amiibocover.jpgAvec la popularité des figurines interactives comme les Skylanders ou Disney Infinity, Nintendo se devait d’agir avant qu’il ne soit trop tard. Et c’est ce qu’elle a fait avec les amiibo, dont les premiers exemplaires doivent arriver justes à temps pour la sortie de Super Smash Bros. pour la Wii U, le 21 novembre 2014. J’ai eu la chance d’avoir un exemplaire de l’une de ses statuettes. Je vous parlerai de mon expérience, mais avant, pour ceux qui ne savent pas trop de quoi il s’agit, je commencerai par une petite explication.

amiibo, c’est quoi?

À l’instar des figurines Skylanders et Disney Infinity, les amiibo sont des petites figurines qui prennent tout leur sens lorsqu’on les lie à un jeu vidéo. En effet, grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), ils peuvent se « téléporter » numériquement dans un jeu vidéo.

Mais contrairement à ses concurrents, les amiibo n’ont pas besoin d’un portail ou d’un accessoire supplémentaire que l’on doit connecter à sa console. Il suffit de la déposer quelques secondes sur le GamePad de la Wii U pour que le jeu la reconnaisse. 

Et contrairement à Skylanders et Disney Infinity, le joueur n’a pas besoin de se procurer un titre spécifique pour pouvoir utiliser ces statuettes numériquement. En fait, elles seront compatibles avec plusieurs jeux de Nintendo. Mais pour le moment, elles ne sont compatibles qu’avec Super Smash Bros. pour la Wii U, Mario Kart 8 et Hyrule Warriors

amiibophila.jpgPar contre, d’après Nintendo, elles seront compatibles avec des titres comme Captain Toad: Treasure Tracker, Yoshi’s Woolly World, Kirby and the Rainbow Curse et Mario Party 10. Pour le moment, je ne sais pas si des éditeurs tiers vont avoir envie d’exploiter ces figurines.

Mais quelles sont exactement ces statuettes? Sans grande surprise, elles sont tirées du vaste monde des jeux Nintendo. Pour le moment, une douzaine de figurines sont disponibles : Mario, Link, Samus, Kirby, Fox, Donkey Kong, Pikachu, Peach, Marth, Habitant, l’Entraineur Wii Fit et Yoshi. C’est d’ailleurs cette dernière figurine que j’ai pu essayer. J’y viendrai plus loin.

En revanche, la firme nippone ne souhaite pas en rester là. Dans les prochains mois suivant le lancement de amiibo, Nintendo compte sortir d’autres figurines comme Zelda, Bowser, Mega Man ou encore Meta Knight. 

Un jeu à la fois?

Si vous suivez l’actualité des amiibo, vous avez peut-être appris récemment que les figurines ne seront compatibles qu’avec un seul jeu à la fois. Cela veut donc dire qu’elles ne peuvent pas stocker les données de deux jeux en même temps. Il faudra effacer les vieilles données avant de pouvoir enregistrer les nouvelles.

Cependant, il est bon de préciser que pour le moment, ce n’est pas vraiment un problème. En effet, comme je l’ai dit plus haut, trois jeux sont compatibles. Toutefois,  Mario Kart 8 et Hyrule Warriors utilisent seulement la fonction « lecture ». En d’autres mots, ils permettent seulement de débloquer des bonus comme des combinaisons ou des armes. Ils ne vont pas effacer les données contenues dans la statuette. Reste à voir cependant quand ça va se passer avec les autres jeux…

amiibophil1.jpg

L’apparence

Du point de vue de la taille, les amiibo sont très similaires aux figurines de Disney Infinity. Si on place une amiibo et une figurine de Disney Infinity cote-à-cote, on pourrait presque croire qu’elles sont faites pour le même jeu. En tout cas, ma figurine de Yoshi avait la même taille que celle de Hiro de Disney Infinity, mais était un peu plus petite que Baymax.

