Téléviseur de grande taillePour bien des gens, un téléviseur, c’est comme un compte bancaire: ça n’est jamais trop gros. Et j’ai tendance à être de leur avis… à condition que la pièce où l’on installera le téléviseur s’y prête. Après tout, le divertissement à domicile occupe une part toujours croissante de nos loisirs. Nos consoles de jeu vidéo et les services de diffusion de contenu en flux continu nous livrent des images 4K impeccables. Et les événements sportifs sont toujours plus captivants sur écrans géants.

Mais comment s’assurer que l’on profiterait pleinement d’un très grand téléviseur? Et surtout, que l’on ne paiera pas trop cher pour quelques centimètres carrés de surface qui seraient superflus, voire même nuisibles, compte tenu de l’utilisation qu’on en ferait? Voici quelques conseils qui pourraient vous guider dans votre réflexion.

Les plus gros téléviseurs disponibles à prix raisonnables

Il y a deux ans, il fallait pratiquement avoir hérité d’une mine de diamants pour envisager l’achat d’un téléviseur de 70 pouces et plus. Ce n’est plus le cas. Il existe maintenant quelques modèles de téléviseurs à DEL de 80 à 86 pouces de diagonale que l’on peut obtenir pour 2 000$ à 3 000$. Il s’agit d’un montant toujours considérable, c’est certain, mais envisageable pour bien des consommateurs. Il faut s’attendre à ce que le choix offert dans cette gamme de prix augmente au cours des prochaines années.

Les manufacturiers ne se donnent cependant pas la peine de produire des téléviseurs encore plus costauds en grandes quantités. Fabrication complexe, manutention délicate, prix de revient trop élevé: les raisons sont multiples. Si l’on veut atteindre ou dépasser la barre des 90 pouces, il faut souvent se tourner vers le marché des écrans commerciaux spécialisés, choisir un projecteur ou vendre quelques organes vitaux sur le marché noir au préalable!

Téléviseur de grande tailleLe compromis entre la taille d’écran et le budget à l’achat d’un téléviseur

En a-t-on pour son argent lorsque l’on achète un très grand téléviseur? Ça dépend des besoins, mais il semble que le point d’inflexion, en matière de prix, tourne actuellement autour de 65 pouces.

J’ai fait une petite enquête informelle à ce sujet. J’ai consulté les prix de quelques téléviseurs 4K de grandes marques comme LG, Sony, Samsung et Hisense offerts en plusieurs tailles. Le résultat est assez clair:

  • Lorsque le même modèle passe de 55 pouces à 65 pouces de diagonale, le prix monte de 20 à 40%. L’augmentation de la surface de l’écran, elle, est de 39%.
  • Lorsque le même modèle passe de 65 à 75 pouces, l’augmentation du prix est de 55 à 100%, pour 33% plus de surface.

On doit donc accepter de payer proportionnellement plus cher pour un agrandissement plus faible lorsque l’on achète un écran de 75 pouces ou plus. Ce ne sera pas forcément vrai très longtemps: il y a quelques années, le point d’inflexion se trouvait plutôt à 50 pouces. Mais il faut en tenir compte dans l’évaluation de nos besoins.

Téléviseur de grande tailleLa question de la résolution

Il ne faut pas oublier, non plus, qu’un téléviseur 4K offre le même nombre de pixels, peu importe sa taille. La surface de l’écran est toujours divisée en un peu moins de 8,3 millions de pixels (3840 x 2160). Les pixels seront tout simplement plus gros ou plus petits.

Les écrans 8K règlent ce problème en offrant une résolution quatre fois supérieure: 7680 x 4320, ou 33,2 millions de pixels. Les contenus 8K qui en bénéficient pleinement sont cependant excessivement rares au moment d’écrire ces lignes.

À quelle distance d’un très grand téléviseur devrait-on s’assoir?

