Dans le cadre de ma quête incessante du casque d’écoute parfait, j’ai récemment testé un aspirant sérieux au titre: les écouteurs boutons 100% sans fil à suppression de bruit ambiant Elite 85t de Jabra. Des écouteurs qui allient une excellente qualité audio avec un design efficace et un confort remarquable… Mais dont l’autonomie n’est peut-être pas aussi satisfaisante qu’on le souhaiterait.

Voici quelques-unes de mes impressions en vidéo:

Caractéristiques techniques des Elite 85t de Jabra

Jabra n’a pas lésiné sur les capacités techniques de ces écouteurs. En voici quelques-unes:

  • Connectivité Bluetooth 5.0;
  • Transducteurs de 12 mm;
  • Six microphones (trois par oreillette) pour des conversations plus fluides;
  • Suppression du bruit active, propulsée par une puce dédiée qui permet de régler le niveau de suppression;
  • Mode ambiant (HearThrough) pour mieux entendre ce qui nous entoure;
  • Compatible avec les systèmes de recharge sans fil Qi;
  • Commandes tactiles programmables sur chaque oreillette;
  • Mode mono disponible en utilisant une seule oreillette;
  • Certification IPX4 pour la résistance à la poussière et aux éclaboussures;
  • Compatible avec les assistants vocaux les plus populaires;
  • Multiples trames sonores pour la relaxation dans l’application Sound+: bruits blancs, sons de la nature, etc.

J’ai vu presque toutes ces fonctions sur les autres écouteurs que j’ai testés cette année, mais jamais toutes en même temps. Les Elite 85t portent bien leur nom!

Les Elite 85t de Jabra sont petits, discrets, élégants et confortables dans l'oreille.
Les Elite 85t de Jabra sont petits, discrets, élégants et confortables dans l’oreille.

Premier contact avec les Elite 85t de Jabra

Comme tous les bons écouteurs boutons qui se respectent de nos jours, les Elite 85t de Jabra sont livrés avec les composantes suivantes:

  • Un boîtier de transport qui sert aussi de batterie d’appoint;
  • Un câble USB d’une vingtaine de centimètres pour recharger ledit boîtier;
  • Et trois paires d’embouts en gel de silicone interchangeables de différentes tailles.

Rien à signaler au sujet du jumelage Bluetooth avec un téléphone ou un ordinateur, le processus étant impeccable.

La configuration initiale à l’aide de l’application Sound+ de Jabra établit quant à elle un profil auditif du porteur en émettant une variété de sons aigus en provenance de toutes les directions et en nous demandant d’appuyer sur un bouton lorsque l’on entend ceux-ci. Le processus ne prend que quelques minutes et il fonctionne beaucoup plus simplement que ce que j’ai pu observer dans le passé avec d’autres types d’écouteurs personnalisables. Difficile d’évaluer l’amélioration de l’expérience audio produite, faute d’avoir essayé les écouteurs avant cette mise au point, mais il n’y a certainement pas de raison de s’en priver.

Les oreillettes sont petites, légères, discrètes mais d’une esthétique attrayante. Je les ai trouvées très confortables: on les insère dans les oreilles et on les oublie. La protubérance qui s’insère dans le canal auditif est plutôt mince alors il n’y aucune sensation de pression désagréable. Et bien que les oreillettes ne pénètrent pas très profondément dans le canal auditif, elles restent toujours bien en place, même pendant l’exercice. Bref, d’un point de vue «design industriel», les Elite 85t sont très difficiles à battre.

L'application Sound+ de Jabra calcule un profil auditif sur mesure pour chaque oreille.
L’application Sound+ de Jabra calcule un profil auditif sur mesure pour chaque oreille.

Fonctions avancées des Elite 85t de Jabra

Cette attention à l’ergonomie s’étend au traitement des fonctions avancées. Les commandes tactiles auxquelles on accède en appuyant sur chacune des oreillettes sont les plus satisfaisantes que j’aie observé cette année. La raison en est toute simple: la détection des gestes et la sélection contextuelle des commandes disponibles sont impeccables.

D’abord, on ressent un petit «clic» (tactile et audio) lorsque l’on appuie assez fort pour invoquer une commande. Cela signifie qu’il faut vraiment démontrer une intention pour que les écouteurs réagissent. Finie, la frustration de voir l’assistant vocal interrompre la lecture d’un balado rien que parce qu’on a effleuré un écouteur en se grattant le visage ou qu’on a voulu le replacer dans son oreille!

Deuxièmement, les gestes à poser sont assez différents pour que les erreurs de reconnaissance soient très rares. La rétroaction par «clics» nous aide ici aussi: on sait immédiatement si l’écouteur a reconnu un clic simple, un clic double ou un clic soutenu.

Les commandes tactiles disponibles sont programmables dans l’application Sound+, comme il se doit dans le cas d’écouteurs de haut de gamme. La configuration par défaut est cependant difficile à battre. Un clic sur l’oreillette droite pour démarrer la lecture, l’arrêter ou prendre un appel. Un clic sur l’oreillette gauche pour passer de la suppression de bruit au mode ambiant. Deux clics pour invoquer l’assistant vocal. Un clic soutenu à droite pour monter le volume, à gauche pour le baisser. Pendant un appel, un clic active ou désactive le micro, ce qui est très utile en vidéoconférence. La liste s’allonge.

