Je vais toujours me souvenir de l’immense table à repasser à ma mère. Avec son fer à repasser chaud à la main, la cuisine était une zone interdite. Par précaution, je ne pouvais y aller quand j’étais jeune pour ne pas me brûler ou encore pour ne pas froisser le linge enfin défroissé. C’est maintenant chose du passé avec les défroisseur à vapeur Extreme Steam Turbo et Extreme Steam de Conair.

Même si je suis de la nouvelle école, j’ai repassé mes pantalons et mes chemises plus souvent qu’à mon tour. Cette corvée était si pénible. Ce n’est pas pour rien que j’ai seulement du linge en coton infroissable maintenant. Cependant, j’ai quelques magnifiques robes, blouses et jupes que je dois repasser à l’occasion. Le fil encombrant et la lourdeur du fer à repasser me donnent déjà le goût de laisser tomber.

Je vais donc tester pour vous deux défroisseur à vapeur de Conair. Portatifs et polyvalents, ils pourront même s’insérer dans votre valise. Idéal pour les hommes ayant à porter des complets.

 

Vidéo de démonstrations de mes essais à la maison :

J’ai sélectionné quelques articles que je devais défroisser.

 

Ouverture des boîtes:

Conair Extreme Steam Turbo:

Conair Extreme Steam:

 

Spécification complète des défroisseurs à vapeur portatif Conair :

 

Puisque je fais l’essai de deux défroisseurs à vapeur de la gamme Conair, je dois aussi mettre en lumière les différents aspects de chacun d’eux. Voici donc en détail les spécifications complètes de ces deux produits.

Le défroisseur à vapeur portatif Extreme Steam Turbo de Conair :

Ce défroisseur Extreme Steam Turbo de Conair est portatif et ne mesure que 34 cm de largeur par 21.5 cm de hauteur et n’a que 14 cm de profondeur. Parfait pour la valise ou encore la salle de lavage. Il élimine tous les plus sur les tissus grâce à son générateur de vapeur de 1550 W chauffant l’eau en 40 secondes seulement.

Utilisez-le lors du grand ménage pour rafraîchir les tissus, les rideaux et la literie. La vapeur permet d’éliminer les bactéries, les acariens et les punaises de lit.

Un système à double intensité de chaleur utilise la vapeur sèche pour pénétrer les tissus plus lourds. Cela permet donc d’éliminer les plis 5 fois plus rapidement que le repassage traditionnel.

Deux réglages de chaleurs sont aussi disponibles. Une plaque en aluminium offre un réglage pour les nylon et polyester à 140 degrés F et un autre, turbo à 160 degrés F pour la laine et le coton.

Une brosse 3-en-1 permet de bien adapter le défroisseur aux tissus. D’un côté, vous avez une bande en silicone, de l’autre une brosse pour tissus délicats et finalement, un accessoire pour définir les plis.

Un témoin lumineux indique que l’appareil est prêt et le réservoir à une capacité de 7.3 oz.

Temps d’utilisation : Environ 15 minutes.

 

 

Le défroisseur à vapeur Extreme Steam de Conair :

Ayant des caractéristiques de grandeur similaire au produit précédent, le défroisseur à vapeur Extreme Steam de Conair à une technologie de double intensité de chaleur ce qui permet de mieux s’adapter aux types de tissus.

 

Il tue également tous les parasites de vos tissus en quelques secondes seulement. Un bouton de pause écoénergétique permet de ne pas utiliser de vapeur pendant que vous allez chercher d’autres vêtements.

Le voyant lumineux vert vous indique lorsque le défroisseur est prêt. Un cordon de 2.1 mètres vous offre suffisamment de latitude pour vos mouvements et déplacements.

Vous aurez environ 15 minutes de vaporisation. Le temps de chauffage est de 75 secondes avec un générateur de vapeur à 1110 W.

 

 

 

Essais à la maison :

 

J’ai mis à l’épreuve les deux défroisseur en même temps afin de constater les différences entre les produits. J’ai aussi testé sur différents tissus afin de constater l’efficacité des produits.

Prise en mains :

 

Les deux produits sont très légers. En plus, la prise en main est intuitive. Les cordons sont longs et permettent de bouger adéquatement. Vous pouvez utiliser la fonction ‘’verrou’’ sur la gâchette de vapeur pour un déversement constant de vapeur si vous ne voulez pas maintenir la gâchette en place avec votre doigt.

Pour l’utiliser, j’ai simplement appuyé sur la gâchette et la vapeur a commencé à faire le travail.

Assurez-vous que le compartiment pour mettre l’eau est bien enclenché afin de vous assurer de ne pas répandre de l’eau partout.

Temps de chauffage :

Le temps de chauffage du Extreme Steam Turbo est plus rapide que l’Extreme Steam. En 30 secondes le Turbo était déjà prêt, ce qui n’était pas le cas du modèle régulier. J’adore cet aspect afin de pouvoir rapidement utiliser le défroisseur.

 

Défroisser les vêtements :

Puisque j’avais une petite chemise en chiffon léger, je dois avouer que les deux défroisseurs ont fait le travail adéquatement et rapidement.

 

 

Pour ce qui est des tissus plus épais, le Turbo était plus performant. Alors, puisque vous connaissez votre garde-robe, mieux vaut opter pour le Extreme Steam Turbo afin que tous les tissus soient faits rapidement et efficacement.

Pour ce qui est des tissus, j’ai bien aimé les deux produits qui ont effectué la tâche parfaitement.

 

 

 

 

Mon opinion :

 

Personnellement, j’opterais pour l’Extreme Steam Turbo de Conair. Premièrement, car le prix d’acquisition est assez similaire. Deuxièmes, car il est plus rapide et plus performant. Cependant, sachez que le modèle régulier est aussi bon selon moi, mais prends un peu plus de temps à être prêt soit environ 2 minutes versus 30 secondes.

J’ai personnellement un immense défroisseur sur socle qui ressemble à un défroisseur de magasin. Il est immense et prends beaucoup trop de place dans mon petit appartement. Pour défroisseur de façon occasionnelle ou même en voyage, j’échangerais mon défroisseur actuel contre l’Extreme Steam Turbo. Compact, léger, rapide et efficace, bref j’aime beaucoup.

 

Je ne veux pas vous froisser, mais l’Extreme Steam Turbo de Conair est meilleur que votre fer à repasser.

 

 

PARTAGER SUR
J’ai toujours aimé les technologies et la robotique/domotique. Je suis maître en génie, M.ing., de l’ÉTS et j’ai une formation universitaire en optimisation des procédés. Aimant discuter et donner mon opinion, je suis devenue chargée de cours/travaux pratiques à l’université. Afin de partager mon intérêt ainsi que mes passions, j’ai collaborée à l’émission de M.Net à Musique Plus ainsi qu’à Libre-Service pour MaTV. Je suis présentement collaboratrice pour le Podcast de Radio Talbot sur Twitch. J’adore bouger et m’entrainer. Je me considère dynamique, déterminée et très curieuse. Vous pouvez me suivre sur Twitter et Instagram @Myriamlarouchet ainsi que sur ma chaîne YouTube : Yours, Myriam Larouche-T.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here