La taille des pixels a un effet sur notre expérience visuelle. Plus la taille des pixels est petite, plus on peut s’assoir près de l’écran sans que notre oeil puisse distinguer les frontières entre les pixels. (C’est ce que l’on appelle l’effet moustiquaire: on voit l’espace entre les pixels, comme si on regardait à travers un moustiquaire.) À l’inverse, plus les pixels sont petits et plus on « gaspille » de la résolution lorsque l’on s’assoit loin de l’écran, parce que l’oeil humain n’est pas capable de profiter de toute la richesse de l’image.

L’effet moustiquaire est beaucoup moins dérangeant aujourd’hui qu’à l’époque de la SD ou de la HD. Mais le gaspillage de résolution, lui, est de plus en plus présent. Pour « consommer » toute la résolution d’un téléviseur 4K de 55 pouces, il ne faudrait pas s’assoir à plus d’un mètre de l’écran. Pour un téléviseur de 75 pouces, la distance optimale serait d’environ 1,6 mètres. À 85 pouces, d’un peu moins de 2 mètres.

À moins de se servir de son téléviseur comme moniteur pour son PC, il est donc plus « rentable », en matière de qualité d’image, de miser sur la taille maximale. Après tout, dans combien de salons peut-on envisager d’assoir toute la famille à un mètre de l’écran?

Téléviseur de grande tailleL’installation d’un très grand téléviseur

On n’installe pas un très grand téléviseur n’importe où, n’importe comment. (Et pas sans aide, non plus!)

Si vous envisagez une fixation murale, bonne nouvelle: vous avez du choix. Plusieurs manufacturiers, dont Dynex, Kanto et Sanus, proposent des fixations polyvalentes qui accommodent des téléviseurs de 80 ou même 90 pouces. Faites appel à un ami ou aux experts du Geek Squad; effectuer ce genre de travail seul constitue un risque de blessures et d’accidents.

Si vous préférez un socle traditionnel, assurez-vous que celui-ci soit compatible avec votre mobilier. Plus les téléviseurs sont gros, plus ils risquent d’utiliser deux pattes (ou deux paires de pattes) plutôt qu’un socle central. J’ai dû rejeter quelques modèles, la dernière fois que j’ai acheté un téléviseur, parce que leurs empattements auraient dépassé la surface d’un meuble que je ne voulais pas sacrifier!

Téléviseur de grande tailleComment j’ai fait mon choix

Il y a quelques mois, j’ai moi-même remplacé un de mes téléviseurs. Un vénérable appareil 1080p de 40 pouces, qui appartient maintenant à mes neveux, tous les deux plus jeunes que lui!

J’ai commencé en magasinant les modèles de 75 pouces. Cependant, compte tenu de mon budget et de mes exigences techniques (4 ports HDMI, mode d’affichage 120 images par seconde pour les jeux vidéo, etc.), j’ai finalement jeté mon dévolu sur un écran de 65 pouces. Dans mon cas, il valait mieux investir dans les fonctions avancées que dans une taille supérieure.

Quelques autres facteurs ont aussi influencé mon choix. Une énorme bibliothèque occupe le seul véritable mur de la pièce principale de mon condo; mon nouveau téléviseur, comme l’ancien, allait devoir s’adosser à un mur extérieur formé de fenêtres de 2 mètres de hauteur. Si j’avais acheté un téléviseur encore plus gros, j’aurais trop bloqué la jolie vue du fleuve dont je profite en ce moment. Pour les mêmes raisons, suspendre mon téléviseur au mur était hors de question. J’ai donc choisi un modèle dont le socle était compatible avec mon mobilier.

Je ne regrette absolument pas mon choix. Mais si un téléviseur de 65 pouces est une belle bête, ce n’est tout de même pas tout à fait un monstre selon les standards d’aujourd’hui. Disons que, si j’avais disposé d’un sous-sol aux murs vierges, je me serais peut-être laissé tenter par l’un de ses grands frères. Tant pis pour le budget!

Magasinez les téléviseurs en ligne chez Best Buy Canada.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here