nhl1.jpgLa saison régulière approche pour les 30 franchises enthousiastes de la Ligue nationale de hockey, mais les choses vont déjà bon train pour les adeptes de jeux vidéo grâce au lancement de NHL 16 pour PlayStation 4 et Xbox One. Cette dernière version de EA Sports comporte sensiblement plus de contenu que l’année dernière, mais est-ce que ce sera assez pour satisfaire les adeptes recherchant une expérience de hockey de première?

NHL 16 est développé par EA Canada et édité par EA Sports.

Date de sortie : 15 septembre 2015
Coté : E 10+ (Enfants et adultes 10+)
Genre : Sports
Consoles : PlayStation 4, (Deluxe), Xbox One(Deluxe)

En obtenir plus pour votre argent

À première vue, NHL 16 offre une expérience beaucoup plus solide que l’édition de l’année dernière. Alors que NHL 15 a été abondamment critiqué pour son manque de modes de jeu et de contenu, la version de cette année comprend un menu débordant d’options. Grâce à sa grande variété de modes à portée de main, elle a assez à offrir pour satisfaire la plupart des passionnés de hockey.

Rassembler votre équipe

L’inclusion la plus notable de cette année est certainement la ligue de hockey EA Sports, un mode qui était très apprécié. Grâce à son retour dans NHL 16, vous pourrez vivre une expérience encore plus immersive et créer des ligues de compétition composées de vos amis et de joueurs provenant du monde entier. Vous pourrez vous lancer dans des parties six contre six dans lesquelles tous les joueurs de l’alignement sont contrôlés. La ligue de hockey EA Sports a été revisitée cette année afin d’inclure également des classes de joueurs spécialisés, et ce, afin d’apporter une toute nouvelle dynamique à l’importance de la chimie entre les membres de l’équipe.

Même sans la ligue de hockey EA Sports, NHL 16 est une expérience de coopération en ligne très complète, puisque le mode de jeu en équipe en ligne six contre six peut être à la fois utilisé pour des parties avec classement ou des affrontements rapides. Encore mieux, que dites-vous de jouer à des jeux vidéo en étant physiquement à côté de vos amis? NHL 16 permet également de jouer en coopération sur un même écran contre un adversaire en ligne.

 nhl2.jpg

Mode joueur solo pour les loups solitaires

Si vous n’aimez pas trop jouer en équipe, vous trouverez tout de même beaucoup de contenu en mode solo dans NHL 16. Le mode « Deviens Pro » est toujours là et vous permet de créer votre propre vedette de la LNH et de la guider vers la réussite au cours de toute sa carrière dans la ligue (si vous êtes très dévoué). Un tout nouveau système de progression influence les aptitudes de votre pro en fonction de son jeu sur la glace. Cela signifie que le développement de votre joueur reflètera en quelque sorte votre propre style.

Le mode « Deviens DG » offre une expérience plus large pour ceux qui désirent gérer les affaires d’une franchise en entier plutôt que la carrière d’un seul joueur. Cette année, le système s’est complexifié en intégrant la chimie entre les joueurs et leur moral. Tous les joueurs du mode NHL 16 « Deviens DG » posséderont leur propre personnalité, ce qui en fait en sorte que la gestion des équipes, les demandes d’échange et la chimie des joueurs sont davantage à la portée de l’utilisateur.

Si vous recherchez plutôt un engagement à court terme, NHL 16 comprend également un mode des séries éliminatoires, l’idéal pour passer directement à « la vraie saison ». Vous pouvez commencer avec le tableau des séries de l’année dernière ou le manipuler au besoin, pour décider qui s’affronte en première ronde pour la poursuite de la Coupe Stanley. Jouez toutes les parties de chaque série ou choisissez-en quelques-unes en simulant le reste.

 nhl3.jpg

Entraînement sur la glace

On ne peut pas tout connaître en commençant, et faire ses débuts avec une franchise ayant plus de 20 ans d’innovation derrière la cravate peut sembler un peu intimidant. Cette année, NHL 16 augmente vraiment l’accessibilité à l’entraînement en lançant l’entraîneur visuel sur la glace. L’entraîneur travaille durant les parties afin de faire des suggestions et de proposer des façons d’améliorer votre jeu, notamment en montrant les lignes de passe, les cibles exposées, etc. Cette option peut naturellement être activée ou désactivée à volonté, et les nouveaux joueurs seront certainement ceux qui en profiteront le plus, mais les vétérans de la série pourront aussi découvrir de nouvelles astuces pour améliorer leur jeu.

Les réactions de l’entraîneur reviennent également dans NHL 16 cette année. Vous obtiendrez des repères ainsi qu’une cote de performance et des conseils entre vos présences ou les périodes. C’est une bonne idée, mais comme je l’ai déjà mentionné précédemment, je trouve que la rétroaction fournie n’était pas nécessairement aussi intuitive que je l’aurais voulu. J’ai souvent trouvé que ça se limitait aux statistiques sans tenir compte du rythme de la partie.

