La concurrence étant de plus en plus forte sur le marché de «l’informatique mettable» («wearable tech»), Samsung a récemment annoncé que les propriétaires de montres intelligentes Galaxy Gear de première génération  pourraient gratuitement effectuer une mise à niveau vers le système d’exploitation Tizen OS, basé sur un noyau Linux. 

 

Si vous possédez une Galaxy Gear (ou que vous prévoyez en acheter une bientôt), cette mise à jour pourrait vous permettre d’accéder à une foule de nouvelles applications et donc de prolonger la durée de vie de votre investissement, ce qui est toujours une assez bonne chose, n’est-ce pas?

 

Voici quelques bonnes raisons de faire le saut ainsi que la méthode à suivre pour obtenir la mise à jour.

 

 

 

 

 

galaxygear.jpgPetit rappel des talents de la Galaxy Gear

 

Lancée à l’automne 2013, la montre Galaxy Gear est dotée des caractéristiques suivantes:

 

  • Un écran de 1,63 pouces Super AMOLED d’une résolution de 320 x 320 pixels; 
  • 512 Mo de mémoire vive
  • 4 Go de stockage interne
  • Un microprocesseur de 800 MHz
  • Une caméra photo/vidéo de 1,9 mégapixels
  • Deux microphones à suppression de bruit pour les enregistrements vidéo et les conversations.

 

 

 

Fonctionnalité accrue

 

En passant au système d’exploitation Tizen OS, votre Galaxy Gear deviendra un outil de gestion du «moi quantifiable» plus performant, surtout en matière de santé.

 

Par exemple, si vous possédez un téléphone intelligent Samsung, vous pourrez lier votre Galaxy Gear avec celui-ci pour suivre votre performance à l’exercice en direct avec l’application S Health. Votre Galaxy Gear pourra aussi surveiller la qualité de votre sommeil: combien de temps vous dormez, à quelle fréquence vous bougez la nuit, ce genre de choses.

 

Sous Tizen OS, votre Galaxy Gear aura déjà accès à près de deux fois plus d’applications de tierces parties, ce qui n’est pas à négliger. Et on peut présumer que le nombre d’applications additionnelles qui seront développées dans le futur sera plus élevé sous Tizen que sous l’ancien système, d’autant plus que la Galaxy Gear 2 et ses successeurs éventuels roulent nativement sous Tizen.

 

Enfin, Samsung promet une autonomie supérieure, une interface plus facile à personnaliser, et des transferts de fichiers musicaux plus simples.

 

 

 

 

kies.jpgComment passer à Tizen OS

 

La mise à jour se fait par l’intermédiaire du logiciel de gestion Kies de Samsung, que vous avez probablement déjà si vous possédez un téléphone intelligent Samsung. Il suffira de connecter votre Galaxy Gear à votre ordinateur (Mac ou Windows) équipé de Kies et de suivre les instructions.

 

Notez qu’il ne sera pas possible de revenir en arrière: la mise à jour vers Tizen est irréversible. N’oubliez pas de faire une copie de sauvegarde avant de procéder.

 

 

 

 

 

 

 

galaxygear2.jpgComment relier votre Galaxy Gear à votre téléphone intelligent Samsung

 

Si vous n’avez encore jamais jumelé votre Galaxy Gear avec votre téléphone Samsung, il y a deux manières d’y arriver:

 

  • Par NFC: touchez la station de recharge de votre Galaxy Gear avec votre téléphone, qui téléchargera automatiquement l’application Gear Manager et se connectera à votre montre par Bluetooth.
  • Manuellement: téléchargez vous-même l’application Gear Manager sur le magasin d’applications Samsung; démarrez celle-ci et votre montre Galaxy Gear en même temps, puis suivez les instructions à l’écran.

 

Notez que, si vous aviez déjà une application Gear Manager sur votre téléphone avant d’effectuer la mise à jour de votre Galaxy Gear vers Tizen, il est probable que vous deviez mettre l’application à niveau elle aussi.

 

Notez aussi que votre téléphone devra rouler sous Android 4.3 «Jelly Bean» ou mieux pour pouvoir se jumeler avec une montre Galaxy Gear sous Tizen.

 

 

 

Consultez la liste des montres intelligentes Samsung en vente chez Best Buy.

 

Consultez la liste de toutes les montres intelligentes en vente chez Best Buy.

 

 

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here