irig1.jpgJe me souviens qu’en 1987, tout ce que je voulais, c’était de me rendre dans un studio et d’enregistrer quelques chansons que j’avais composées. Le coût était prohibitif pour moi, et en plus, j’étais en train de changer de groupe. Je me suis renseigné sur l’enregistrement à domicile et j’ai fini par acheter un enregistreur cassette Porta miniStudio 05 4 pistes de Tascam et une boîte à rythmes numérique Dr. Rhythm DR-220 de BOSS. Je me souviens des marques et des modèles parfaitement, car je les ai toujours. Je ne me suis servi d’aucun des deux depuis plus d’une décennie, mais, malgré l’étiquette d’accumulateur compulsif que me colle ma femme, je les stocke dans mon sous-sol en compagnie d’autres technologies du passé, car on ne sait jamais quand un lecteur de LaserDisc peut redevenir utile. Ces appareils répondaient à mes besoins à l’époque, mais ne sont même pas comparables à ce que les enregistreurs à domicile peuvent faire aujourd’hui.

IK Multimedia s’est saisi de technologies d’enregistrement déjà compactes et portatives et les a rendues encore plus compactes et portatives, sans réduire significativement ce que vous pouvez enregistrer, la façon de le faire ou la qualité du résultat final. Dans cet article, je vais parler de deux produits différents d’IK Multimedia. Le premier appareil est l’iRig Pro, qui est sorti fin 2013. Je me pencherai ensuite sur le tout nouvel iRig 2 et je détaillerai les caractéristiques de chacun de ces deux appareils, pour que vous sachiez lequel est le plus adapté à vos besoins.

irig2.jpgApplis

Avant de plonger au cœur de ces deux appareils, parlons un peu des applications qu’il vous faudra télécharger pour qu’ils puissent réellement montrer leur plein potentiel. L’iRig Pro et l’iRig 2 travaillent de concert avec la famille d’applications Amplitube, en ce qui concerne le jeu et l’enregistrement de la guitare en tout cas. L’application Amplitube, qui est téléchargeable gratuitement sur les appareils Apple et Android, vous offre de la polyvalence pour tout ce qui a trait aux options de son et d’enregistrement. Il existe également des versions d’Amplitube utilisables sur les iMacMacBook, et les ordinateurs sous Windows. Amplitube vous offre différents modèles d’amplificateurs ainsi que différents effets de pédale, et même un choix de microphones, car il peut en émuler différents modèles et types. Vous ajoutez le tout au signal de votre guitare (ou autre instrument) et plutôt que de devoir acheter ou louer une tête et une enceinte de Marshall avec une pédale pleine d’effets, vous pouvez recréer tout ceci de façon virtuelle et numérique depuis votre appareil mobile, votre tablette ou votre ordinateur de bureau.

Amplitube comprend également un enregistreur multipiste avec une boîte à rythmes, et de nombreuses fonctions similaires à ce qu’on trouve dans une plus grosse station audio numérique (DAW). Pro Tools et Logic sont deux exemples de stations audio numériques; vous pouvez en apprendre davantage dans l’article de Dave Chick à ce sujet. Il existe également des versions spécialisées d’Amplitube sur le marché, dont des versions Fender (avec les amplis et les effets de Fender), Slash (avec des simulations de l’équipement de l’ex-guitariste des Guns ‘n Roses), Jimi Hendrix, et Orange (le fabricant d’amplis et d’accessoires d’effets pour guitare et basse). Il existe également des applications d’accordage, de pianos virtuels, pour les effets vocaux et pour les DJ. Le seul reproche que j’aurais à formuler ici n’est pas dans l’ampleur des choix proposés, mais plutôt dans le fait que les versions gratuites de ces applications sont très limitées dans leurs possibilités; pour avoir accès aux fonctions que la plupart des gens veulent, des achats dans l’application ou des mises à niveau sont requis. Ceci dit, et surtout avec les ensembles disponibles au téléchargement, cela vous coûtera beaucoup moins cher que si vous deviez acheter une interface, un programme de batterie et une station audio numérique. Il me faut également relever que vous n’êtes pas obligé de vous limiter aux applications d’IK Multimedia, car l’iRig fonctionne avec les applications comme GarageBand ou de nombreuses autres que vous possédez peut-être déjà sur votre appareil.

