time steel1.jpg

Lorsque les montres intelligentes ont commencé à inonder le marché il y a quelques années, la première montre de Pebble s’est démarquée des autres. Elle avait une autonomie incroyable et on n’était pas obligé de choisir entre un téléphone Android ou un iPhone. Depuis, et plus particulièrement au cours des 12 derniers mois, le marché de la techno prêt-à-porter a explosé. Avec des montres intelligentes comme la Moto 360 (présentée ici, et une nouvelle version qui sera bientôt en vente) et l’Apple Watch, Pebble devait passer à la vitesse supérieure pour rester en selle. C’est ce que l’entreprise a fait avec la montre Time, en ajoutant un écran style papier électronique couleur et la nouvelle interface utilisateur Timeline. Avec sa montre Time Steel, Pebble révolutionne le style des montres intelligentes.

Caractéristiques principales de la montre Time Steel de Pebble·         Écran couleur rétroéclairé style papier électronique de 1,25 po offrant une résolution de 144 x 168 pixels (182 ppp)

·         Bluetooth 4.0

·         Boîtier en acier inoxydable de qualité marine

·         47 x 22 x 10,5 mm, pèse 116,3 g

·         Batterie au lithium-ion offrant une autonomie maximale de 10 jours selon les tests

·         Câble de chargement avec connecteur magnétique

·         Compatible avec les appareils Android 4.0+ et iOS 8+

·         Résistant à la poussière et aux chocs, étanche jusqu’à 50 m

Montre Time Steel de Pebble : Déballage et premières impressions

La montre Time Steel de Pebble ressemble aux autres montres de sa génération. Elle comprend un boîtier rectangulaire (Pebble vient d’annoncer le lancement de sa montre Time Round, pour ceux qui préfèrent opter pour une montre au style plus classique), mais on pourrait la prendre facilement pour une élégante montre-bracelet, sauf qu’elle est un peu plus épaisse.

time steel2.jpg

La boîte compacte contient la montre Time Steel de Pebble (celle que j’ai reçue pour ma présentation était dotée d’un boîtier argenté et d’un élégant bracelet en cuir de couleur taupe), un câble de chargement et un guide de démarrage rapide. J’ai branché la montre sur le port USB pendant trois heures, comme le recommande Pebble pour effectuer une recharge complète. Je tiens à souligner que cette montre intelligente utilise un câble de chargement exclusif, comme de nombreux produits de techno prêt-à-porter. Il ne faut donc pas le perdre. Le câble se branche à l’arrière de la montre Time Steel de Pebble sur un port de chargement encastré à l’aide d’un connecteur magnétique.

time steel3.jpg

Une fois la montre complètement chargée, je l’ai connectée à mon iPhone. Cela s’est avéré plus compliqué que je ne le pensais. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour réussir à la connecter, mais après ça, je n’ai eu aucun problème.

Expérience utilisateur

La montre Time Steel de Pebble a parfaitement fonctionné avec mon iPhone, affichant les notifications et les événements du calendrier de mon téléphone. J’ai utilisé le lecteur de musique intégré pour écouter la musique contenue sur mon iPhone, que j’avais connecté par Bluetooth à un haut-parleur. Comme l’écran est beaucoup plus petit que le boîtier (il y a un grand cadre noir autour de l’écran), vous devez le faire défiler pour lire certaines notifications, mais il est assez facile à lire.

time steel4.jpg

Montre Time Steel de Pebble à l’extérieur, affichant une notification de mon iPhone

Lorsque vous êtes à l’extérieur, l’écran style papier électronique est considérablement plus facile à lire que n’importe quel autre écran. En plein soleil, il est plus agréable de lire sur l’écran d’un lecteur électronique que sur celui d’une tablette. C’est exactement la même chose ici. Vous pouvez facilement lire l’écran de la montre Time Steel de Pebble à l’extérieur, sans avoir besoin de plisser les yeux. Ce n’est pas aussi vrai dans une pièce sombre, mais vous pouvez activer le rétroéclairage par un simple mouvement du poignet.

Pebble a ajouté une touche de couleur, ce qui est une bonne chose. Mais ne vous emballez pas trop vite. Il n’y a que 64 couleurs disponibles. Le papier électronique ne peut pas afficher des couleurs aussi éclatantes qu’un écran OLED. Et lorsque vous utilisez le rétroéclairage, elles perdent encore plus de leur éclat.

Puisqu’on parle du rétroéclairage, je ne sais pas si le problème vient uniquement de la montre que j’ai reçue pour ma présentation, mais le rétroéclairage n’est pas très uniforme, comme le montrent mes photos où le rétroéclairage est activé. Il fonctionne, mais il y a une tache de lumière dans le coin inférieur gauche.

time steel5.jpg

Montre Time Steel de Pebble dans une pièce éclairée naturellement sans (photo de gauche) et avec (photo de droite) rétroéclairage. Vous ne verrez pas très souvent cet écran rouge d’alerte de batterie faible.

