Samsung lance son tout nouveau téléphone Samsung Galaxy S10+. Le modèle phare est offert en trois couleurs, arborant un écran Super AMOLED de 6,4 pouces, du stockage à profusion (selon le modèle), un appareil photo performant et une caméra vidéo permettant les super ralentis.

Voici ce que j’en ai pensé après quelques jours d’essai.

Le Samsung Galaxy S10+ est offert en divers couleurs et modèles

Le Samsung Galaxy S10+ est offert en trois couleurs de base (blanc, bleu et noir) qui tournent sur 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage interne, ainsi qu’un modèle au fini céramique, offert en blanc ou en noir, qui tourne sur 12 Go de mémoire et offre 1 To (oui, 1 000 Go!) de stockage. Tous les appareils sont équipés d’un lecteur de carte microSD. Ça fait beaucoup de stockage.

Caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S10+

Samsung n’a pas lésiné sur les caractéristiques techniques. On retrouve un processeur à huit cœurs, un processeur graphique Adreno 640, le Bluetooth 5.0 A2DP LE aptX, et est compatible avec le WiFi 6 (à noter que la norme WiFi 6, ou 802.11ax n’a pas encore été adoptée, mais une rustine logicielle pourra certainement rendre l’appareil compatible avec la norme officielle, une fois adoptée).

L’écran Super AMOLED, appelé « Infinity-O Display », mesure 6,4 pouces de diagonale. Il affiche ce que Samsung appelle un « Dynamic AMOLED », qui serait 14% plus brillant que le modèle précédent. Mais ce qui est vraiment important à savoir, c’est qu’il diffuse jusqu’à 42% moins de lumière bleue que le modèle de l’an dernier, ce qui est beaucoup… et une bonne nouvelle pour vos yeux! Croyez-moi, je fais de la photo et j’ai un œil qui fatigue plus vite, lorsqu’il est collé quelques heures à mon viseur numérique (qui est en fait un écran projetant de la lumière bleue!).

L’écran est compatible HDR10+, ce qui permet de regarder des films avec des couleurs plus riches et des noirs plus profonds. La prise de photos et de vidéos laisse aussi transparaître les avantages d’une plus grande gamme dynamique dans l’image. Difficile toutefois de vous montrer la différence avec une image, puisque votre écran n’est probablement pas compatible HDR10+. 😉

L’appareil est toujours équipé d’un lecteur d’empreinte digitale, désormais ultrasonique. Samsung l’a repositionné à l’avant de l’appareil, le cachant SOUS le verre de l’écran, ce qui signifie qu’il n’y a plus de contour visible, autour de l’écran! Samsung affirme aussi que son système est plus sécuritaire que celui de certains compétiteurs, puisqu’il fonctionne par ultrason, plutôt que de prendre une « photo 2D » de l’empreinte appliquée sur le lecteur.

J’avais un modèle dit de « préproduction » et le lecteur avait de la difficulté à lire mon empreinte, mais pour avoir assisté à une démonstration de la part de Samsung où j’ai pu tester un autre S10+, ce dernier fonctionnait bien, lui. On peut donc s’attendre à ce que ce petit problème soit inexistant sur les appareils mis en marché pour le grand public.

Du côté de l’autonomie, le Samsung Galaxy S10+ est équipé d’une pile de 4100 mAh, ce qui est supérieur à la majorité des appareils de même catégorie sur le marché.

Du côté du son, les Galaxy S10 offrent du son AKG 30% plus puissant que le modèle de l’an dernier. Je n’ai pas fait de test comparatif, mais le son sonne bien à l’oreille pour un téléphone. Le haut-parleur, situé au bas de l’appareil, est compatible Dolby Atmos pour le jeu, offrant un son ambiophonique (Surround). J’aurais aimé voir un deuxième haut-parleur, sur le dessus, histoire d’obtenir un véritable son stéréo, mais je n’écoute pas souvent de musique sans passer par un casque. D’ailleurs, le Samsung Galaxy S10+ est équipé d’une prise casque, contrairement à la concurrence, ce qui lui fait marquer des points.

Enfin, le S10+ est classé IP68, ce qui signifie qu’il résiste à la poussière et à l’eau – jusqu’à un maximum de 30 minutes dans 1 mètre de profondeur.

L’assistant Bixby est toujours présent, avec un bouton physique sur la tranche gauche pour l’activer, offrant Bixby Vision, dont l’interface a été améliorée, ainsi que les routines Bixby (pour le lever, pour aller au lit, pour lorsque vous conduisez, etc.). Malheureusement, celui-ci n’est offert qu’en anglais.

Passer au Galaxy S10? Facile!

Si vous possédez déjà un téléphone, sachez qu’il est possible de transférer vos données (comptes Gmail, applications, textos, images et musique) grâce à l’application Smart Switch de Samsung. J’ai donc pu transférer mes données d’un Pixel 2 XL au Galaxy S10+ en quelques clics. Par contre, les icônes de mes 120 applications (oui, 120!) ne se sont pas réorganisées et j’ai dû tout réorganiser moi-même. Mais c’est déjà un bon départ, puisqu’on a pas à chercher nos applications dans la boutique Google Play.

 

Photo et vidéo avec les 5 objectifs du Galaxy S10+ de Samsung

Le Samsung Galaxy S10+ est équipé non pas de deux, ni trois, ni quatre, mais bien de CINQ  (5!) objectifs au total :

Deux à l’avant (pour les égoportraits – ou selfies), et trois à l’arrière.

Pourquoi autant d’objectifs? On a simplement à zoomer avec les doigts si on veut zoomer, non?

