Donkey Kong Country: Tropical Freeze est de retour sur la Nintendo Switch après un passage remarqué sur la Wii U en 2014. Si le jeu est complètement identique à l’original, ce dernier propose tout de même un élément de nouveauté. Pour la toute première fois depuis le début de la série Donkey Kong Country, il est possible d’incarner le coloré Funky Kong!

Donkey Kong Country: Tropical Freeze est développé par Retro Studio et publié par Nintendo

Date de parution : 4 mai 2018
Style : Plateforme
Plateforme : Nintendo Switch
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur local (1 à 2 joueurs)
Classement ESRB : E (Pour tous)
Langue d’exploitation : Français et anglais

Le  jeu débute lorsque la famille Kong passe du bon temps ensemble pour la fête de Donkey Kong. Bien sûr, cette fête est vite gâché par de vilains animaux qui les chassent de chez eux et amènent tempête et froid sur les différentes îles tropicales avoisinantes. C’est ainsi que l’on part à l’aventure afin de régler tous ces problèmes.

La famille Kong, une diversité amusante en terme de jouabilité.

Dès le début du jeu, il est demandé de choisir le type de jouabilité que l’on désire. Le mode par défaut permet d’utiliser les boutons ZL et ZR pour prendre les objets et les boutons X et Y pour frapper au sol. Le mode alternatif propose l’inverse, et c’est celui que j’ai choisi. J’ai trouvé la frappe au sol beaucoup plus intuitive avec les boutons ZL et ZR qu’avec les boutons X et Y surtout lorsqu’il est question d’utiliser ces bouton rapidement. J’ai donc trouvé que le mode par défaut aurait dû être le mode alternatif. Je vous conseille fortement d’essayer les deux et de garder celle qui vous convient le mieux!

Une fois la jouabilité choisie, il est proposé de sélectionner un Kong entre Donkey et Funky. C’est à partir de là que tout change. Si l’on choisi Donkey Kong, nous aurons droit à ses contrôles de base. Ce dernier doit parfois sauter sur ses ennemis pour atteindre des plateformes trop hautes, et frapper au sol pour immobiliser quelques ennemis. Malheureusement, il sera parfois impossible pour lui d’atteindre certains endroits et c’est là que le reste de la famille Kong est utile.

Lors de son aventure, Donkey Kong verra de temps à autre des barils de bois avec les initiales de Diddy, Dixie ou Cranky Kong. Une fois que l’un de trois accompagnent Donkey Kong, ils protègent celui-ci contre les attaques en augmentant son endurance de trois coeurs pour en atteindre six au total. Mais ces six coeurs n’appartiennent pas qu’à Donkey Kong. Si le duo se heurte à quoi que ce soit au moins trois fois, l’accompagnateur disparaît en laissant Donkey Kong seul avec ses trois coeurs.

Chacun de ces membres de la famille possède une particularité qui aide énormément Donkey Kong. Dans le cas de Diddy, ce dernier possède un genre de fusée attachée à son dos qui permet au duo de planer d’une à deux secondes dans les airs. Le tout aide à dévier un ennemi ou d’éviter de finir dans un trou. Dixie permet de faire un deuxième saut qui est fort utile pour atteindre des objets ou plateformes trop hautes. Quant à Cranky, ce dernier fait des sauts en se tenant à sa canne. Le tout permet d’éviter de se faire blesser par un sol couvert d’épines ou en flamme.

Le mode Funky Kong, un nouveau mode facile.

Dans la version originale de Donkey Kong Country: Tropical Freeze publiée sur Wii U, il était impossible de jouer avec Funky Kong. Ce dernier était seulement visible dans les boutiques où il est possible d’acheter divers objets pouvant nous aider dans la partie. Puisque ce dernier est maintenant jouable dans la version Nintendo Switch, un perroquet le remplace dans ces mêmes boutiques lorsque l’on l’incarne.

Jouer avec Funky Kong revient clairement à jouer à un mode facile. Même si l’on ne peut pas compter sur l’aide de la famille Kong lorsque l’on joue avec le personnage, le tout s’avère complètement inutile puisque Funky Kong possède les capacités de tous les personnages en plus de posséder cinq coeurs au lieu de trois.