Les utilisateurs d’appareils Android apprécieront le fait que Pebble a ajouté un microphone qui permet de dicter les réponses aux messages reçus sur la montre Time Steel de Pebble. Cette fonction n’a pas encore été activée pour les appareils iOS, mais selon Pebble, c’est pour bientôt.

Il faut également un peu de temps pour s’habituer à la nouvelle interface utilisateur Timeline, mais dès que j’ai commencé à la maîtriser, je l’ai trouvée très utile. Le principe est simple. Les notifications qui s’affichent sur la montre intelligente sont classées par ordre chronologique. Les événements courants (comme les rendez-vous ou les prévisions météo) s’affichent instantanément sur simple pression d’une touche, et vous pouvez faire défiler les données en avant ou en arrière dans le temps. Les autres fonctions comme les paramètres et les applications sont disponibles séparément, mais Timeline permet de facilement parcourir les notifications sans avoir besoin de lancer d’autres applications comme le calendrier. La seule chose que je changerais, c’est le bouton Retour. Je n’aime pas trop l’endroit où il est placé. Il est de l’autre côté du boîtier, à l’écart des autres boutons. Du coup, il m’est arrivé à plusieurs reprises d’appuyer accidentellement sur ces boutons en essayant d’appuyer sur le bouton Retour/Marche. Ceux qui ont des petits doigts n’auront peut-être pas ce problème…

La montre Time Steel de Pebble est très agréable à porter. Elle n’est pas particulièrement lourde et l’arrière légèrement incurvé lui permet d’épouser plus naturellement la forme de votre poignet. Comme elle s’utilise avec des bracelets de montre de 22 mm classiques, vous pouvez changer de bracelet si vous en avez envie.

time steel6.jpgSélection d’applications

Pebble continue de développer sa boutique d’applications. Elle contient un tas de cadrans personnalisés (plusieurs profitant de l’écran couleur) et d’applications utiles.

J’ai installé l’application Misfit qui fait appel aux capteurs d’activité et de mouvement intégrés à la montre Time Steel de Pebble pour compter le nombre de pas parcourus. Malheureusement, les résultats étaient considérablement différents de ceux obtenus avec la montre Fitbit Zip que je portais en même temps. Je ne sais pas si le problème venait de l’application Misfit (si c’est le cas, il y a d’autres applications dans la boutique Pebble) ou des capteurs de la montre, mais il y a d’autres applications de suivi d’activité, et certaines d’entre elles vous permettent de régler les paramètres de sensibilité.

La montre intelligente de Pebble n’a pas la puissance, la capacité de stockage ou l’écran nécessaires pour exécuter certaines des applications qu’offrent les montres Android Wear et Apple Watch, mais vous pouvez facilement personnaliser et développer les capacités de la montre Time Steel de Pebble.

Autonomie

Un des principaux avantages de la montre Time Steel de Pebble, c’est son autonomie!

J’ai utilisé le point d’exclamation pour une bonne raison. La montre Time Steel de Pebble surpasse les autres en matière d’autonomie. J’ai installé des applications, j’ai utilisé le rétroéclairage sans relâche et je n’ai pas arrêté de lire les notifications de mon iPhone. Je me suis servi de la montre comme d’une télécommande pour contrôler la musique et j’ai passé une journée à essayer ses applications de suivi d’activité.

Selon Pebble, la batterie offre une autonomie pouvant atteindre 10 jours. Après six jours d’utilisation intense, l‘écran a affiché un message m’avertissant qu’il ne restait plus que 20 % d’autonomie. Après sept jours, il n’en restait que 10 %. Cela fait maintenant huit jours que je la porte, et la montre indique encore une autonomie de 5 %.

Je n’irai sans doute pas jusqu’à dix jours, mais j’ai pu utiliser intensément la montre Time Steel de Pebble pendant sept à huit jours sans la recharger. C’est une autonomie incroyable, surtout par rapport à l’Apple Watch que je dois recharger toutes les nuits.

La montre Time Steel de Pebble est-elle un bon choix?

Ce n’est pas pour rien que les montres intelligentes de Pebble sont si populaires. Pebble a fait de nombreux choix au niveau du style qui rendent cette montre populaire auprès des passionnés de technologie et du grand public. La Time Steel de Pebble est une montre intelligente élégante, équipée d’un écran toujours en marche qui lui donne l’allure d’une montre-bracelet classique. Elle n’offre peut-être pas toutes les fonctions des autres montres, mais elle présente un tas d’avantages, comme l’affichage de notifications (la raison principale d’utiliser une montre intelligente), l’utilisation d’applications, sans oublier sa longue autonomie et sa compatibilité avec plusieurs plateformes.

Si vous cherchez une montre intelligente, jetez un coup d’œil à la montre Time Steel de Pebble. Et si vous avez déjà une montre moins récente de Pebble, vous ne regretterez pas de changer et de passer à la Time Steel de Pebble pour profiter de son écran couleur.

PARTAGER SUR
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here