iRig Pro

irigpro.jpgL’iRig Pro est plus qu’une façon d’utiliser votre iPhone ou iPad pour jouer de la guitare électrique ou l’enregistrer. Comme indiqué sur la boîte, l’iRig Pro est une « interface audio-MIDI universelle pour iPhone, iPad ou Mac ». Vous vous dites peut-être instantanément « mais j’ai un téléphone Android et un ordinateur sous Windows ». Si c’est le cas, l’iRig Pro ne fonctionnera pas avec votre appareil mobile Android, car il est compatible iOS seulement, mais apparemment il fonctionnera avec un ordinateur sous Windows si vous installez un pilote tiers nommé ASIO4ALL. Comme je possède un iPhone et un iPad ainsi que des Mac, je n’ai pas testé cela moi-même et je me fie aux informations que j’ai obtenues sur des forums en ligne de musique. Dites-moi si cela n’a pas fonctionné pour vous, et je modifierai la section.

L’iRig Pro est doté d’un préamplificateur intégré qui vous permet de brancher une guitare directement sur l’appareil à l’aide d’une prise ¼ po, mais il vous permet également de connecter un microphone XLR par cette même entrée double ¼ po et XLR; cette dernière devient assez fréquente sur les interfaces des petits studios à domicile, c’est donc une caractéristique bienvenue ici. Cela vous donne également la possibilité de connecter un appareil MIDI comme un clavier ou, dans mon cas, un synthétiseur de guitare GR-55 de Roland. Il y a peu d’appareils avec lesquels l’iRig Pro n’est pas compatible. Il dispose même d’une alimentation fantôme qui vous permettra d’utiliser un microphone à condensateur de qualité nécessitant une alimentation externe pour fonctionner. Tout ceci fonctionnera simplement avec la batterie de 9 V incluse. En fonctionnement normal, l’iRig Pro est alimenté par votre appareil mobile ou votre Mac et il n’utilise la batterie de 9 V que pour la fonction d’alimentation fantôme.

irigpro2.jpgEn parlant de ce qui est inclus, tous les câbles dont vous avez besoin pour connecter votre appareil à l’iRig Pro sont également compris. Les utilisateurs d’iPhone 5, 6 et d’iPad peuvent utiliser la connexion par câble Lightning tandis que les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad plus anciens ne sont pas oubliés : le câble à 30 broches leur permettra d’effectuer le branchement. Un câble MIDI est également inclus, et une connexion USB est même proposée, pour vous permettre de connecter votre Mac à l’iRig Pro. Sa taille extrêmement compacte vous permet de l’emporter partout, et donc d’enregistrer n’importe quand, dès que l’inspiration vous prend. Son utilisation est très intuitive, et bien qu’il comprenne un guide de démarrage rapide et des ressources en ligne, j’ai ouvert la boîte, l’ai installé et fait fonctionner en quelques minutes, téléchargement des quelques applications nécessaires compris.

L’iRig Pro fait réellement office d’interface complète et de station audio numérique (en tout cas une fois que vous avez mis les applications à niveau pour profiter de toutes les fonctionnalités), ou fonctionne très bien en tant qu’interface à entrée simple avec une station audio numérique existante sur votre ordinateur. 

irigpro3.jpgL’iRig Pro offre vraiment une fonctionnalité prête à l’emploi; je l’ai trouvé très intuitif et plus que capable d’enregistrer plusieurs instruments à la fois, qu’ils soient virtuels ou non, ainsi que de les mixer et de les matricer. Il n’est pas nécessairement conçu pour remplacer votre équipement, vos amplificateurs et vos effets de studio, mais il constitue sans aucun doute une solution portative à la fois compacte et pratique. Sans parler de son rapport qualité-prix. Je peux m’imaginer sur le canapé, en train de regarder la télévision en gratouillant la guitare, quand soudain je trouve un riff parfait. Je crois que tous les guitaristes ont connu ce genre de moment. Tout ce à quoi l’on pense, c’est de ne pas oublier le riff, puis on le joue encore et encore pour essayer de le mémoriser. Puis lorsque l’on reprend la guitare la fois suivante, on arrive à jouer, au mieux, une version appauvrie de ce glorieux riff maintenant disparu à jamais. L’iRig Pro permet de l’enregistrer de façon rapide et efficace, sans même se lever du canapé. Ça me semble juste parfait.

