À peine 3 ans après La Terre Du Milieu : L’Ombre Du Mordor, Warner Bros Interactive Entertainment nous offre, un peu trop rapidement, de retourner dans l’univers du Seigneur des Anneaux avec le jeu vidéo La Terre Du Milieu: L’Ombre De La Guerre. Il s’agit d’une suite directe où l’on suit encore une fois Talion et Celebrimbor qui combattent et veulent anéantir Sauron et son armée.

Date de parution : 28 septembre 2017
Style : Action / RPG
Plateformes : PlayStation 4 / Xbox One / PC
Modes de jeu disponibles : solo / en ligne
Classement ESRB : M (Pour mature)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Une histoire aussi lamentable que le reste du jeu

Je suis peut-être sévère avec mon titre, mais il faut savoir que la série La terre du milieu n’utilise que quelques noms de personnages plus ou moins connus, que la majorité de son contenu n’est purement que fiction, et ne fait officiellement pas parti de la riche histoire créée par Tolkien.

Le jeu tombe rapidement dans la redondance et la déception. Tuer des orcs, tuer des orcs, tuer des caragors (tsé, pour faire changement de temps en temps), et tuer des orcs… bref, vous voyez le genre ? Bien sûr, il y a beaucoup plus de types d’ennemis que mentionnés, mais le tout est pour démontrer à quel point l’histoire ne tourne que sur de l’affrontement. Avec un univers aussi riche que celui créé par Tolkien, je m’aurais vraiment attendu à ce que le deuxième titre de la série démontre un peu plus de créativité de ce côté. J’aurais même aimé une nouvelle direction avec de la fantaisie, ou de la magie. Sans tomber dans un jeu d’Harry Potter…Malgré que ça aurait été plus intéressant que le résultat actuel !

J’ai joué à plusieurs jeux vidéo inspirés de l’histoire du Seigneur des anneaux. J’ai adoré plusieurs d’entre eux puisque certains possédaient un mélange de races connus comme les elfes et les nains. J’aurais aimé pouvoir en contrôler ou en voir davantage dans La Terre Du Milieu: L’Ombre De La Guerre. Il faudra attendre qu’en mai 2018 par l’entremise d’un contenu téléchargeable (l’horreur !) afin de voir un nain qui aidera pour la confection d’armes. Déjà que je trouve que si l’on annonce aussi rapidement des contenus téléchargeables équivaut à dire que l’on a droit à un jeu incomplet, je trouve encore plus insultant de devoir payer pour et surtout d’attendre aussi longtemps afin de profiter de l’ensemble du jeu…

Un jeu bien inégal niveau graphique

Je suis un grand fanatique de la Nintendo Switch malgré que plusieurs des jeux vidéo disponibles sur cette console possèdent des graphismes en retard sur la génération actuelle. Je ne peux donc pas dire que je considère cet aspect comme important lorsque je joue à des jeux vidéo. Mais, lorsque je joue à un jeu vidéo sur Playstation 4, ou dans le cas actuel, sur une Xbox One S, je ne m’attends pas à voir autant de lacunes au niveau graphique en jouant à un jeu vidéo considéré comme étant de premier rang (AAA). La Terre Du Milieu: L’Ombre De La Guerre possède des paysages à couper le souffle. Il contient aussi un lot impressionnant d’ennemis avec de jolis costumes originaux et bien réalisés. Par contre, les efforts sur le peaufinage du graphisme s’arrêtent à ces points. J’ai donc vu un Gollum qui n’a qu’une seule couleur. J’ai vu des cheveux voler au vent de manière aussi frigide qu’un chat devant un chien. Ça ne change absolument rien à l’expérience de jeu. Malgré tout, je m’attendais à mieux. Beaucoup mieux !

