Dangerous DrivingQui ne connait pas Burnout? Il s’agit de l’un des jeux de course de type arcade les plus populaires de tous les temps. Si on exclut Burnout Paradise Remastered, une version remastérisée de Burnout Paradise (2008) sortie l’année dernière, les amateurs de cette série n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent dans la dernière décennie. En avril, j’ai pu m’amuser avec Dangerous Driving, un jeu créé par Three Fields Entertainment, qui se positionne comme étant une suite spirituelle à la populaire franchise.

Dangerous DrivingDétails de Dangerous Driving

Plateformes : Xbox One et PlayStation 4
Testé sur : Xbox One
Développeur : Three Fields Entertainment
Éditeur : Three Fields Entertainment
Genre : Jeux de course de type arcade
Mode de jeu disponible : Solo
Classement ERSB : E-Pour tous
Langues d’exploitation : Anglais

Dangerous Driving

Les amateurs de jeux de course d’arcade s’amuseront

J’attendais beaucoup de Dangerous Driving, en particulier parce qu’une partie de l’équipe de développement avait travaillé sur le premier Burnout.

Quand on lance le jeu pour la première fois, on se rend compte que le menu est assez modeste. Vous avez seulement trois options : choisir une épreuve, voir le classement des autres joueurs et aller dans les options.

Le jeu propose six épreuves différentes. Ces épreuves ne sont pas classées par région du monde, mais plutôt par classe de véhicule. Au départ, vous pouvez seulement jouer dans la classe des berlines, c’est-à-dire les voitures qui vont le moins vite. Plus tard, vous pourrez débloquer les autres classes (VUS, coupé, supercar, hypercar et Formule DD).

Dans chacune des six classes, vous retrouvez neuf modes de jeu. Évidemment, vous avez le mode course ordinaire qui vous demande d’arriver dans les trois premiers pour gagner la course. Le mode course contre la montre est également intéressant. Road Rage est un mode qui s’adresse, pour sa part, aux pilotes qui n’ont pas froid aux yeux. Il consiste à envoyer le plus grand nombre de concurrents dans le décor dans le temps imparti. Le mode Survival est un autre mode amusant, car il demande de survivre le plus longtemps possible. Les apprentis policiers, eux, auront du plaisir dans Pursuit qui met le joueur au volant d’une voiture de police. Sa mission? Arrêter avant le temps imparti les criminels.

Dangerous Driving

Rouler dangereusement est la clé pour gagner

Vous l’aurez compris, comparativement à un simulateur de course, il ne faut pas avoir peur d’endommager sa voiture ni celle des autres pilotes. En fait, dans Dangerous Driving, pour avoir une chance d’arriver premier, il faut avoir la conduite la plus dangereuse possible. Il ne faut pas avoir peur d’aller très vite ni de rentrer dans les autres voitures.

Chaque fois que vous faites une manœuvre dangereuse, le jeu vous récompense en remplissant votre jauge de turbo. Celle-ci s’active en appuyant sur un simple bouton et vous permet d’augmenter temporairement votre vitesse. Un joueur qui maintient sa jauge pleine presque tout le temps a irrémédiablement un avantage face à ses adversaires.

Une vingtaine de voitures disponibles

Le nombre de véhicules offerts est assez bas. On n’en compte que 26. Souvent, avant de commencer une épreuve, on a le choix entre seulement trois ou quatre modèles différents, si ce n’est moins. Heureusement, le nombre de combinaison est élevé. En jouant entre autres avec les couleurs, on a accès à plus de 400 combinaisons différentes.

La sensation de conduite est également assez différente d’un modèle à un autre. On n’a pas l’impression de toujours conduire la même voiture.

Dangerous Driving

Un jeu difficile?

Même si Dangerous Driving est un jeu orienté arcade, il n’en demeure pas moins qu’il offre un bon défi aux pilotes amateurs. En plus de devoir combattre des ennemis coriaces, ils devront faire attention aux véhicules en sens inverse. C’est que ce titre ne se déroule pas dans des circuits fermés, mais plutôt sur des routes et des autoroutes situées dans des parcs nationaux américains. Dans certaines épreuves, la moindre erreur suffit à nous faire perdre la première place.

Cela dit, les accidents ne sont pas fatals. Chaque fois que notre véhicule est détruit, le jeu nous remet sur la piste avec une nouvelle voiture, comme si rien n’était arrivé. En revanche, ce procédé nous fait perdre quelques précieuses secondes chaque fois.

Du côté des modes de caméra, il n’y en a que deux : le mode « extérieur » qui vous permet de voir votre voiture et le mode « cockpit » qui offre une vue de l’intérieur de la voiture sans l’habitacle (c’est comme si on avait mis une caméra sur le parechoc avant de la voiture). Il aurait peut-être été intéressant d’avoir un ou deux modes de caméra supplémentaires pour varier le plaisir.

Dangerous Driving

Le mode multijoueur viendra plus tard

Pour le moment, Dangerous Driving n’offre qu’un mode solo. Oui, c’est un peu dommage, surtout pour un jeu de ce type. Par contre, les développeurs ont assuré qu’il travaillait sur un DLC offrant un mode multijoueur. Bonne nouvelle, celui-ci sera gratuit. On ne sait toutefois pas quand ce mode sera disponible.

Des graphismes assez réussis

Même si le nombre de voitures est assez modeste comparativement à des simulations automobiles, force est d’admettre qu’elles sont plutôt bien modélisées. Il en est de même pour les circuits qui sont situés dans des environnements variés comme les canyons, les déserts, les montagnes enneigées et la forêt tempérée. Les jeux de lumière sont convaincants, tout comme les différents éléments du décor (arbre, eau, montagne, etc.).

Par contre, il est impossible de voir notre pilote, car la caméra ne permet pas de tourner autour du véhicule. En fait, les voitures semblent ne pas avoir de pilote à leur bord, ce qui est un peu bizarre.

Dangerous Driving

Liez votre compte Spotify pour écouter votre musique

Les développeurs ont eu la bonne idée de permettre l’intégration d’un compte Spotify directement dans le jeu. Ainsi, vous pouvez écouter votre propre musique pendant que vous roulez à plus de 200 km/h.

Malheureusement, cette option n’est disponible que si vous avez un compte Premium, c’est-à-dire un compte payant. Autrement, il faudra vous contenter des sons des moteurs et des explosions, car il n’y a pas de musique durant les courses.

Mon verdict

Malgré le faible nombre de voitures et de modes de caméra, Dangerous Driving est un titre qui devrait plaire aux amateurs de jeux de course de type arcade. Bien qu’il n’ait pas l’air de se prendre au sérieux, le titre offre en effet des mécaniques de jeux rodés. Bref, voilà un excellent jeu pour se défouler après une grosse journée au travail!

+ Des épreuves variées
+ Des voitures bien modélisées
+ Un bon défi technique
+ La possibilité de lier son compte Spotify Premium

– Peu de voitures différentes
– Seulement deux modes de caméra

Évaluation globale

Jouabilité : 3/5
Graphismes : 4/5
Son : 3/5
Rejouabilité : 4/5

Note globale : 3,5/5 (70 %)

Achetez Dangerous Driving sur Xbox One et PlayStation 4

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here