ThumbnailÉtablie il y a déjà 40 ans, la compagnie japonaise ESP (Electric Sound Products) se démarque parmi les fabricants de guitare grâce à ses relations (actuelles et révolues) avec une variété d’artistes de la scène thrash metal. Ayant conçu plusieurs instruments sur mesure pour des musiciens tels que James Hetfield, George Lynch et Jeff Hanneman, la compagnie s’est assurée un public fidèle et passionné. Par contre, la musique lourde n’est pas le seul focus de l’entreprise. Les modèles versatiles et de styles différents qu’offre ce manufacturier ont attiré des instrumentistes de haut niveau tel que Ronnie Wood (Rolling Stones) et Charlie Bereal (musicien/réalisateur; Whitney Houston, Jamie Foxx, Kelly Rowland).

En plus de l’usine située au Japon, ESP a débuté une fabrique à Hollywood l’an passé entièrement dédiée à la ligne ESP USA. Cet article traite de deux guitares issues de ces deux établissements; la renversante Eclipse et la E-II M-II raffinée. Grâce à ces deux modèles, j’ai pu avoir la chance de m’échapper du tourbillon des temps des fêtes l’espace de quelques instants. Voici ce que ces moments de sérénité m’ont apporté comme impressions.

USA Eclipse

ESP Eclipse 2Il est dur de demeurer indifférent aux allures de ce premier modèle. L’excellent spécimen d’érable flammé placé au-dessus du corps d’acajou allégé se marie harmonieusement à la finition dégradée impeccable. La touche en ébène, bien que pas entièrement noire, accueille gracieusement les incrustations de nacre ondulées. La coupe, pleinement inspirée du modèle par excellence de Gibson, offre une variation plutôt moderne du thème et un accès très agréable au registre aigu de l’instrument. Les seuls choix qui me semblent discutables sont la distance rapprochée entre les contrôles (ceci est purement esthétique, car le jeu n’en est pas affecté) et la signature plutôt timide sur la tête de la guitare. Ceci étant dit, c’est définitivement le genre d’œuvre d’art qui inspire l’installation de supports muraux pour la maison.

ESP EclipseEntre les mains, la résonance captivante de cet instrument convaincra rapidement les puristes de l’intérêt du chambrage (processus de fabrication qui favorise la résonance  et qui allège le poids du corps de la guitare en perçant des trous à des endroits précis). Le manche, plus fin qu’un manche traditionnel, offre une rapidité et un confort particulier qui plaira autant aux explorateurs virtuoses qu’aux amoureux du jeu tout en nuances. Le sillet de tête en os, coupé parfaitement, offre un transfert d’énergie digne de l’inspiration classique de ce modèle. Finalement, la quincaillerie haut de gamme de l’instrument offre une stabilité accrue à son intonation.

Du côté sonore, l’Eclipse offre un rendement versatile grâce au potentiomètre à deux positions qui permet de séparer les deux bobines de chacun de ses micros doubles. Le modèle mis à l’essai est équipé du duo APH-1 de Seymour Duncan, un pickup longtemps privilégié par Slash. Avec son aimant à base d’alliage AlNiCo 2, ce micro offre des hautes claires et une chaleur grave qui se marie parfaitement aux fréquences médiums naturelles de l’acajou de l’Eclipse. Séparé, le micro offre une clarté de cloche rappelant la brillance caractéristique de la Telecaster. À pleine capacité, le APH-1 au manche chante d’une voix mielleuse et soutenue, tandis que celui au chevalet offre une attaque autoritaire et tranchante. En réduisant le volume de la guitare, le timbre se défait  de sa distorsion sans
sacrifier le caractère naturel de la guitare, un témoignage de qualité chez Seymour Duncan.

L’Eclipse de ESP USA est un excellent candidat pour celui qui recherche une révision moderne de la Les Paul chérie. Avec une apparence distinguée, une jouabilité exemplaire et une sonorité versatile,  cette guitare mérite amplement un regard sérieux de tout acheteur sagace.

E-II M-II

ESP E-II M-IILa prochaine guitare est une bête totalement différente. En effet, on parle d’ici d’une guitare ergonomique et pleine de gueule. Le fini noir transparent laisse paraître la belle pièce d’érable du dessus du corps en aulne, tandis que les incrustations minimalistes en nacre font ressortir la beauté de la touche en ébène. La tête renversée dégage beaucoup d’autorité et de confiance, parfaite pour l’amoureux de métal pour lequel cette guitare est probablement conçue.

Un des points forts de la E-II M-II est sa jouabilité méritoire. Le manche fin est muni de frettes extra jumbo qui sont très confortables et agréables. Le registre aigu est très facile d’accès grâce à la construction désirable du manche au travers du corps. Cette façon d’assembler un instrument offre un jeu sans interruption là ou un joint à base de vis ou de colle peut créer des problèmes à l’approche des dernières notes de la guitare. Le système de trémolo Floyd Rose utilisé pour cette guitare est un choix classique pour les amoureux des cascades de whammy. Avec un excellent transfert de vibrations grâce à son bloc massif de laiton, le système fonctionne à merveille et permet la guitare de rester accordée tout au long d’un assaut continu de vibrato, de battements et de dive bombs.

ESP E-II M-II 2Branchée, la E-II M-II rugit grâce à son choix de deux EMG 81 pareils pour les positions du chevalet et du manche. Ces deux options sont un exemple de micros actifs. Ce concept incorpore un circuit électronique aux aimants et offre un signal plus élevé à la sortie de l’instrument tout en réduisant l’étendu dynamique pour balancer l’attaque du guitariste. Ceci plaît énormément aux guitaristes qui jouent principalement avec un son distorsionné et pourrait mécontenter les joueurs axés sur l’expression des dynamiques. Dans un réglage de son claire, les micros offrent un son puissant et plutôt compressé, parfait pour un accompagnement franc. Avec de la distorsion, les EMGs sont comme des poissons dans l’eau. Le modèle au chevalet offre une attaque très coupante et pleine de corps, tandis que son jumeau au manche offre une sonorité plus ronde, mais toute aussi effrénée.

Suite à mes essais, j’ai pu constater la qualité impressionnante possible chez ESP. Les deux modèles sont définitivement à l’opposé l’un par rapport à l’autre, mais offrent des choix convaincants dans les deux cas. Pour le joueur de Pop, Blues, Rock et Jazz, l’Eclipse peut assurer avec brio. Son allure désirable séduira sans doute aussi les amateurs de luxe.

La E-II M-II saura satisfaire l’amateur de métal le plus exigeant. Avec un trémolo qui a fait ses preuves depuis autant d’années, des micros conçus pour la puissance et une jouabilité sans effort, cette guitare sera un outil fiable pour des années à venir.

Consultez l’offre actuelle de guitares ESP chez Best Buy ici.

PARTAGER SUR
Nikolai Olekhnovitch
Nikolaï Olekhnovitch est un guitariste professionnel de la région de Montréal. Sa versatilité, acquise lors de ses études collégiales et universitaires, ainsi que durant son implication au sein de nombreux projets de musique originale, lui a apporté une expérience précieuse dans son évaluation d’instruments de tout genre. Lorsqu’il n’est pas sur la route avec ses multiples formations, il explore les arts martiaux et recherche l’espresso ultime.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here