Casque de réalité virtuelle

Les casques de réalité virtuelle sont disponibles depuis un certain temps maintenant. Depuis leur apparition, il fut toujours nécessaire de brancher l’appareil à l’ordinateur ou d’inclure un téléphone intelligent pour assurer son fonctionnement. Avec l’arrivée de l’Oculus Go, ceci est une chose du passé, étant un produit sans fil qui intègre deux œillets en guise d’écran. Étant ma première expérience de réalité virtuelle, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’ai grandement exploré les options, les applications et l’environnement pour me faire une idée de l’objet. Voici un compte rendu de mon temps avec ce produit.

J’ai aussi filmé mes impressions et fait un résumé des caractéristiques de l’appareil.

Des Caractéristiques libératrices

Comme indiqué plus haut, l’Oculus Go est un des premiers appareils de la sorte à être complètement autonome. Il n’est pas obligatoire de le connecter à un ordinateur ou d’y glisser son mobile en guise d’écran, nous laissant la liberté de nous en servir n’importe où. Une connexion à un mobile est nécessaire au départ et pour établir un intermédiaire à fin de télécharger des applications additionnelles par contre. Mais c’est le seul moment où l’on est rattaché à un appareil externe. La batterie au lithium est rechargée par un fil USB inclus. Une manette (alimentée par une batterie AA) nous permet de naviguer les menus fait partie de l’ensemble et comprend une surface tactile en tant que souris, une gâchette pour sélectionner, un bouton retour et un bouton Oculus qui nous permet de revenir au menu principal en tout temps.

Oculus Go avec manetteDeux tailles de disques durs sont disponibles à des prix différents, la version 32 gos et 64 gos. L’appareil démo que j’ai reçu était la 64 gos, offrant amplement d’espace de stockage pour vos expériences virtuelles. L’Oculus lui-même est confectionné d’un matériel souple, respirant et confortable. Il me rappelait des tissus utilisés dans le linge de sport. Si vous portez des lunettes, un bloc d’espacement fabriqué du même matériel est inclus pour votre bien-être. La courroie est élastique et ajustable, tout en maximisant le confort pour les longues séances. Le son sort de l’appareil sur les côtés et, lorsqu’on porte le produit sur notre tête, il est très immersif. Vu que c’est des haut-parleurs intégrés, notre entourage entend le son aussi, alors une sortie de casque d’écoute est incorporée pour plus d’intimité et de discrétion. Finalement, un projet est en branle pour fournir des casques avec des lentilles selon l’ordonnance ophtalmologique de l’utilisateur. Pour les nouveaux acheteurs, ceci est à suivre, mais me semble être une excellente idée pour optimiser le confort pour les usagers courants.

Des Activités Nombreuses et amusantes

La quantité de choses à faire avec un casque de réalité virtuelle m’a surpris. Il y a des milliers d’applications à découvrir et à explorer. Ces dernières sont toutes immersives, divertissantes et dans certains cas éducatives. Par exemple, Wander nous permet de traverser les rues d’une grande majorité de villes à travers le monde grâce à Google Maps. Promenez-vous dans les routes de Tenerife aux îles Canaries ou parcourez les trésors nationaux de Rome dans le confort de votre canapé sans dépenser un sou pour le voyage. Apollo 11 VR permet de revivre la mission lunaire au plein cœur de l’âge d’or de la NASA. Grâce à des images d’archives et des reconstructions précises des vaisseaux spatiaux, une expérience très immersive et convaincante est atteinte. C’est probablement la manière la plus réaliste de se rapprocher du métier d’astronaute.

Casque Oculus GoPour les amateurs de jeux, il y a toutes sortes d’options qui s’offrent à vous. Survivez à des vagues de zombies affamés dans des jeux de tirs amusants, explorez vos peurs en réalité virtuelle ou montez à bord une panoplie de montagnes russes. Les possibilités sont énormes et les concepteurs trouvent des idées originales et créatives constamment. Par exemple, Keep Talking and Nobody Explodes vous plonge dans une pièce avec une bombe à diffuser. Par contre, ces vos compagnons à l’extérieur de la réalité virtuelle qui ont les instructions sur comment la désamorcer. Il faut donc leur décrire ce que vous voyez pour qu’ils vous relaient l’information sur comment procéder pour s’en sortir vivant. Du jamais vu !

Finalement, des fonctions plutôt usuelles sont disponibles sur l’appareil. On peut consommer le contenu disponible sur Internet grâce à un fureteur. Une section de réalité virtuelle est disponible sur YouTube, proposant un grand répertoire de vidéos immersives. Pour finir, Netflix est aussi disponible pour ses abonnés. Malgré que le contenu est le même que la plateforme normale, il est agréable de regarder ses émissions et films préférés dans l’environnement de l’Oculus Go. Il est aussi très reposant de pouvoir se coucher sur le dos, tout en étant complètement immergé dans nos émissions.

Une Utilisation agréable

L’Oculus Go est très confortable à utiliser. Les matériaux sont doux et permettent de plonger dans l’expérience pour une longue période de temps. La qualité d’image est bonne, mais il faut trouver le bon angle en tout temps pour avoir une netteté idéale. Aussi, dépendant de sa position, la lumière pénètre l’environnement de visionnement par l’ouverture pour le nez. C’est une petite distraction quand ça arrive, mais somme toute, la réalité virtuelle est tellement immersive qu’il est parfois dur de s’en rendre compte.

La durée de vie de la batterie n’est pas exceptionnelle, mais elle permet tout de même quelques heures d’utilisation continue. Ce n’est pas un appareil qui sera en utilisation toute la journée, à moins d’être branché en tout temps. L’installation initiale est très simple et tout a fonctionné comme il faut pour moi. En quelques minutes, j’étais en train d’explorer tout ce que le produit avait à offrir.

En conclusion, l’Oculus Go est une porte d’entrée très abordable à la réalité virtuelle. Le fait qu’il est complètement indépendant est très intéressant et attirera fort probablement les consommateurs. À part la durée de vie de la batterie qui laisse un peu à désirer, il y a peu d’inconvénients dans l’ensemble. Si vous êtes à la recherche d’un casque pour explorer ce monde immersif, l’Oculus Go est le produit idéal pour vous.

Consultez l’Oculus Go sur le site de Best Buy.

PARTAGER SUR
Nikolai Olekhnovitch
Nikolaï Olekhnovitch est un guitariste professionnel de la région de Montréal. Sa versatilité, acquise lors de ses études collégiales et universitaires, ainsi que durant son implication au sein de nombreux projets de musique originale, lui a apporté une expérience précieuse dans son évaluation d’instruments de tout genre. Lorsqu’il n’est pas sur la route avec ses multiples formations, il explore les arts martiaux et recherche l’espresso ultime.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here