mm (24-70mm en équivalent 35mm)
  • Viseur : Électronique de 1440k points offrant une couverture de 100%
  • Écran : ACL Xtra Fine de 3 pouces (7,6cm) de 1229k points, pouvant pivoter sur 180 degrés
  • Plage ISO : Jusqu’à 12800 ISO
  • Mode rafale : Jusqu’à 10 images/seconde
  • Connectique : Wi-Fi b/g/n, NFC, USB 2.0, HDMI
  • Vidéo : 1080p de 24, 30 et 60 images/seconde, 720p de 120 images/secondes avec sortie HDMI sans compression
  • Batterie : NP-BX1 au Lithium-ion de 1240 mAh, 3,6V.
  • Dimensions : 101,6 x 58,1 x 41,0 mm (4’’ x 2,3’’ x 1,6’’)
  • Poids : 290g (10, 23 oz)

  

PARTAGER SUR
Stéphane Vaillancourt
Stéphane écrit à propos de la technologie depuis 1999. Son blogue LeTechnophile.net se passe désormais de présentations. Depuis 2010, il a collaboré avec Branchez-Vous, Canoë, Sympatico, ainsi que le magazine Protégez-Vous, en plus de participer à plusieurs émissions de radio et de télé. Passionné de photographie, il anime le podcast Objectif Numérique qui compte actuellement une centaine d’épisodes.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here