jam2b.jpg

Les haut-parleurs sans fil sont de plus en plus à la mode. On n’a qu’à penser à ceux de Sonos ou de Bose. Par contre, depuis quelque temps, on voit apparaitre d’autres marques, comme Jam. Ce nom vous dit peut-être déjà quelque chose, car la marque s’est fait connaitre pour ses petits haut-parleurs Bluetooth.

Cependant, avec le Rhythm et le Symphony, elles souhaitent vraiment entrer dans la cour des grands. J’ai eu l’occasion d’essayer ces deux appareils dans les derniers jours. Voici ce que j’en ai pensé.

Le Rhythm

Le Rhythm est le plus petit des deux haut-parleurs. Sa taille fait beaucoup penser à celle du PLAY:1 de Sonos. Contrairement à ce dernier, il peut être mis à l’horizontale (pour un son stéréo) ou encore à la verticale pour un son mono (le logo change même de sens). Il faut dire qu’on peut connecter jusqu’à huit haut-parleurs Jam ensemble pour leur permettre de jouer la même musique en même temps.

Tout comme son grand frère, il est doté d’un interphone qui permet de parler à travers ses haut-parleurs en se servant de l’application. Malheureusement, la fonction ne marchait pas sur mon cellulaire.

Sur le haut, on retrouve quelques boutons qui permettent de contrôler sa musique. Entre vous et moi, je préférais me servir de l’application compatible plutôt que de me lever chaque fois pour mettre sur pause ma musique.

rythm.JPG

Le son produit par le Rhythm est surprenant, surtout quand on sait à combien il se détaille. On entend bien la plupart des instruments et les basses ne sont pas trop présentes. Il se débrouille à merveille dans la musique classique, la chanson québécoise ou française et la musique populaire.

Par contre, pour une grande pièce, vous serez un peu limité par sa puissante (tout comme les autres modèles d’entrée de gamme de la concurrence). Il faudra peut-être investir dans un deuxième Rhythm. Sinon, pour une chambre à coucher ordinaire ou un petit bureau, il est parfait.

Le Symphony

Le Symphony est vraiment mon coup de cœur. Un peu plus gros que le Rhythm, il produit un son de meilleure qualité. Les basses sont plus profondes, ce qui est parfait pour la pop, le rap ou le jazz. La musique qui sortait de ce haut-parleur m’a semblé pour sa part légèrement plus claire que le Rhythm. J’entendais mieux certains instruments « discrets » comme des bois ou des voix de chœur. L’ajout de tweeters dédiés dans le Symphony fait vraiment la différence.

sympho.jpg

On s’en doute, le Symphony produit aussi un son plus puissant. Poussé au maximum, le son ne produit pas de distorsion. À mon avis, c’est le genre de haut-parleur que l’on installe dans un salon ou une grande pièce.

De toute manière, sa jolie robe noire lui donne un look classique et indémodable, qui lui permet de se glisser n’importe où. En parlant de design, en plus d’être plus volumineux que son petit frère, il comporte une deuxième rangée de boutons sur le dessus. Il s’agit d’un sélecteur de préréglages. Si vous utilisez bien l’application, vous ne toucherez probablement jamais à ces boutons.

La configuration

Voilà l’un des points positifs de ces deux modèles de Jam. En effet, la configuration est très facile. Une fois qu’on a téléchargé l’application Jam (compatible avec iOS et Android), celle-ci nous guide pas à pas dans les étapes d’installation. Elle est indispensable pour pouvoir se servir des haut-parleurs Jam. Un réseau Wi-Fi est également nécessaire.

Je le montre dans ma vidéo, c’est très simple. Ça ne prend que quelques minutes. En fait, l’étape la plus difficile, c’est de se souvenir du mot de passe de son routeur. C’est pour vous dire!

L’application

ap.JPG

Du côté de l’ergonomie, l’application est bien faite. Elle affiche un design classique, mais efficace. On utilise la même application pour les deux produits. C’est d’ailleurs à partir de celle-ci que l’on peut lier plusieurs produits Jam ensemble. Le procédé est très aisé. J’en parle un peu plus dans la vidéo.

Peut-être que je suis trop habitué avec l’application de Sonos, mais pour sélectionner une piste, il faut ici sortir de l’application.

Par exemple, quand je voulais faire jouer un album sur Spotify, je devais allez dans la section pour faire jouer de la musique dans l’application de Jam. On me demandait alors de choisir mon service (Spotify, dans ce cas-ci). Une fois que c’était fait, l’application Spotify s’ouvrait pour me permettre de faire mon choix.

Quand mon choix était fait, je pouvais rester dans Spotify pour contrôler ma musique (je pouvais aussi le faire dans l’application de Jam). En revanche, si jamais je devais aller jouer dans les paramètres des haut-parleurs, je devais retourner dans l’application de Jam. Je devais par conséquent jongler entre deux applications. En même temps, ça n’arrivait pas souvent et il était aisé de passer d’une application à une autre.

L’impact sur l’autonomie

Si vous prévoyez faire jouer de la musique pendant quelques heures, je vous conseille de brancher votre téléphone dans une source d’alimentation ou d’avoir une batterie chargée à 100 %, car cette dernière va probablement se décharger en quelques heures. Ne vous étonnez pas non plus de voir votre téléphone devenir chaud. C’est arrivé avec le mien.

En même temps, trouver une prise électrique ne devrait pas être un problème puisque l’application Jam s’adresse à un usage domestique. Vous avez déjà besoin d’une prise électrique pour le haut-parleur…

La compatibilité

Pour le moment, l’application permet de faire jouer la musique contenue dans sa discothèque et d’utiliser les services de lecture audio en continu Spotify Connect, iHeartRadio, Tuneln et TIDAL. La liste est encore limitée, mais, à mon avis, d’autres services devraient s’ajouter prochainement (comme avec Sonos). De toute façon, il est toujours possible d’écouter de la musique provenant d’un autre service musical non compatible avec l’application en se servant du protocole DLNA (Digital Living Network Alliance). C’est bon de savoir qu’il y a au moins un plan B!

Verdict

Si vous êtes à la recherche de haut-parleurs sans fil et que votre budget est limité, mettez la main sur le Rhythm. Si vous avez un peu plus de sous, investissez dans le Symphony. Dans tous les cas, ces deux produits offrent un bon rapport qualité-prix. Ils sont faciles à installer, produisent un son plus qu’acceptable et se glissent n’importe où. Que demander de plus?

Ce que j’ai aimé :

  • Une configuration facile, et ce, peu importe le nombre de haut-parleurs
  • Un son de bonne qualité compte tenu du prix
  • Une application efficace…

Ce que j’ai moins aimé :

  • Mais qui demande parfois de passer par une autre application
PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here