fire emblem1.jpg

fire emblem2.jpgPour célébrer le lancement de Fire Emblem Fates, Nintendo a récemment tenu un événement promotionnel dans le centre-ville de Toronto, dans la cathédrale St. James. Le thème était « Choisissez votre voie » et on a donné la possibilité aux amateurs de jouer aux deux versions du jeu—Birthright et Conquestpour les aider à choisir leur voie préférée. Lors de l’événement, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Chiko Bird du groupe Treehouse de Nintendo, pour découvrir ce que les joueurs peuvent attendre de ces titres très attendus.

Paul Hunter : Fire Emblem Fates offre des voies divergentes, avec des trames scénaristiques différentes. Selon vous, quel est le concept de base qui sous-tend ces jeux, et quelles sont les principales différences entre les trois versions?

Chiko Bird : Lorsque l’on joue à des jeux de rôle, on se retrouve toujours dans des situations ou l’on doit répondre par A ou B, et on se demande « Est-ce que cela va changer le scénario? », et en général, ce n’est pas le cas. Peu importe ce que l’on choisit, l’histoire reste toujours la même. Les développeurs du jeu discutaient de ça, et se sont demandé « Et si cela changeait vraiment l’histoire? »; cela a constitué le point de départ de la réflexion. Ils ont donc décidé, cette fois-ci, d’avoir deux voies différentes comme nouvelle fonctionnalité.

fire emblem3.jpgDans Fire Emblem Fates, le joueur incarne un personnage né dans un royaume (Hoshido), mais élevé dans un autre royaume (Nohr). Il sait que les personnes qui l’ont élevé font partie d’un royaume corrompu, et que sa famille biologique représente le bien, mais il les aime toutes les deux et souhaite apporter la paix aux deux royaumes. Comment faire? À quel côté se joindre dans ce conflit?

Au chapitre 6, vous devez prendre cette décision difficile. Jusqu’au chapitre 6, quelle que soit la version que vous possédez, l’histoire est la même. Vous en apprenez davantage sur le personnage, et en quoi cette décision va être difficile; vous effectuez les mêmes tutoriels. Au chapitre 6, l’histoire change selon le parti que vous prenez, selon la faction à laquelle vous choisissez de vous allier. Par exemple, si vous choisissez le camp Hoshido, tous les frères et sœurs que vous connaissiez du côté Nohr seront contre vous, et vous verront comme un traître. À l’inverse, si vous prenez le parti de Nohr, l’histoire change complètement.

fire emblem4.jpgIl y a un fil conducteur commun dans les jeux, cela dit : dans les deux versions, vous essayez de renverser le roi corrompu de Nohr, et d’amener la paix aux deux royaumes. Il y a toujours deux versions d’une même histoire, et dans ce jeu, il vous est donné de les vivre. Il y a deux histoires complètement différentes : on n’obtient pas juste des personnages en plus dans une version, ou quelque chose comme ça. Ce sont des histoires, des cartes et des personnages complètement différents, qui vous offriront deux expériences distinctes.

En plus, il y a des différences de jouabilité entre les deux versions. Par exemple, la version Birthright est plus classique dans sa représentation du bien contre le mal—vous êtes du côté du bien, et tentez de renverser le roi corrompu. Dans cette version, vous aurez plus d’opportunités, plus de ressources et vous pourrez faire des quêtes secondaires entre les chapitres pour faire progresser vos personnages. Quelle que soit la version choisie, nous savons tous que Fire Emblem est un jeu exigeant. Cela a l’air simple, mais c’est très difficile. Je ne vais pas dire laquelle est la plus facile, mais dans Birthright vous avez la possibilité de progresser lors de ces missions secondaires, et aussi d’obtenir plus d’argent, et plus d’unités. Cela vous donne l’occasion de progresser et de préparer votre armée avant de passer au chapitre suivant.

fire emblem5.jpgSi vous décidez de vous allier à Nohr, le roi ne vous fera plus confiance. Il sait que vous savez être originaire de Hoshido, donc il doute de votre loyauté et essaiera de vous tuer chaque fois qu’il en aura l’occasion. Il ne vous donnera pas assez de ressources, ni assez d’unités pour mener vos batailles. Donc vous avez des ressources, des unités et de l’argent limités, et vous ne pouvez pas faire les quêtes secondaires pour faire progresser vos personnages. Cela constitue des conditions très difficiles dans lesquelles évoluer. Ce sont les grosses différences dans la jouabilité.