Quant à la compatibilité avec les assistants vocaux, elle est aussi complète que possible et sa performance dépend de celle de la reconnaissance vocale, qui varie selon les individus. La qualité des microphones des Elite 85t ne peut certainement pas nuire.

Matériel livré avec les Elite 85t de Jabra.
Matériel livré avec les Elite 85t de Jabra.

Performance audio des Elite 85t de Jabra

Les Elite 85t reproduisent les sources audio avec une fidélité remarquable. Les voix sont particulièrement bien rendues, des plus graves jusqu’aux plus aigües. Les instruments acoustiques éclatent eux aussi, particulièrement en solo. Tout au plus remarque-t-on un certain grésillement dans les basses à l’occasion, surtout dans les cas de sources trop compressées.

L’expérience audio est cependant plus efficace que spectaculaire. Tout est clair, précis et subtil, mais des écouteurs de cette taille ne peuvent pas livrer une puissance miraculeuse.

Le même constat s’applique à la suppression active du bruit, efficace sans être dominante. Si vous marchez sur le trottoir et qu’une voiture passe à côté de vous, vous ne perdrez pas le fil de votre conversation (ce qui est le but principal de la chose) mais vous entendrez quand même la voiture. Et si vous travaillez avec les Elite 85t dans les oreilles, la personne en vidéoconférence dans la pièce voisine ne vous déconcentrera plus mais vous entendrez juste assez de bruit pour être conscient(e) de sa présence. Bref: un excellent compromis, probablement ce que j’ai vu de mieux pour des écouteurs boutons, mais qui n’atteint pas les niveaux d’isolation sonore que l’on observe avec les meilleurs casques circum-auriculaires.

Quant au mode ambiant, qui rehausse le volume de ce qui nous entoure, il n’est pas indispensable. Une fois la lecture mise en pause, on peut très bien entretenir une conversation en direct. Nul besoin ni du monde ambiant, ni d’enlever les écouteurs.

Notez qu’il est possible de régler l’intensité de la suppression du bruit et du mode ambiant dans l’application Sound+, mais les effets sont subtils. Rares sont les occasions où l’on voudra se priver du maximum.

Il est possible de régler le niveau de suppression ou d'amplification du bruit ambiant.
Il est possible de régler le niveau de suppression ou d’amplification du bruit ambiant.

Autonomie des Elite 85t de Jabra

Si ces écouteurs ont une faiblesse, c’est ici qu’on la trouve. Jabra annonce une autonomie de 5,5 heures lorsque la suppression du bruit est activée et de 7 heures lorsqu’elle ne l’est pas. C’est peu, comparé avec certains produits concurrents (y compris des concurrents beaucoup moins chers). Cette autonomie annoncée s’étend cependant à 25 heures lorsque l’on utilise toute la capacité du boîtier de recharge.

Une explication possible: l’oreillette droite se décharge plus vite que la gauche. De deux à quatre fois plus vite, selon mon expérience. Est-ce une défectuosité de mon échantillon? Peut-être. Mais ce genre de comportement a déjà été observé chez d’autres écouteurs Bluetooth, alors il est possible que ce soit structurel. Et si, comme je le soupçonne, l’autonomie annoncée des Elite 85t a été mesurée en observant ce comportement de l’oreillette droite, qui serait alors normal, il y a peu d’espoir qu’une mise à jour au micrologiciel puisse améliorer celle-ci dans le futur.

(Pourquoi une oreillette se déchargerait-elle plus vite? Il arrive parfois qu’un écouteur soit chargé de communiquer avec la source par Bluetooth et qu’il contrôle le comportement de l’autre; une charge de travail qui consomme plus d’énergie.)

Ceci dit, pendant mon test, la décharge plus rapide de l’oreillette droite n’a pas posé de problème, notamment parce que la recharge dans le boîtier est assez rapide. Pour un scénario d’utilisation typique, qui implique quelques heures d’écoute à la fois, entrecoupées de pauses, les Elite 85t livrent la marchandise. Mais pour une journée complète de travail en vidéoconférence sans interruption? C’est peut-être une autre paire de manches.

Il faudra aussi voir si le fait de surtaxer la batterie de l’oreillette droite pourrait réduire la durée de vie du produit. Il s’agit d’un facteur à ne pas négliger quand vient le temps d’acheter des écouteurs relativement dispendieux, mais impossible à vérifier dans le cadre d’un test d’une semaine.

Le verdict final

Les écouteurs boutons 100% sans fil Elite 85t de Jabra livrent une performance audio solide et une ergonomie imbattable. Le comportement de leurs batteries pourrait cependant les rendre inappropriés pour certains utilisateurs, voire réduire leur durée de vie. Mais si ce facteur n’est pas disqualifiant pour vous, il s’agit d’un produit qui n’a pas beaucoup d’autres faiblesses.

2 COMMENTAIRES

  1. @Landry: C’est malheureusement un enjeu universel avec les écouteurs boutons 100% sans fil: certains tiennent bien dans certaines oreilles et pas dans d’autres. Cela dépend de la forme de l’oreille et de celle de l’appareil. Je suis désolé de votre mauvaise expérience.

  2. Pour ma part je l’ai ai acheté et j’en suis très déçu pour la raison qu’ils ne tiennent pas dans mes oreilles, j’ai tout simplement perdu mon temps et surtout mon argent.
    J’ai essayé de prendre une entente avec jabra et bestbuy et rien à faire car j’ai dépasser de très peu la période de 30 jours.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here