Mode « Équipe de rêve de hockey »

Comme toujours, je dois parler du mode qui est de loin mon préféré, soit l’Équipe de rêve de hockey (ÉRH). En dépit de la nature microtransactionnelle dérangeante de l’ÉRH, je me laisse tenter chaque année. La première chose que je fais en commençant une nouvelle partie est de me diriger vers la section Équipe de rêve pour commencer à ouvrir mes paquets et à bâtir mon équipe. Malheureusement, mes sentiments sont un peu partagés cette année.

Commençons toutefois avec le bon côté. Les saisons en solo et l’option « Jouer avec un ami » ont réintégré l’ÉRH, une excellente nouvelle pour les joueurs. J’ai trouvé ça très étrange l’année dernière de ne pas pouvoir mettre au défi l’ÉRH d’un ami pour voir comment elle se mesure à la mienne, pour le plaisir ou simplement pour savoir qui sont les meilleurs joueurs de son équipe. L’inclusion de saisons en solo ajoute également une bonne profondeur à l’ÉRH, offrant également aux joueurs une façon d’évoluer et d’améliorer leurs aptitudes et leur équipe sans être seulement relégués au niveau de compétition élevé dans les saisons en ligne d’ÉRH.

 nhl4.jpg

J’ai cependant été dérouté par l’absence de la carte de durée d’entraînement dans l’ÉRH cette année. Regardons la vérité en face : l’ÉRH est un investissement autant en temps qu’en pièces. La réussite de l’ÉRH ne repose pas seulement sur le fait de mettre de l’avant l’équipe que vous désirez, il s’agit de choisir la meilleure équipe, présentant les meilleures statistiques et la meilleure chimie. Cela dit, la carte de durée d’entraînement permettait d’améliorer considérablement l’accessibilité et la variété de l’ÉRH.

Vous pouvez entraîner tous les joueurs de l’ÉRH en utilisant des cartes d’entraînement pour polir leurs statistiques et les rendre meilleurs. Le bémol, c’est que ces statistiques durent seulement pour une partie, SAUF si vous utilisez une carte de durée d’entraînement. Au mieux, elle pourra prolonger l’entraînement pour 15 parties complètes. Cet avantage est significatif pour deux raisons principales. Premièrement, elle permettait au directeur de l’ÉRH de compétitionner à un niveau plus élevé sans devoir dépenser des centaines ou des milliers de pièces sur les joueurs d’élite. Avec quelques consommables d’entraînement et une carte de durée, presque n’importe quel joueur pouvait atteindre un niveau respectable pour la compétition. Vous n’aviez donc pas à vous ruiner en essayant de déverrouiller des Crosby, des Tavares et des Doughty pour constituer toute votre équipe. Deuxièmement, elle assurait une certaine variété. En ayant la possibilité d’élever des joueurs pour améliorer vos statistiques, vous pouviez jouer avec presque n’importe qui. Vous pouviez prendre vos joueurs favoris de n’importe quel niveau et les placer dans un alignement ÉRH hautement productif. De cette façon, vous vous amusiez à créer une équipe unique au lieu de vous en tenir aux mêmes grandes vedettes.

Puisque la carte de durée d’entraînement a été retirée cette année, je trouve personnellement que l’ÉRH est beaucoup moins excitante. Les cartes d’entraînement qui ne durent qu’une seule partie possèdent beaucoup moins de valeur. La possibilité de personnaliser les ÉRH a aussi été retirée et je ne vois pas d’autre raison à cela que de pousser les directeurs à investir davantage dans la recherche de joueurs naturellement plus performants. En tant qu’adepte de longue date de l’ÉRH, j’ai trouvé ces changements très décevants.

Conclusion

EA Sports a réalisé de grands progrès cette année en offrant aux passionnés un produit contenant davantage de substance. NHL 16 a été bonifié par une panoplie d’options et de modes de jeu qui manquaient cruellement l’année dernière. Elle a aussi amélioré d’autres aspects clés, transformant ainsi le jeu en une expérience plus complète et satisfaisante. Même si NHL 16 est excellent dans l’ensemble, je ne peux concevoir être le seul adepte de l’ÉRH qui a de la difficulté à accepter la mystérieuse disparition de la carte de durée. Cette omission va vraiment diminuer mon niveau de plaisir avec cette série. Heureusement, il y a tout de même pas mal de contenu pour m’occuper.

+ Retour de la ligue de hockey EA Sports
+ Nouvelles options pour « Deviens un pro », le jeu en ligne et l’ÉRH

+ Entraînement visuel s’adaptant aux besoins

– Disparition mystérieuse et déroutante de la carte de durée de L’ÉRH

– Réactions des entraîneurs répétitives

LES NOTES

Jouabilité : 4/5
Graphiques : 4/5
Son : 4/5
Durée de vie potentielle : 4/5

Note globale : 4/5 (80 %)

PARTAGER SUR
Dave est un joueur passionné, un musicien/compositeur/artiste de studio d’enregistrement et un avide lecteur possédant un diplôme dans les classiques, mais aussi un amour pour les bandes dessinées. S’il n’est pas en répétition avec son groupe de musique ou à sa boutique locale de bandes dessinées, on peut généralement le trouver branché à un jeu sur n’importe quelle plateforme, des consoles à l’ordinateur, ou même à son jeu d’arcade personnel construit à la main.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here