Firewall
Firewall : Zero Hour est un jeu de tir à la première personne disponible en exclusivité pour la PlayStation VR. Après y avoir passé quelques heures sur ma PlayStation 4, et en regardant certains de mes amis s’y donner rendez-vous régulièrement, je comprends l’engouement pour ce type de jeu en réalité virtuelle. Vous voulez vous sentir directement dans le feu de l’action ? Ce titre développé pour le multijoueur saura appuyer ce sentiment de belle façon.

FirewallFirewall : Zero Hour en détails

Plateforme : PlayStation 4 (exclusivité PS VR)
Développeur : First Contact Entertainment
Éditeur : Sony Computer Entertainment
Style : Action
Modes de jeu disponibles : Solo / multijoueur en ligne (2 à 4 joueurs)
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

 

Un entraînement efficace

Firewall : Zero Hour nous plonge dans des missions où quatre joueurs doivent, à tour de rôle, subtiliser ou protéger des données sur un ordinateur. Ceux-ci se retrouvent dans des lieux protégés par une équipe adverse prête à tout pour vous empêcher de réussir. Du côté des attaquants, il faut d’abord repérer et désactiver le pare-feu, pour ensuite se rendre à l’ordinateur et le pirater à l’intérieur des cinq minutes qui nous sont allouées. En défense, il faut naturellement empêcher l’ennemi de se rendre à l’ordinateur. Ces parties rapides permettent de varier le lieu des missions, ou même de changer de camp dans une même soirée. En tout, c’est douze personnages qui seront accessibles au fil de notre progression, chacun possédant des compétences uniques dont on tire avantage selon qu’on soit du côté des pirates ou des défenseurs.

Le mode solo représente un bon entraînement pour se familiariser avec la mécanique de jeu, le maniement des armes disponibles et pour apprivoiser les environnements. J’ai remarqué que l’intelligence artificielle vient nous chercher où nous sommes et il y a souvent plus de quatre mercenaires du côté adverse. C’est plus que ce qu’on a en jouant avec des joueurs réels, et cela rend les missions plus difficiles. Le jeu est conçu pour jouer en coopération avec trois amis, et c’est là que réside la grande force de Firewall : Zero Hour.

Une immersion convaincante

Firewall : Zero Hour est compatible avec le PS VR Aim Controller. Les joueurs peuvent simuler une arme et avoir une meilleure expérience. Sachant cela, et n’ayant pas le périphérique à la maison, j’ai été d’autant plus déçue de ne pas pouvoir utiliser ma manette PlayStation Move pour y jouer. C’est donc avec ma manette DualShock 4 que j’ai affronté mes ennemis en la tenant bien haut pour viser comme une arme.

Lorsqu’on tire, on voit la trajectoire de nos balles, permettant de s’ajuster lorsqu’on vise un peu à côté de la cible. Dans de feu de l’action, je trouve que ça rend les réflexes naturels. J’ai aimé cette immersion, appuyée par tous les sons que j’entendais autour de moi. Les écouteurs branchés sur le casque jouant à 360 degrés me portaient à bouger constamment et à regarder dans tous les sens quand j’entendais des pas ou des tirs à proximité.

La PlayStation VR n’offre pas des graphismes à couper le souffle. Or, Firewall : Zero Hour présente des environnements intéressants. Les missions nous amènent dans une variété de lieux à explorer entre le Moyen-Orient, la Russie et la Grande-Bretagne. La musique offre quant à elle une ambiance juste assez subtile pour habiller l’enveloppe sonore alors que notre agent de liaison nous informe du déroulement de la mission. On porte également attention au déplacement des soldats afin de ne pas se faire surprendre. Peu importe si on est dans l’équipe d’attaque ou de défense des données informatiques, on doit rester vigilant à tout mouvement.