Surtout pas! Lorsque vous zoomez avec les doigts, vous réduisez la qualité d’image. Samsung veut justement s’assurer que vous aurez toujours le meilleur cliché possible. C’est pourquoi le fabricant vous offre plusieurs options :

À l’avant

Capteur de 10 mégapixels avec objectif normal de 26mm, ce qui est à peu près la norme pour ces objectifs à égoportraits. Le deuxième capteur, de 8 mégapixels, se sert d’un objectif à angle plus large de 22mm pour les photos de groupe.

 

À l’arrière

Le capteur principal, de 16 mégapixels, utilise un objectif de 26mm avec stabilisation optique et technologie de mise au point Dual Pixel, ce qui signifie que vous pouvez faire la mise au point n’importe où à l’écran.

Les capteurs secondaires, eux, offrent une résolution de 12 mégapixels. Le grand-angle de 12mm permet la prise de photos de paysages, alors que le zoom 52mm (2x) permet de rapprocher votre sujet et est stabilisé – ce qui est idéal pour un zoom, peu importe sa puissance, car plus vous zoomez, plus la moindre vibration peut affecter la netteté de vos clichés.

Du côté des fonctionnalités, l’appareil offre plus de 20 modes de photo, allant du mode nuit aux bébés et aux chats, en passant par la nourriture, les vêtements et… les souliers!

Et voici un récapitulatif, qui compare avec les autres modèles de la gamme Galaxy S10 :

Modèle Capteurs à l’avant, focale et résolution Capteurs à l’arrière, focale et résolution
S10E 1: 26mm 10mpx 2: 12mm 16mpx + 26mm 12mpx
S10 1: 26mm 10mpx 3: 12mm 16mpx + 26mm 12mpx + 52mm 12mpx
S10+ 2: 26mm 10mpx + 22mm 8mpx 3: 12mm 16mpx + 26mm 12mpx + 52mm 12mpx

 

Le téléphone est aussi équipé d’intelligence artificielle qui se sert d’apprentissage machine pour s’assurer que vous obtenez toujours le meilleur cliché possible. Dans le mode « Mise au point auto », l’appareil vous guide à bien cadrer votre sujet (ça ne fera rien de bien artistique, mais la photo sera « bonne »), et si vous restez immobile durant quelques secondes, l’appareil prendra un cliché pour vous, vous assurant de ne pas manquer une occasion photo.

Mais ce qui m’intéresse, c’est le mode « Pro », qui permet de contrôler les paramètres de chaque cliché, si vous le souhaitez : vitesse, sensibilité ISO, équilibrage des blancs, la mise au point manuelle… et l’ouverture du diaphragme! C’est la première fois que je vois un diaphragme d’objectif de téléphone ouvrir et fermer et j’ai eu une petite émotion. En gros, l’ouverture, c’est ce qui permet de faire entrer plus de lumière pour l’exposition de votre photo, et de créer du flou en arrière-plan. Plus le chiffre est petit (ici, f/2.4 et f/1.5), plus vous pourrez avoir de lumière et de flou en arrière-plan. Samsung marque des points!

Si vous croyez que cette photo a été prise en mode Pro, détrompez-vous! Je n’ai fait qu’appuyer sur le déclencheur et l’appareil photo du Samsung Galaxy S10+ s’est chargé du reste!

Capacités vidéo du Samsung Galaxy S10+

Du côté de la vidéo, celle-ci est stabilisée, grâce à une réduction du champ de vision (ou du cadrage) de 115 degrés à 75 degrés. Ça donne l’équivalent du rendu d’une GoPro, pour vous donner une idée.

On peut tourner de la vidéo 2160 (UHD) à 30 images/seconde, de la vidéo HD (1080p) à 240 images/seconde, pour de beaux ralentis… et même de la vidéo 720p à… 960 images/seconde! Il faut l’essayer pour vraiment apprécier, mais voici un aperçu de ce que vous pouvez faire avec ces modes.

Ce que j’ai aimé du Samsung Galaxy S10+

  • La capacité de stockage
  • L’écran Super AMOLED compatible HDR10+
  • L’appareil photo… que dis-je ? LES appareils photo!
  • Le mode « Pro » de l’appareil photo
  • Les vidéos en ralenti et super ralenti
  • La pile offrant une bonne autonomie

Ce que j’ai moins aimé

  • L’appareil est vraiment très mince et les tranches sont arrondies : on craint de l’échapper et un étui est fortement conseillé
  • Les boutons sont positionnés pour les droitiers : un gaucher qui tente de mettre l’appareil en mode veille ou l’en sortir prendra assurément des captures d’écran, en appuyant par mégarde sur le bouton volume en même temps que le bouton de mise en marche

Conclusion

Ce n’est pas pour rien que Samsung a si bonne réputation au niveau des téléphones Android.

Avec un écran incroyable, de la mémoire et du stockage à profusion, des appareils photo et caméras vidéo offrant autant de possibilités, et un protecteur d’écran déjà installé… que demander de plus?

L’assistant Bixby, quant à lui, n’est pas encore tout à fait à la hauteur d’Alexa ou de l’Assistant Google, mais rien ne vous empêche de les utiliser, si vous le souhaitez.

Au final, le téléphone est un excellent appareil qui vous permettra de faire absolument TOUT ce que vous souhaitez : applications, jeux, photo, vidéo, musique, contrôle domotique (maison intelligente), et tout le reste.

Choisissez votre nouveau téléphone Galaxy S10+ de Samsung sur le site de Best Buy.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, je cherche à avoir plus d’information sur la fonctionnalité keystore qui permettrais, selon les rumeurs, de stocker des crypto-monnaies de façon sécuritaire. C’est encore méconnu mais je crois que si ça se confirme, ce serait une avancée majeure pour samsung par rapport à la concurrence.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here