La seule différence notable entre ses capacités et ceux des autres est qu’il utilise une planche de surf et que c’est celle-ci qui le fait flotter dans les airs ainsi que de le protéger contre les surfaces dommageables.

Donkey Kong Country: Tropical Freeze peut donner beaucoup de fil à retorde puisque la difficulté reste particulièrement élevée. Avec Funky Kong, l’expérience devient moins frustrante, et de ce fait, nous sommes beaucoup plus intéressé à finir le jeu. Je me souviens d’avoir rapidement abandonné dès le boss du premier monde sur la version Wii U!

Malgré tout, avec les bananes et les vies qui abondent, il m’a été facile d’atteindre 99 vies. Je trouve le tout un peu pathétique, surtout que dès que je perdais une vie, je la retrouvais presque automatiquement. Cela ne m’empêche pas d’apprécier le jeu, mais de me sentir autant protégé ne me donne aucune satisfaction de réussite par effort.

Le jeu propose un mode à deux joueurs. Même si je n’y vois pas de réelles utilités, malgré que le deuxième joueur peut amasser des choses que le premier ne peut faire, j’adore le fait de pouvoir y jouer partout à l’aide des deux Joy-Con. Personnifier les autres personnages sans dépendre de Donkey Kong est aussi amusant et aurait dû être possible en mode solo…

Des décors magnifiques pour contrer une petite redondance.

En plus de la facilité que peut procurer Funky Kong, on s’habitue vite aux niveaux puisque la majorité de ces derniers se ressemblent. Sauter sur des plateformes qui bougent, éviter des obstacles lors que l’on est dans un tonneau sur rail ou dans un tonneau volant, trouver les endroits cachés, tout fini par se ressembler. On fini par comprendre la logique du jeu et de ne plus avoir de surprises.

Ce n’est qu’à partir du troisième monde que j’ai pu voir une petite différence de jouabilité, comme de devoir lancer des plantes d’eau sur le sol ou sur des lianes pour éteindre le feu qui s’y propage. J’ai particulièrement aimé certains niveaux par leur beauté graphique, tout comme certain par leur jouabilité comme les arbres en feu qui finissent par s’effondrer lorsque l’on saute sur leur branche.

Avoir attendu aussi longtemps pour amener quelque chose de différent m’a un peu déçu, mais au moins, cela m’a plu et m’a donné le goût de continuer ma partie.

Impressions générales

Donkey Kong Country: Tropical Freeze reste un jeu Nintendo et ressemble aux jeux de Kirby et certains jeux de Mario. Il faut trouver divers objets dans tous les niveaux pour les compléter à 100%, donc on peut retourner dans chaque niveau afin de les rejouer et trouver les objets manquants.

Certains aspects du jeu actuel ne sont d’aucune utilité tel que de collectionner des figurines virtuelles à l’aide de pièces amassées dans le jeu. Il est préférable de garder ces pièces pour acheter différents articles dans le magasin de Funky Kong qui sera utile lorsque l’on incarne Donkey Kong, mais complètement inutile si l’on incarne Funky.

Malgré ce léger détail, de la redondance des niveaux, et de la facilité du mode Funky Kong, il m’est impossible de ne pas vous conseiller de jouer à ce jeu. Les paysages sont tous aussi beaux les uns que les autres. Les personnages sont tous intéressants à contrôler. Le jeu possède une longévité assez longue dû à tout ce qu’il y a à trouver. Donkey Kong Country: Tropical Freeze est le bonbon que l’on a toujours à portée de main pour le déguster lorsque l’on en a envie.

+ Superbes paysages.
+ Longévité accrue dû à tout ce qu’il y a à trouver.
+ Pouvoir y jouer à deux joueurs partout.

– Le mode Funky Kong trop facile qui n’amène pas de fierté.
– La redondance et le manque d’originalité de plusieurs niveaux.

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 3.75/5
Graphisme : 4/5
Son : 5/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 5/5

Note globale :  ( 88,75%)

Procurez-vous Donkey Kong Country: Tropical Freeze sur Nintendo Switch.

Merci à Nintendo Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.

Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Nintendo Switch.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here