MLPaperJamcover.jpg

Avec Mario & Luigi: Paper Jam, Nintendo propose un jeu de rôle familial qui s’amuse avec le genre. Difficile de faire autrement lorsqu’on a l’occasion de jouer avec les personnages du royaume Champignon dont les péripéties sont toujours un peu tirées par les cheveux. L’histoire est abracadabrante, rigolote et divertissante à souhait.

En résumé

Alors que Luigi tente de réparer un trou dans le mur du château, il trébuche et fait tomber un livre magique. Celui-ci libère des centaines de personnages de papier, soit ceux que l’on connaît de la série Paper Mario. On s’élance alors aux quatre coins du royaume pour les retrouver et les replacer dans leur livre afin qu’ils retournent dans leur univers de papier. Entre temps, ce n’est plus une princesse mais DEUX princesses Peach qu’il faut libérer des griffes de Bowser…non de DEUX Bowser et leurs sbires!

Mario & Luigi: Paper Jam est développé par Alphadream et publié par Nintendo

Date de parution: 22 janvier 2016

Plateforme: Nintendo 3DS

Style: Jeu de rôle

Classement ESRB: E (Pour Tous)

Langue d’exploitation: Jeu disponible en français

Après avoir terminé mon aventure dans Mario & Luigi: Dream Team, j’étais heureuse de me replonger dans cette série qui amène l’univers de Super Mario Bros. dans une mécanique de jeu de rôle aux combats en mode tour par tour. Alors que dans Dream Team on parcourt les rêves de Luigi qui se déroulent dans des niveaux de plateforme en 2D, ici c’est le monde de papier de Paper Mario qui ajoute sa touche personnelle à l’aventure. Tous ces personnages profitent de leur caractéristique mince et façonnable pour ajouter des éléments au jeu.

Les développeurs jouent avec la construction même du jeu en démontrant par exemple, comment les Frères Marteaux s’emparent des cubes de mouvements des héros qu’ils doivent récupérer une à une dans un combat spécial. On court aussi après Carottin qui a volé les attaques Frères, ces super-attaques que Mario et Luigi font en collaboration pour un plus grand impact. On reconnaît l’humour de Nintendo et je souris au fait que les personnages savent qu’ils sont dans un jeu.

Trois héros à contrôler

Avec l’arrivée de Paper Mario, je dois contrôler trois héros en même temps, soit Mario avec A, Luigi avec B et Mario de papier avec Y. Pris l’un à la suite de l’autre, ça va mais quand je dois me défendre contre une attaque qui affecte les trois personnages en même temps, il m’est arrivé d’en sacrifier un au profit des deux autres. J’ai terminé plusieurs combats avec seulement un héros car je trouvais que c’était plus simple pour ma défense. C’est aussi pourquoi un gardien m’a pris plusieurs heures à défaire car j’ai préféré lui asséner des coups plus faibles avec un seul personnage mais dont mon esquive était parfaite à chaque fois. Il va sans dire que j’avais hâte qu’il tombe!

switcher-1.jpg

Les cartes de combat apportent un élément de stratégie

Le titre introduit les cartes de combat qui s’affichent sur l’écran du bas de la Nintendo 3DS. Elles nous offrent des bonis tels qu’un coup supplémentaire, des cœurs, une puissance d’attaque accrue ou une meilleure défense. Celles-ci sont utilisées au prix de quelques étoiles pendant notre tour sans toutefois nous empêcher d’agir.

Mes amiibo, mes alliés

Les amiibo compatibles avec Mario & Luigi: Paper Jam sont Mario, Luigi, Peach, Toad, Yoshi et Bowser, peu importe la série dont ils proviennent. Ils permettent d’acquérir des cartes de combat additionnelles en les enregistrant dans la statuette.

J’ai utilisé mon Super Mario Bros. 8-bit et celui de Super Mario pour avoir le double de cartes. Lorsque mes deux amiibo récoltent la même, je peux les jumeler pour doubler le pouvoir de cette carte qui devient brillante. On peut aussi tomber sur une carte double en jumelant deux différents amiibo. Dans cette situation, mes deux Mario ne fonctionnaient pas car ils représentent le même héros. Je suis donc allée chercher mon joli Yoshi de laine afin de déverrouiller un pouvoir supplémentaire. Ces cartes peuvent être activées une fois par combat et grâce à ça, mes amiibo ont été de bons alliés dans mon aventure.

main-intro.jpgDes combats titanesques

Les Toad de papier aident à la confection d’objets cartonnés qui seront utiles à nos trois compagnons. On parle d’items comme cette méga trampoline permettant de sauter du sous-sol jusqu’à la surface – pratique! – mais surtout des Titancarton. Les combats en arène contre deux gigantesques personnages de carton sont amusants et assez différents de la mécanique générale pour représenter une belle pause dans le jeu. La clé du succès est la bonne balance entre la santé de notre Titancarton et son niveau d’énergie pour frapper l’ennemi qu’on régénère en se rendant régulièrement sur les capsules rythmiques placées au sol.

Des activités intéressantes

Les environnements sont divisés en sections dont je remarquais rapidement que je devais trouver les pouvoirs spéciaux pour les compléter. Étant donné que je connais les éléments de jeux qui reviennent, ça m’a un peu déçue de ne pas être capable de frapper Mario pour aller cueillir les fèves alors que je vois très bien les X au sol. Juste pour me titiller, il y en a partout! Je prédis donc de devoir revisiter les premières régions si je souhaite compléter l’aventure.

switcher-6.jpg

J’ai trouvé une bonne diversité dans les activités comme des épreuves de course contre Yoshi, un jeu de cache-cache pour retrouver les Toad de papier et des mini jeux d’adresse pour ouvrir une nouvelle section sur la carte. Si vous le souhaitez, il y a un endroit où on peut refaire les mini jeux ou même des combats contre d’anciens gardiens, juste pour s’amuser.

Au final, Mario & Luigi: Paper Jam mélange bien l’exploration des mondes et les combats en mode tour par tour. Sa courbe d’apprentissage est bonne et permet à tous les types de joueurs d’y être à l’aise. Les combats contre les gardiens majeurs sont toutefois assez relevés. Soyez bien outillés avant de les affronter car certains m’ont pris plusieurs heures à vaincre. Un mode de jeu Facile est disponible pour ceux qui le souhaitent mais moi je ne l’aime pas car il ralentit l’action au dernier moment, brisant le rythme des attaques. Pour la défense par contre, c’est bien!

peach.pngLes Plus:

+ Diversité des activités

+ Les cartes de pouvoir

+ L’utilisation des amiibo

+ Nette amélioration des dialogues en français

Les Moins:

– Le contrôle des trois personnages en même temps manque parfois de coordination

– Des combats de gardiens parfois interminables

– Le mode Facile qui jouent avec le rythme des mouvements

Verdict

  • Jouabilité : 3/5
  • Visuel : 3,5/5
  • Audio : 4/5
  • Durée de vie potentielle : 5/5

Note Globale : 3,75

On en a parlé sur le blogue:

 bowserpapier.png

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here