iRig 2

L’iRig 2 est une version allégée de l’iRig Pro. Il ne dispose que d’une entrée ¼ po et abandonne la fonction XLR, et n’est donc plus qu’une interface pour guitare (électrique, électro-acoustique ou basse). C’est la nouvelle version d’une unité qui a vraiment permis aux guitaristes d’utiliser leur iPhone et les applications dédiées à la place d’une pédale ou d’une baie d’effets, en tout cas pour l’enregistrement ou le perfectionnement général. L’iRig 2 améliore la qualité audio, offre une commande de gain intégrée et est compatible avec les appareils Android. Comme pour l’iRig Pro, il suffit de brancher le câble sur votre guitare puis l’autre extrémité sur l’entrée ¼ po. Avec l’iRig Pro, vous branchez un casque d’écoute sur votre appareil mobile, car la connexion entre l’unité et le téléphone ou la tablette se fait par le port Lightning (ou 30 broches). L’iRig 2 dispose d’une prise casque intégrée pour vous permettre d’écouter en temps réel sans latence lorsque vous jouez, car l’appareil est connecté par l’intermédiaire de l’entrée casque du téléphone.

irig3.jpgL’iRig 2 a également une sortie ¼ po pour vous permettre d’envoyer le signal vers un amplificateur ou des haut-parleurs amplifiés. C’est pourquoi l’iRig 2 peut être utilisé en concert et peut remplacer de l’équipement beaucoup plus cher et encombrant. L’unité est équipée d’une pince pour la fixer à un pied de micro, donc c’est clairement quelque chose qui a été envisagé par ses développeurs. J’aimerais vraiment essayer cela et voir comment cela s’intègre dans le son global du groupe; en toute honnêteté, je ne pense pas que c’est quelque chose que j’utiliserais, mais qui sait? L’iRig 2 fonctionne également avec de nombreuses autres applications; je l’ai utilisé avec Amplitube, mais aussi avec iShred Live et RiotFX. J’ai pu le sortir de la boîte et le faire fonctionner en seulement quelques secondes.

Donc…

Comme toujours, tout dépend de ce que vous recherchez. Je me suis penché sur ces deux appareils sous l’angle de la guitare, mais l’iRig Pro fonctionne également avec le chant, le clavier et plus encore. L’iRig 2 est seulement une interface pour guitare, et je dis « seulement » à contrecœur. Les deux sont très polyvalents et portatifs, et m’ont tous deux donné envie de jouer plus, et de me perfectionner davantage. C’est toujours une bonne chose. Si vous cherchez un appareil complet qui vous permet d’enregistrer, de mixer et de faire du matriçage avec plusieurs instruments pour créer une seule piste cohérente, l’iRig Pro vous offre tout cela et plus encore. Si vous jouez seulement de la guitare et cherchez une nouvelle façon d’avoir accès à des amplificateurs et effets multiples, pour vous entraîner ou improviser sur les morceaux de votre bibliothèque iTunes, ou pour jouer en concert, l’iRig 2 vous satisfera pleinement. Quel que soit celui que vous choisissez, ces outils portatifs incroyablement utiles constituent un ajout bienvenu à la trousse de n’importe quel musicien.

PARTAGER SUR
Darren Blakeborough
Je travaille comme professeur adjoint en médias et communication à la University of the Fraser Valley. Mes sujets d’enseignement et de recherche principaux sont la culture populaire et la technologie. Au mieux, je suis un joueur de guitare correct qui essaie présentement d’idéaliser sa jeunesse peu glorieuse dans un groupe de reprises « Hair Metal » appelé « Glam Chowder ». À part travailler ou regarder la télé, je passe la plupart de mon temps à écouter, enregistrer et jouer de la musique, ou j’essaye de voir quel équipement pourrait rendre toute cette musique encore meilleure.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here