Si vous n’avez jamais joué à la série Fire Emblem, que vous n’avez pas joué depuis longtemps ou que vous ne vous rappelez pas comment le jeu fonctionne, il peut être judicieux de commencer avec Birthright. Il est plus accessible. Nous avions introduit une nouvelle fonctionnalité dans le précédent jeu Fire EmblemAwakening, à savoir le mode Débutant. La mort permanente est rédhibitoire pour certaines personnes, et siéra mieux aux joueurs de la vielle école, qui aiment avoir des moments de tension à chaque tour. Pour certains joueurs par contre, c’est trop intense, donc nous proposons également le mode Débutant dans Fire Emblem Fates. Dans ce mode, même si quelqu’un meurt au cours d’une bataille, il sera de retour au chapitre suivant. Donc vous pourrez toujours choisir parmi le même nombre d’unités. Cela a été proposé pour la première fois dans Awakening, et les joueurs ont aimé cette fonctionnalité.

Cette fois, nous avons également ajouté le mode Phénix. Dans celui-ci, si un personnage meurt pendant un tour, il reviendra au tour suivant, vous n’aurez même pas besoin d’attendre le prochain chapitre. Pour résumer, vous ne perdrez jamais personne, dans aucun des chapitres. Ce mode rend la vie plus facile aux débutants, ou aux personnes qui sont intimidées par la mort permanente. Une fois que vous connaissez le jeu, vous pouvez passer du mode Phénix au mode Débutant, puis du mode Débutant au mode Classique.

fire emblem6.jpgPH : Si quelqu’un choisit une version du jeu, joue jusqu’au chapitre 6, et décide qu’elle préférerait suivre l’autre voie, est-ce qu’il y a des options pour permettre ceci? Ou les joueurs doivent-ils acheter les deux versions?

CB : Pas besoin d’acheter les deux jeux, ça c’est sûr. Vous ne devez acheter que l’un ou l’autre, selon l’histoire qui vous attire le plus. Disons que vous choisissez Birthright et vous jouez jusqu’au chapitre 6; ce sera le même jeu, quelle que soit la version choisie. Lorsque vous arrivez au point où vous devez choisir une famille à laquelle vous allier, si vous décidez qu’après tout, c’est la voie Conquest qui vous intéresse, vous pouvez l’acheter et la télécharger. Donc vous aurez toujours la voie Birthright, mais en plus de cela, vous pourrez obtenir la voie Conquest sous forme de contenu téléchargeable, à un prix réduit. Je veux que les gens comprennent bien que nous ne voulons pas qu’ils achètent deux jeux à plein tarif, alors qu’ils peuvent en acheter un et obtenir l’autre à un prix plus bas.

fire emblem7.jpgPH : Donc si je comprends bien, on peut, par exemple, commencer avec Birthright, puis décider au chapitre 6 d’acheter et de suivre la voie Conquest. Puis après avoir fini le jeu, on peut retourner à la voie Birthright.

CB : Dans ce cas, vous n’avez même pas besoin d’aller au bout de Conquest. Lorsque vous achetez Birthright, vous obtenez trois emplacements de sauvegarde, puis si vous achetez Conquest, vous en obtiendrez trois de plus (donc six au total). Donc à partir du chapitre 6, si vous le souhaitez, vous pouvez passer d’un jeu à l’autre, par exemple finir un chapitre dans Birthright, puis un chapitre dans Conquest. Ce n’est pas ce que je recommande cela dit, car cela peut créer de la confusion sur le plan de l’histoire. Ce que je préfère faire, c’est suivre une voie jusqu’au bout, découvrir l’histoire, ce qu’il se passe, puis jouer dans l’autre camp.

fire emblem8.jpgPH : Et qu’en est-il du multijoueur, pouvez-vous nous dire ce qui est inclus?

CB : « My Castle » est une nouvelle zone multijoueur. Entre les chapitres, c’est également un endroit depuis lequel vous pouvez vous préparer pour la prochaine bataille. Il y avait peu d’endroits à visiter entre les chapitres dans le jeu précédent. Cette fois-ci, vous possédez votre propre château, dans lequel vous pouvez construire un magasin d’armes, un magasin d’objets, et différentes choses. Si vous jouez à la version Birthright, vous êtes avec le camp Hoshido. Le magasin d’armes et le magasin d’objets que vous aurez dans votre château seront Hoshido. Les armes et les objets diffèrent selon la faction. Les classes sont également différentes.