Une gestion de combat trop lourde et des armes sans intérêts

Même si « lourdement répétitif » sont des mots que je ne peux m’empêcher de prononcer en parlant de La Terre Du Milieu: L’Ombre De La Guerre, je ne me vois pas utiliser le mot ennuyant. L’action est omniprésente et il faut toujours être sur ces gardes. C’est une chance, puisque si ce n’était pas le cas, j’aurais vite fait d’arrêter ma partie. Les combats sont nombreux, et même si je me suis vite lassé de tout cela, cela m’a permis d’amasser rapidement des points d’expérience pour débloquer de nouvelles aptitudes de combats. Une chance que les premières aptitudes débloquées s’acquissent rapidement ! J’ai pu être plus fort et éviter de mourir aussi rapidement que dans mes premières heures de jeu…Juste fiou !

Ces aptitudes sont toutefois très nombreuses, et il est beaucoup trop long avant de pouvoir toutes les obtenir. Même si ce point est relativement passable à gérer, il s’agit après tout d’un jeu de rôle, je n’ai pas aimé certains aspects du menu de ces aptitudes. Chaque aptitude principale possède d’autre sous-catégorie. Ces dernières ne peuvent être activées en même temps. Je n’ai vraiment pas trouvé cela agréable à gérer. Il y a trop de d’ennemis afin de prendre le temps d’ouvrir le menu et de vérifier quelle aptitude inactive devrait être réactivée.

Cette lourde gestion est aussi pénible avec les armes et armures. Celles-ci sont particulièrement nombreuses. On peut en posséder de nouvelles en tuant certains types d’ennemis, et en allant dans le menu pour en acheter dans le magasin virtuel. Dans ce dernier, il est possible d’en acheter des rares qui portent parfois le titre de « légendaire». Je pensais au départ que ces dernières seraient les plus puissantes du jeu et seraient plutôt limitées. J’ai vite déchanté en voyant que les armes obtenues ou achetées ne suivent que le niveau d’expérience de Tallion. Ainsi, les armes sont loin d’être uniques et limitées.

Et puisque La Terre Du Milieu: L’Ombre De La Guerre veut que je perde plus mon temps à gérer qu’à jouer, je ne me suis pas attardé à la conquête des forteresses. L’idée de pouvoir engager des ennemis pour se battre pour vous afin de conquérir ou de protéger différentes forteresses est intéressant sur papier, mais l’amalgame déjà étrange de ce jeu fait en sorte que le tout est vraiment de trop.

Opinion générale

J’essaie sincèrement d’être positif concernant La Terre Du Milieu: L’Ombre De La Guerre. Après mûres réflexions, c’est chose impossible. Si je suis resté sur ma faim avec L’ombre du Mordor, la suite m’a tout simplement coupé l’appétit. Même si les deux titres reprennent beaucoup trop d’aspects d’Assassins Creed et de Batman Arkham, ce qui m’a tout de même attiré à la base, la stratégie et la gestion que l’on doit exécuter est de trop. Les batailles sont interminables, et même si les ennemis ont parfois des personnalités bien à eux, on se rend tout de même compte des limites et de la répétition de ces derniers. J’ai l’impression que les concepteurs ont voulu trop en mettre pour attirer un plus grand cercle de joueurs. Dans mon cas, ça m’a plus déplu que d’autre chose!

Il ne reste que le jeu procure son investissement pour ceux qui peuvent aimer le genre et qui sont prêts à passer autant d’heures dans un jeu avec autant de redondance. Avec tous les contenus téléchargeables déjà annoncés, ils en auront clairement pour leur argent…

Note: 7/10

Les plus

+ Assez de contenu pour justifier son prix.

+ Malgré le peu de référence à l’oeuvre de Tolkien, il est toujours plaisant de jouer à un jeu de cet univers.

Les moins

La répétition des monstres, des missions, des armes…dois-je vraiment tout répéter?

Les graphiques inégaux qui démontrent un manque flagrant de finition.

N’hésitez pas à magasiner chez Bet Buy pour acheter La terre du Milieu: l’ombre de la guerre sur Playstation 4 ou Xbox One!

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here