Un volet multijoueur plaisant

Firewall : Zero Hour étant développé avec le multijoueur en tête, il nous en donne pour notre argent. On peut lancer une partie publique ou privée, et jouer contre d’autres joueurs en JcJ (joueurs contre joueurs, ou PvP) ou encore contre des soldats contrôlés par l’intelligence artificielle dans un mode JcE (PvE).

L’expérience et l’argent acquis déverrouillent des personnages et de l’armement supplémentaire, mais il faut savoir que cela ne s’applique pas aux parties privées. Par contre, j’ai été contente de voir que l’entraînement solo compte dans l’expérience accumulée et l’argent gagné pour se procurer un meilleur équipement et déverrouiller de nouvelles compétences pour nos soldats. C’est toutefois en ligne que les gains sont les plus lucratifs.

J’ai d’ailleurs été ravie de constater l’engouement pour le jeu. Il m’a été facile de trouver un match public et de remplir les huit places disponibles. L’approche est aussi très différente entre l’entraînement et les parties multijoueur. On est plus prudent, on bouge plus lentement, restant à l’affût du moindre bruit qui pourrait trahir une approche ennemie. Aussi, étant donné qu’on n’est que quatre par équipe, aussitôt qu’une équipe meurt, on a le champ libre pour terminer notre mission. Le tout devant être complété à l’intérieur d’un chrono de cinq minutes, il nous est parfois arrivé de remporter le match même après être tous tombés, parce que l’ennemi n’a pas réussi à pirater notre ordinateur dans le temps imparti.

Deux réglages pour minimiser le sentiment de mal des transports

Étant sensible aux mouvements dans les jeux de réalité virtuelle, je porte toujours une attention particulière à l’état que ces jeux occasionnent sur moi. Durant mon évaluation, je prends cet aspect en considération car cela affecte nécessairement mon appréciation globale. Pour mieux nous acclimater, les développeurs de Firewall : Zero Hour proposent deux réglages quant au déplacement de notre personnage. Lorsqu’on pivote, on peut effectuer un mouvement fluide ou saccadé, tous deux ayant des points à considérer.

Le mouvement saccadé est le plus confortable à long terme. Pour se retourner, on utilise le bâton analogique droit qui nous fait pivoter à un angle d’environ quinze à vingt degrés. Au début, je trouvais ça déstabilisant, surtout au niveau de la précision de mes actions, mais en essayant les deux options, j’ai compris pourquoi celle-ci est la meilleure. Le mode de mouvements fluide est plus organique, mais affecte rapidement ceux qui souffrent du mal des transports, moi y compris.

Firewall: Zero Hour attirera les amateurs de jeux d’action sur PS VR

Si vous recherchez un jeu d’action captivant, léger et rapide, Firewall : Zero Hour devrait vous plaire. L’histoire est quasi inexistante mais le fait de pouvoir se rassembler entre amis dans des parties en ligne à quatre contre quatre est une avenue intéressante pour les fans de jeux d’action à la première personne. Le titre conserve les défauts de la PlayStation VR, soit la propension au mal des transports pour les personnes plus fragiles mais vu la longueur des missions, il est possible d’en faire quelques-unes en espaçant notre plaisir.

+ L’entraînement en solo est consistant
+ Facilité à rassembler des gens pour des parties en ligne
+ Graphisme satisfaisant sur PlayStation VR
+ Les parties sont courtes

– Les contrôles pour le mouvement requièrent une adaptation
– Ne supporte pas les manettes PlayStation Move
– Peut affecter ceux qui sont sensibles au mal des transports

ÉVALUATION GLOBALE DE FIREWALL : ZERO HOUR

Expérience de jeu : 3,75/5
Graphisme : 3,25/5
Son : 4/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité : 3,75/5

Note globale : 3,5/5 (75%)

Procurez-vous Firewall : Zero Hour pour la PlayStation 4 (PS VR)
Procurez-vous l’ensemble de jeu Firewall : Zero Hour pour la PlayStation 4 avec le PS VR Aim Controller

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à PlayStation Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent du site officiel du jeu.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here