Je n’ai jamais eu la chance d’essayer les titres de la série Sniper Ghost Warrior de CI Games. Par contre, j’avais vraiment envie de me plonger dans le tout dernier opus de la saga : Sniper Ghost Warrior 3. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il s’agit du premier jeu de la série à avoir bénéficié d’un support comparable aux titres AAA.

  • Éditeur : CI Games
  • Développeur : CI Games
  • Date de parution : 25 avril 2017
  • Style : Jeu de tir à la première personne (FPS)
  • Plateformes : PlayStation 4, Xbox One et PC
  • Mode de jeux disponible : solo
  • Classement ESRB : M-Adulte
  • Langue d’exploitation : Français (audio et sous-titres)

Bienvenue en Géorgie

Vous vous appelez Jonathan « Jon » North. Vous êtes un tireur d’élite. Lors d’une mission à la frontière Russe-Ukraine, votre frère, Robert, se fait kidnapper par un mystérieux groupe. Deux ans plus tard, vous êtes envoyé de nouveau en Géorgie pour tenter d’empêcher la guerre civile de prendre de l’ampleur. Mais, en réalité, vous êtes là pour votre frère. Selon des agences de renseignement, un homme ressemblant à Robert aurait été aperçu dans les parages.

Vive les mondes ouverts!

Mis à part la première mission, qui est en fait le didacticiel, Sniper Ghost Warrior 3 est un jeu à monde ouvert. C’est le premier de la série à ne pas avoir un monde « fermé ».

Bien que la Géorgie ne soit pas semblable aux environnements de Far Cry 4 ou de Tom Clancy’s Ghost Recon – Wildlands, il est difficile de ne pas faire de comparaisons entre les titres. Sniper Ghost Warrior 3 n’est pas un copier-coller de ces jeux d’Ubisoft, mais disons qu’il s’en inspire beaucoup.

En effet, le jeu se déroule sur une grande carte parsemée de petits villages, de forêts, de montagnes et d’anciens bâtiments de l’URSS semblant provenir directement de STALKER : Shadow of Chernobyl.

Dans ce monde plutôt grand (mais moins grand que The Legend of Zelda: Breath of the Wild), vous pouvez vous y déplacer entre autres à pied ou en véhicule. Quand vous découvrez de nouvelles zones, vous pouvez aussi vous y déplacer instantanément.

Vos aptitudes de tireur d’élite

Pour vraiment se différencier des autres jeux d’action, Sniper Ghost Warrior 3 mise surtout sur les capacités de tireur d’élite du héros. Le contraire aurait été étonnant avec un titre comme ça…

Dès le début de l’aventure, vous avez un fusil de sniper. Pour abattre vos cibles, il ne suffit pas de viser et de tirer dans la tête. Comme un vrai tireur d’élite, vous devrez tenir compte notamment de la direction du vent et de votre portée.

Malgré la présence de ces variables, Sniper Ghost Warrior 3 n’est pas un vrai simulateur de tireur d’élite. Au niveau de difficulté normal, il demeure très intuitif. Je dirais même que pendant les phases de tir, il vous prend par la main. Quand vous visez avec la lunette de votre fusil de précision, celle-ci vous indique où tirer et comment ajuster la portée de votre tir. Il suffit de suivre ces indications pour atteindre, à chaque fois, sa cible dans le mille.

En plus de votre fusil de précision, vous pouvez vous équiper d’un fusil d’assaut, lequel sera pratique lors des affrontements plus directs. À ce propos, la façon dont vous jouez va influencer les nouveaux points de compétence que vous obtiendrez.

Votre personnage peut en effet améliorer ses habiletés dans trois branches différentes : sniper, fantôme et guerrier. Par exemple, si vous éliminez toujours vos cibles avec votre fusil de longue portée, vous aurez tendance à débloquer plus de points dans la branche sniper, tandis que si vous préférez affronter vos ennemis à la mitraillette, vous risquez d’avoir plusieurs points dans la catégorie guerrier.

Ce système de compétences est bien, car c’est comme si le jeu s’adaptait à votre façon de jouer.