En ce qui concerne leur poids, je ne les ai pas pesés sur une balance, mais d’après moi, les amiibo ont sensiblement le même poids que les figurines de Disney Infinity. Toutefois, celle de Baymax était plus lourde, ce qui est normal, compte tenu de sa plus grande taille. 

J’ai néanmoins remarqué que le socle de mon Yoshi était un petit peu moins large, mais avait la même épaisseur. Sur le dessous, celui de Yoshi était noir, tandis que les figurines de Disney Infinity 2.0 étaient transparentes, ce qui laissait voir la puce. 

Sinon, du point de vue de la finition, je n’ai rien à dire de négatif sur mon Yoshi. Le travail de peinture a été très bien fait. Les couleurs me semblaient réalistes, tout comme l’apparence et l’expression du personnage. Mon Yoshi me semblait aussi assez résistant et pas trop « cheap ». Bon. Ce n’est pas non plus un jouet, ce qui signifie qu’il faut tout de même le manipuler avec soin, tout comme d’ailleurs les figurines de Skylanders et de Disney Infinity. Il reste qu’ils sont assez jolis pour être exposés comme pièces de collection. Il n’ont non plus rien à envier à la concurrence dans ce domaine. 

amiibophil3.jpg

Le fonctionnement

Comme je l’ai dit plus haut, les amiibo utilisent la technologie NFC. Donc, pour « connecter » la figurine au jeu, il suffit de la déposer sur le côté gauche du GamePad, là où l’on voit l’espèce de symbole rectangulaire. 

Dans le menu « Paramètres » de la console, vous pouvez régler plusieurs caractéristiques de l’amiibo. Après avoir déposé sa figurine sur la manette, on peut modifier le nom du propriétaire de la statuette et lui donner un surnom. On peut aussi effacer les données de jeu de l’amiibo et le réinitialiser. 

Super Smash Bros.

amiibophilb.jpgDans Super Smash Bros., notre amiibo peut devenir un combattant. On peut l’affronter, le mettre dans notre équipe ou le faire combattre contre d’autres amiibo. À noter qu’on ne le contrôle pas directement. Pour le faire apparaitre, il suffit de déposer la figurine sur l’endroit prévu sur le GamePad. Étonnamment, la version numérique de la figurine apparait presque automatiquement à l’écran. 

Bien sûr, il est également possible de personnaliser la version numérique de son amiibo. Cela veut dire que l’on pourra changer sa couleur, mais aussi lui donner de l’équipement lui permettant de modifier ses statistiques comme son attaque, sa défense et sa vitesse. On peut aussi changer ses coups spéciaux.

À mesure qu’il va se battre, il va monter de niveau et donc devenir plus fort. Au début, il suffit d’un seul combat contre lui pour le faire monter de plusieurs niveaux. J’avoue aussi que lorsqu’il était niveau 1, il était assez facile à battre. Toutefois, à mesure qu’il gagne en expérience, il devient plus fort. Le niveau maximum qu’il peut atteindre est 50 et, croyez-moi, rendu à ce niveau-là, il est presque indestructible!

Chaque fois que l’on fait des modifications à notre amiibo, on doit remettre la figurine sur le capteur du GamePad. Sinon, elles ne seront pas enregistrées. Il faut tenir sa figurine quelques secondes (peut-être 5 secondes ou moins). Au début, j’avais fait l’erreur de la retirer trop rapidement. Le jeu m’avait alors demandé de la remettre. Ce n’était pas non plus interminable comme délai. J’étais juste impatient!

Verdict

Pour le moment, le nombre de jeux prenant en charge les amiibo est assez limité, c’est vrai. Par contre, je pense que ces statuettes sont promises à un bel avenir. Elles peuvent apporter une toute nouvelle dimension à certains classiques de Nintendo, à condition, bien évidemment, d’être bien exploitées. En tout cas, si on se fie à l’intégration des amiibo dans Super Smash Bros. pour la Wii U, je suis confiant pour l’avenir.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here