Sony_A6000.jpg 

Vous connaissiez certainement la série NEX de Sony? Ces petits appareils hybrides équipés des mêmes capteurs que certains appareils reflex, avec lesquels je suis tombé en amour il y a un peu plus d’un an…

La série NEX a récemment été rebaptisée « A », comme A5000, A6000… Bref, il s’agit de la nouvelle génération de ces appareils. Une génération beaucoup plus performante, si l’on se fie aux caractéristiques de ce nouveau modèle qui peut prendre 11 images/seconde en mode rafale, avec l’autofocus le plus rapide sur le marché, rien de moins!

En effet, si l’on compare avec les autres appareils hybrides sur le marché, on a le Fujifilm X-E2 qui offre une mise au point automatique très rapide à 0,08 seconde, puis le Sony A6000, à égalité avec le Fujifilm X20 à seulement 0,06 seconde! (à noter qu’il est toutefois difficile de trouver des chiffres précis sur la vitesse d’autofocus de la plupart des appareils photo en général)

Combinez cette vitesse de mise au point avec un mode rafale permettant de prendre jusqu’à 11 images à la seconde et vous obtenez l’appareil photo parfait pour la plupart des situations. Évidemment, avoir un bon objectif est aussi très important, et le Sony A6000 est compatible avec les objectifs eMount de la série NEX, y compris les objectifs Carl Zeiss.

Sony_A6000_Top.jpg

Caractéristiques :

  • Capteur Exmor APS-HD CMOS de 24,3 mégapixels, sans filtre passe-bas*
  • Processeur Bionz X
  • AF hybride à 179 points de détection de phase (92% de la surface du capteur) et 25 points de détection de contraste
  • Mode rafale 11 images/seconde
  • Plage ISO : 100-25 600
  • Viseur électronique à 1,4 million de pixels
  • Écran inclinable de 3’’ affichant 921 000 points
  • Wi-Fi et NFC (compatible avec l’app Sony PlayMemories, sous Androis et iOS)

* pour une image encore plus précise

Sony_A6000_Back.jpg

Du côté de la sensibilité ISO, Sony annonce une amélioration des performances de 20% (en d’autres termes, 20% moins de bruit à ISO égal, versus l’ancien NEX-7).

Une caractéristique intéressante obtenue grâce au Wi-Fi, c’est la possibilité, depuis la série NEX, de se procurer des applications via la boutique Sony afin d’ajouter des fonctions à l’appareil photo, comme le téléchargement sur Flickr, le mode « timelapse » (chronophotographie ou photographie d’accéléré) et plusieurs autres. Certaines sont gratuites, d’autres sont payantes. Au total, 10 applications sont offertes au moment d’écrire ces lignes, mais d’autres s’ajouteront à la liste ce printemps.

Bref, ne vous laissez pas berner par la taille de son boitier. Il s’agit là d’une version grandement améliorée du NEX-6, avec la construction robuste du NEX-7, ce qui en fait un appareil redoutable pour les modèles reflex d’entrée et moyenne gamme.

On retrouve toutefois la même batterie, qui n’offre qu’une autonomie de 250 à 300 clichés (ce qui varie selon votre utilisation, évidemment). Le jour où Sony décidera de mettre des batteries offrant 50% à 100% plus d’autonomie, je connais plusieurs propriétaires d’appareil reflex qui vont faire le saut de ce côté de la clôture…

Enfin, le seul point où il semble moins performant que ses prédécesseurs, c’est au niveau du viseur électronique, qui n’affiche que 1,4 million de points, versus 2,3 millions pour le NEX-6. Ce sera donc à confirmer lors d’un test futur.

Le Sony A6000 sera offert en noir (en magasin et en ligne) ou couleur argent (en ligne seulement) d’ici quelques semaines en version « boitier nu » ou dans un ensemble avec objectif motorisé 16-50mm (SELP1650), comme le NEX-6.

Je vous livre un test dès que je mets la main dessus.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here