Vive l’Halloween, le seul moment de l’année où j’ai volontairement envie d’avoir peur. À l’époque, l’Halloween n’était pas du tout comme nous le connaissons à l’heure actuelle. La fête d’Halloween servait à célébrer les saints (All Hallows Eve). Il faut remonter à plus de 2500 ans, en Irlande pour voir apparaitre les 1eres célébrations de la passerelle entre deux mondes (La fête de Samain)

L’objectif était de mettre en lumière la passation de la vie vers les ténèbres. Voilà ce qui nous intéresse, la thématique lugubre et épeurante de l’Halloween. D’ailleurs, du plus loin que je me souvienne, les films d’horreur étaient un élément essentiel afin de vivre l’Halloween pleinement.

J’ai donc décidé de dédier un article complet aux meilleurs films d’horreur de tous les temps. Si vous voulez lire ma suite d’articles en liens avec l’Halloween, cliquez juste ici: Branche-Toi! Halloween

Les films d’horreur, un incontournable de l’Halloween :

Même si j’ai vraiment peur en regardant ces films, je dois avouer avoir succombé à tous ces classiques. Ce que j’aime le plus de ces films c’est la façon qu’ils sont tournés, à l’ancienne. Même si les films de notre génération sont super épeurants et dégoulinants de sang, rien ne vaut le visage terrifiant et inquiétant de Bubba Sawer ou Michael Myers.

 

Massacre à la tronçonneuse 1974 :

Ce film,Massacre à la tronçonneuse, m’a convaincu de ne jamais embarquer d’auto-stoppeur dans ma voiture. Cinq amis qui traversent le Taxas, dans un coin perdu bien entendu, croisent le chemin de Bubba Sawer (Leatherface/Visage de cuir). Il vient d’une famille déséquilibrée consanguine. Il est atteint d’une maladie mentale qui le rend enfantin, mais aussi agressif lorsqu’il se sent menacé. Fait intéressant, lui et toute sa famille ont travaillé à l’abattoir de la ville.

De ce fait, la maison de la famille est entièrement fabriquée avec des morceaux de chair comme recouvrement. Les 5 amis qui visitent une maison voisine ont, étrangement, tous envie d’aller y faire un tour.

Juste à regarder l’écran, ça sent mauvais, la transpiration et la sueur donnent une impression de saleté répugnante. Cela me donne de dégout. C’est une réelle expérience d’horreur pure qui donne une vision de l’Amérique tordue.

D’ailleurs, sachez que c’est un film culte et qu’il a offert toute une série de films sous la catégorie du genre ‘’Slasher’’. La tronçonneuse et le crochet à viande de Leatherface ont donné naissance au rasoir de Freddy et au masque de Jason.

Le Cercle / Ring 1998 :

Même s’il est un peu plus récent, Le Cercle a gagné ces jalons de l’horreur par son style qui suggère plutôt que de montrer les actions. Je me souviens à l’époque avoir vu le film au cinéma et avoir attendu 7 jours plus tard, dans ma chambre, le fameux coup de téléphone.

 

Il s’agit d’une rumeur entre lycéens qui circule sur une cassette vidéo qui, une fois visionnée, déclenche tout à coup une malédiction effroyable. Un mort devrait être annoncé sept jours plus tard au téléphone à la personne qui a visionné la cassette.

C’est un film rempli de tension dans une ambiance japonaise qui donne une atmosphère particulièrement sombre et effrayante. L’esprit vengeur qui tente de quitter le monde des ténèbres.

 

Exorciste 1973:

Je crois pouvoir affirmer que tous les gens de mon âge ont commencé à visionner des films d’horreur avec l’Exorciste. Toutes les familles qui possèdent un grenier sont susceptibles d’être réveillées par des grattements mystérieux. Avez-vous déjà senti votre lit bouger ? Moi plusieurs fois après avoir regardé se film culte.

 

À l’époque de la réalisation de se film, c’était du jamais vue. D’ailleurs, l’actrice principale Linda Blair, qui avait 13 ans à ce moment, à vue sa vie bouleversée après avoir joué dans ce film.

Savez-vous qu’à la sortir du film, les gens ont tellement été choqués et effrayés par l’histoire de possession du corps par un esprit malveillant, que plusieurs ont confondu la fiction et la réalité.

 

 

Shining 1980 :

Un jeune garçon ayant un don de médium, le ‘’Shining’’ avise ces parents qu’il est effrayé d’aller habiter dans un hôtel fermé durant l’hiver. En fait, son père est le gardien de cet hôtel pendant la saison morte. Ce lieu a déjà été marqué par de lugubres évènements passés.

 

Pour les amateurs de suspense, le malaise et l’inquiétude que vous pouvez vivre commencent dès le début du film. Une caméra aérienne a été utilisée pour montrer le paysage qui installe immédiatement la peur.

En passant d’un ascenseur rempli de sang dégoulinant, un tricycle qui roule dans les corridors vide, et surtout, deux jumelles qui appellent sans cesse : ‘’Viens jouer avec nous Danny…À jamais…À jamais…’’’

Oserez-vous y aller?

 

Nosferatu 1922:

Je ne peux pas parler des films ‘’Slasher’’ sans mentionner l’un des premiers films de l’histoire de l’horreur qui est sortie en 1922, Nosferatu. L’histoire se déroule en 1838, Thomas Hutter est un agent immobilier qui quitte sa femme et déménage dans le château du comte Orlok.

 

Dès son arrivée dans cet endroit peu invitant, il découvre que le compte est en fait Nosferatu, un vampire qui tue ces victimes en buvant leur sang. Tout comme bon vampire, il vit dans un cercueil rempli de terre.

Il est le film à voir étant donné qu’il est un fondateur des films d’horreur. Une panoplie de film a vu le jour afin de rendre hommage au tout premier Nosferatu.

 

 

Il y a encore plusieurs titres à succès qui donnent la frousse et vous empêchera de dormir la nuit. Un des films qui a marqué ma jeunesse est Halloween. Qui est un incontournable si vous n’avez jamais vu.

Alors, fermez toutes les lumières. Laissez une fenêtre ou une porte ouverte afin d’entendre les bruits de la nuit. Avec une petite brise dans votre demeure, vous pourrez créer des craquements de plancher ou des claquements de porte inattendus. Sortez une couverture et surtout, essayez de regarder le film jusqu’à la fin.

Avec un peu de chance, vous passerez peut-être au travers de la nuit Mouhahaha !

 

PARTAGER SUR
J’ai toujours aimé les technologies et la robotique/domotique. Je suis maître en génie, M.ing., de l’ÉTS et j’ai une formation universitaire en optimisation des procédés. Aimant discuter et donner mon opinion, je suis devenue chargée de cours/travaux pratiques à l’université. Afin de partager mon intérêt ainsi que mes passions, j’ai collaborée à l’émission de M.Net à Musique Plus ainsi qu’à Libre-Service pour MaTV. Je suis présentement collaboratrice pour le Podcast de Radio Talbot sur Twitch. J’adore bouger et m’entrainer. Je me considère dynamique, déterminée et très curieuse. Vous pouvez me suivre sur Twitter et Instagram @Myriamlarouchet ainsi que sur ma chaîne YouTube : Yours, Myriam Larouche-T.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here