Vos équipements de sniper

Mis à part vos armes, vous pouvez compter sur votre drone, un peu comme dans Tom Clancy’s Ghost Recon – Wildlands. Le drone est très utile pour repérer ses cibles avant de les exécuter. Le maniement du drone est plutôt simple. Je dirais même que j’ai eu beaucoup de plaisir à l’utiliser!

Les véhicules, pour la plupart, sont également amusant à conduire. Il y a quelques chose de très arcade qui s’en dégage.

Un système de sauvegarde un peu frustrant

Malheureusement, vous ne pouvez pas sauvegarder n’importe quand dans Sniper Ghost Warrior 3. C’est le système du jeu qui sauvegarde automatiquement pour vous. Parfois, c’est assez frustrant, car vous devez recommencer votre mission au complet si vous mourez.

De plus, si vous décidez de quitter le jeu en plein milieu d’une mission, vous recommencerez à votre planque, et ce, même si vous aviez débloquer un point de contrôle durant votre mission.

La planque est l’endroit où vous acceptez vos nouvelles missions, vous vous équipez et vous dormez pour faire avancer le temps et vous soigner.

Sniper Ghost Warrior 3

Bref, si vous achetez ce jeu, je ne vous recommande pas de quitter pendant une mission, au risque de devoir tout recommencer au complet.

Des missions variées

Les missions les plus populaires dans Sniper Ghost Warrior 3 sont les missions d’élimination. Au début de l’aventure, vous n’avez pas vraiment de préparatifs à faire. Vous devez vous mettre à l’endroit spécifié sur votre carte (souvent sur un point surélevé) et attendre l’arrivée de votre cible.

À mesure que vous compléterez des missions, celles-ci seront plus complexes et il faudra mieux vous préparer pour éviter de vous faire repérer ou, encore pire, vous faire tuer.

Sniper Ghost Warrior 3

Mais Sniper Ghost Warrior 3 n’est pas qu’une succession de mission d’élimination. Vous aurez aussi des missions qui vous demanderont d’entrer incognito dans des complexes ou des bases militaires pour prendre des objets ou désactiver des machines. J’ai adoré ces missions qui demandent d’être soit discret ou frontal, selon nos goûts.

Enfin, dans la carte, vous retrouvez plusieurs missions annexes dispersées un peu partout. Par exemple, on vous demandera de reprendre le contrôle d’une base ou de sauver des otages.

Des graphismes moyens

Sniper Ghost Warrior 3 ne recevra probablement pas le prix du plus beau FPS de l’année. En même temps, ce n’est pas le jeu le plus laid auquel j’ai joué en 2017. Sur PC, avec les graphismes au maximum, le titre de CI Games nous réserve quelques surprises agréables, en particulier dans les jeux d’ombres et de lumière.

En fait, il n’y a que les cinématiques en vue à la première personne que j’ai trouvé un peu décevante. Les personnages auraient, à mon avis, mérité un peu plus de peaufinement, surtout au niveau du visage.

Un doublage en français correct

J’ai été heureux de constater que Sniper Ghost Warrior 3 offre un doublage entièrement en français. La plupart des acteurs qui ont prêté leurs voix sont convaincants.

Mon verdict de Sniper Ghost Warrior 3

Honnêtement, j’ai été agréablement surpris par Sniper Ghost Warrior 3. Le titre de CI Games n’est pas exempt de défauts, mais l’amateur de FPS que je suis a été plutôt comblé. Ça fait changement des titres des gros développeurs comme Ubisoft, Bethesda et EA.

Ce que j’ai aimé

  • Un monde ouvert original
  • Le tir au sniper
  • De beaux jeux d’ombres et de lumière
  • Le drone
  • Les déplacements en véhicules

Ce que j’ai moins aimé

  • Des missions parfois mal scénarisées
  • Les animations faciales un peu décevantes
  • Un système de sauvegarde plutôt frustrant
  • Des environnements un peu vide et manquant de vie

 

Les notes

Expérience de jeu : 4,5/5
Graphiques : 3/5
Son : 3,5/5
Durée d’intérêt/rejouabilité : 3/5

Note globale : 3,5/5

Découvrez d’autres jeux vidéo chez Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here