Mon évaluation du pèse-personne intelligent BF70 de Beurer

On a tous eu en notre possession un bon vieux pèse-personne : simple à employer, il ne mesure toutefois que le poids. Dans le cas où suivez étroitement divers aspects de votre santé ou encore si vous souhaitez vous remettre en forme, un pèse-personne intelligent est une option bien plus complète que le modèle conventionnel.

À l’époque où je m’entraînais assidûment, j’utilisais un pèse-personne intelligent qui me permettait de faire le suivi de différentes données, notamment la masse musculaire et la masse d’eau. Déjà familière avec ce type d’appareil, j’étais prête à faire l’essai du pèse-personne intelligent numérique Bluetooth BF70 de Beurer !

Comme vous pourrez le constater à la lecture de mon évaluation, il fait bien plus que noter les variations de poids !

Contenu de la boîte

  • Pèse-personne BF70
  • 3 piles AAA

Mon évaluation du pèse-personne intelligent BF70 de Beurer

Que mesure le pèse-personne intelligent de Beurer ?

En plus de mesurer le poids corporel, il indique le pourcentage de graisse corporelle, le pourcentage d’eau corporelle, le pourcentage de muscle, la masse osseuse, le métabolisme de base et le métabolisme actif. Ainsi, il est facile d’obtenir notre indice de masse corporelle (IMC) et de connaître nos besoins en calories en fonction de nos données personnelles.

Beurer

Il s’emploie de concert avec l’application HealthCoach, disponible sur Android et iOS. En tout temps, la connexion Bluetooth doit être activée sur le téléphone intelligent afin de synchroniser les données.

Et puisqu’il est possible d’emmagasiner les données de 8 utilisateurs, tous les membres de la famille (ou les colocs!) peuvent utiliser le même pèse-personne tout en effectuant le suivi par le biais de l’application. Chaque utilisateur doit cependant télécharger l’application sur son propre téléphone.

Grâce aux données emmagasinées avec l’application, il devient plus facile de mieux contrôler divers aspects de notre santé. Idéal pour les personnes qui souhaitent se remettre en forme, perdre du poids ou pour les sportifs !

Pas envie de transmettre vos données à une application ? Le pèse-personne s’emploie également seul, sans l’option de synchronisation des données.

Autres fonctionnalités

Chaque type de pèse-personne intelligent possède des fonctionnalités précises. Celui-ci est doté d’une fonction d’arrêt automatique et indique lorsque les piles sont faibles. De plus, il reconnaît automatiquement les personnes qui l’utilisent et peut enregistrer les 30 dernières mesures de chacun des utilisateurs (sur un maximum de 8).

Comment utiliser le pèse-personne intelligent BF70 de Beurer

À l’instar d’un pèse-personne conventionnel, il est recommandé de se peser à la même heure chaque jour, idéalement le matin, à jeun et peu vêtu. Les résultats seront ainsi plus cohérents.

Pour l’utiliser, il faut insérer trois piles AAA dans le compartiment à l’arrière. Ensuite, il est important de déposer le pèse-personne sur une surface dure et plane (de préférence sans tapis) afin d’obtenir des mesures précises et d’éviter les blessures. On se tient bien immobile sur le pèse-personne, les deux pieds sur les deux capteurs métalliques et hop, le tour est joué !

Mon évaluation du pèse-personne intelligent BF70 de Beurer

Contrairement au tensiomètre Beurer qui m’avait donné du fil à retordre, le jumelage du pèse-personne avec l’application s’est fait quasi instantanément en sélectionnant le modèle BF70. Sur l’application, il vous sera ensuite demandé d’entrer les initiales de l’utilisateur et diverses données personnelles (grandeur, date de naissance, sexe, niveau d’activité, etc.) avant de monter sur le pèse-personne, pieds nus. Par la suite, l’appareil devrait reconnaître automatiquement l’utilisateur.

Il faut garder notre téléphone intelligent près du pèse-personne afin de maintenir la connexion Bluetooth active. De plus, j’ai noté que dans le cas où plusieurs utilisateurs se pèsent, il faut éviter que les téléphones de toutes ces personnes soient à proximité de l’appareil en même temps. En effet, le pèse-personne semble avoir du mal à se lier au bon utilisateur lorsqu’il y a plus d’un téléphone en fonction à proximité.