Donc si vous avez un château Hoshido, vous n’avez accès qu’aux armes et objets Hoshido. Les Nohr disposent également de leurs armes et objets uniques. Prenez les soins par exemple, les Nohr peuvent soigner un personnage à une case sur le côté. Côté Hoshido, le joueur dispose de bâtons de soin qui peuvent soigner les personnages à une case de distance. La quantité de soin est moindre, mais cela fait tout de même une grosse différence. Si vous êtes côté Nohr, cela vous donne une raison d’aller visiter les châteaux Hoshido de vos amis, pour vous rendre dans leurs magasins et acheter des objets tels que ceux-ci, que vous ramènerez à votre château.

Chaque château dispose également d’un objet spécifique, comme des saphirs, des rubis ou des perles, donc il vous faudra visiter les châteaux des autres pour obtenir les objets spéciaux que votre château ne produit pas. Un des magasins que vous pouvez construire vend des accessoires, et vous pourrez y acheter des chapeaux et des écharpes, ce genre de choses. Pour ce faire, il vous faudra une certaine quantité d’objets spécifiques, et la plupart de ceux-ci ne seront pas disponibles dans votre château. Donc vous devrez vous rendre dans d’autres châteaux pour les obtenir.

La visite de châteaux fonctionne avec StreetPass, ainsi qu’en multijoueur local et en ligne. Avec StreetPass, vous téléchargez les « données fantômes » d’un autre joueur et pouvez visiter son château, ou même lui livrer bataille en utilisant une armée préétablie. En multijoueur local, on peut s’asseoir côte à côte et faire des batailles en 5 contre 5 avec nos armées, à tour de rôle. Cela s’appelle le mode Battle. Il y a également un mode multijoueur local nommé Parlay, qui comporte ce que j’ai décrit précédemment sur la visite du château d’un ami.

fire emblem9.jpgPH : Qu’en est-il de l’intégration des amiibo?

CB : Vous pouvez utiliser quatre amiibo Fire Emblem différents, Marth, Ike, Lucina et Robin, et lorsque vous les approchez de votre Nintendo 3DS, ils apparaissent dans votre zone My Castle. Les deux premières fois que vous les approchez, vous pouvez leur parler et ils vous donneront un cadeau spécial. La troisième fois que vous les approchez, ils vous défieront au combat pour voir si vous êtes assez bon. Cela ouvrira une Hero Battle à l’extérieur de votre château. Vous y affronterez le personnage, et celui-ci sera très puissant, donc je ne conseille pas de faire ceci tôt dans le jeu. La bataille verra s’affronter l’armée du personnage amiibo et votre armée. Si vous gagnez, vous pourrez le recruter dans votre armée, mais cela prend du temps!

PH : J’ai entendu qu’un contenu téléchargeable majeur allait sortir pour Fire Emblem Fates, nommé Revelation, pouvez-vous nous le décrire?

CB : Comme je l’ai dit, lorsque vous arrivez au chapitre 6, vous choisissez entre Hoshido et Nohr. Mais il y a également une troisième voie, avec laquelle vous n’avez pas à choisir entre les deux factions. Vous aimez les deux partis, et n’arrivez pas à prendre votre décision! Dans cette troisième voie, vous n’avez pas à choisir un camp, mais cela signifie que vous affronterez les deux royaumes, qui vont tous deux vous attaquer. En même temps, vous avez l’occasion de tenter de convaincre les familles des deux camps de se joindre à vous. Vous découvrirez un mal encore plus menaçant, et en apprendrez davantage sur la partie de l’histoire qui n’est pas couverte par Birthright ou Conquest. Je recommande de terminer Birthright ou Conquest, puis si vous souhaitez suivre une autre voie, vous pouvez choisir l’autre famille, ou télécharger Revelation. Le contenu téléchargeable arrivera un peu plus tard, le 10 mars, pour vous donner le temps de terminer Birthright ou Conquest avant d’arpenter cette troisième voie.

PH : J’attends Fire Emblem Fates avec impatience, merci du temps que vous m’avez consacré.

J’espère que vous avez beaucoup appris grâce à cette entrevue; revenez lire notre évaluation complète de Fire Emblem Fates qui sera bientôt publiée!

PARTAGER SUR
Paul Hunter
Rédacteur, Jeux vidéo
Paul Hunter est le rédacteur sur les jeux vidéo du Blogue Go Techno de Future Shop et rédacteur en chef pour NextGen Player. Il travaille à Toronto, Ontario, et est heureux d’avoir une femme aimante et patiente qui tolère son obsession à 40 heures par semaine pour les jeux vidéo.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here