Pourquoi est-il préférable de se peser pieds nus ?

Dans le guide qui est inclus dans l’emballage, on explique que « ce pèse-personne applique le principe de fonctionnement d’analyse d’impédance bioélectrique (A.I.B.) ». En d’autres termes, un calcul rapide du contenu du corps est effectué au moyen d’un courant électrique inoffensif, imperceptible et non invasif. Avec des bas ou des chaussures, seul le poids est mesuré.

Il faut savoir que les résultats peuvent être incorrects si vos pieds sont humides, très secs ou rugueux étant donné que ces petites altérations peuvent réduire la conductivité.

Mises en garde

Comme pour tous les appareils relatifs à la santé, il existe quelques mises en garde à connaître au préalable. Je vous invite à lire les instructions complètes si vous en faites l’acquisition. Il est entre autres mentionné que les personnes portant des implants médicaux tels que des simulateurs cardiaques ou les femmes enceintes ne devraient pas utiliser ce pèse-personne.

L’appareil ne doit jamais être immergé dans l’eau et lorsqu’on le nettoie, il ne faut pas le rincer à l’eau courante. Un simple coup de chiffon légèrement humide suffit.

En outre, il est important de noter que les résultats obtenus sont à titre indicatif seulement, peuvent ne pas être totalement précis et ne peuvent pas vous fournir des diagnostics médicaux. Fiez-vous aux données d’un médecin au besoin.

Beurer nouvel utilisateur

Mon verdict

Facile à utiliser, le pèse-personne intelligent BF70 de Beurer est idéal pour ceux qui souhaitent obtenir plus que simplement la mesure du poids corporel. J’ai apprécié le fait que ce pèse-personne fournisse aussi l’IMC, le pourcentage de graisse corporelle, pourcentage d’eau corporelle, le pourcentage de muscle, la masse osseuse, le métabolisme de base et le métabolisme actif. Le poids seul n’est pas forcément un bon indicateur de notre niveau de santé.

Beurer

En ce qui concerne l’application HealthCoach, j’ai noté à la fois des avantages et des inconvénients. Dans un premier temps, elle est vraiment pratique pour effectuer un suivi à long terme de toutes nos données.

J’ai fait l’essai de ce pèse-personne avec mon partenaire et il a fallu un petit moment pour comprendre comment entrer un second utilisateur. Le premier utilisateur ne peut pas inscrire une deuxième personne directement dans l’application. Il faut que chaque autre utilisateur télécharge l’application et qu’il suive les indications pour se relier au pèse-personne via Bluetooth.

 

 

 

Beurer

Une fois que l’utilisateur a été entré dans l’application, normalement, le pèse-personne le reconnaîtra et affichera les initiales de cet utilisateur, telles qu’elles ont été entrées lors de son inscription via l’application (dans mon cas, c’était « EP » et dans le cas de mon partenaire, « SV »). À quelques reprises, mon partenaire et moi avons eu quelques problèmes à nous faire « reconnaître » par le pèse-personne.

De plus, l’application n’est pas la plus intuitive. Il faut naviguer parmi les options pour trouver exactement ce qu’on cherche et pour effacer des entrées, par exemple, il faut se rendre tout au bas de l’écran, cliquer sur la flèche à droite et ensuite sur l’icône de poubelle.

C’est également à cet endroit qu’on a accès à toutes les données puisque la masse osseuse, le métabolisme de base et le métabolisme actif ne sont pas affichés sur l’écran d’accueil.

Beurer

Ainsi, ce pèse-personne a de nombreuses qualités, mais l’application connaît parfois quelques ratés.

C’est ce qui conclut mon évaluation du pèse-personne intelligent numérique Bluetooth BF70 de Beurer. Consultez la gamme de produits Beurer sur le site BestBuy.ca.

Émilie Plante
Geek au tempérament artiste, Émilie est une touche-à-tout qui carbure au café et aux activités culturelles. Éternelle étudiante, elle détient un un baccalauréat en histoire de l’art, une maîtrise en muséologie ainsi qu’un doctorat honorifique en flattage de chats. Depuis 2009, elle écrit pour des blogues d’entreprises ou à thématique spécifique (univers geek, monde de la communication, féminisme, musique électronique), elle oeuvre comme "ghostwriter" et est journaliste culturelle depuis plus 8 ans.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here