D’abord sorti pour la Wii U, le jeu de combat Pokkén Tournament DX arrive pour la Nintendo Switch. Offrant la même jouabilité amusante, cette version de luxe présente cinq nouveaux Pokémon de combat ainsi qu’un défi quotidien pas piqué des vers. Voici ce que j’en pense !

Pokkén Tournament pochettePokkén Tourmament DX est développé par Bandai Namco Entertainment et publié chez Nintendo

Date de parution : 22 septembre 2017
Style : Combat
Plateforme : Nintendo Switch
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur local et en ligne
Classement ESRB : E10+ (Pour Tous, 10 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français écrit avec voix anglaises

En quête du trophée de la ligue Ferrum

En tant que jeune dresseur, nous voilà inscrit au championnat de la ligue Ferrum. Divisé en quatre catégories, l’objectif est de remporter le tournoi de chaque division pour se rendre au sommet. Aussitôt après avoir vaincu le maître de la ligue Verte, un étrange Pokémon apparaît. Ce Mewtwo noir lance un combat mais il est tellement puissant qu’il est impossible à vaincre. Qui est-il et surtout, qui est son dresseur ? Inconnus de tous, le mystère plane quant à leur présence à Ferrum.

Ce scénario est le même que celui du jeu sur Wii U paru en mars 2016. Excellent à l’époque, il l’est encore tout autant maintenant. On se bat dans une arène fermée à l’intérieur d’un décor dynamique. Divisé en deux phases, les matchs nous font d’abord évoluer en mode normal où l’on se déplace librement dans l’arène. Après un coup critique, on passe au mode duel où la vue place les concurrents face à face comme dans une bataille en 2D. Ici, les coups sont plus dommageables. Une fois la jauge de synergie remplie, on lance finalement un mode surpuissant où une action synergique soustrait un maximum de points de vie à l’adversaire. Une fois lancé, il faut être bon pour parer car c’est ce moment qui est souvent choisi pour mettre l’autre joueur K.O.

Quoi de neuf ?

En plus des seize Pokémon présents dans son édition précédente, cinq Pokémon s’ajoutent à la liste :

  • Archéduc
  • Cizayox
  • Cradopaud
  • Darkrai
  • Pingoléon

Pokkén Tournament 5Ceux-ci rafraîchissent les combats avec des mouvements originaux. J’aime bien l’Archéduc qui étend ses ailes pour assener de violents coups à son adversaire et les prend par les griffes pour les propulser dans les airs d’un mouvement de culbute arrière. Les Pokémon de soutien ont eux aussi des nouveaux arrivants dont quelques Pokémon légendaires tels que le puissant Yveltal, vedette du jeu de rôle Pokémon Y qui lance une attaque dévastatrice depuis les airs quand on l’appelle en renfort. Par ailleurs, on n’est plus limité à une sélection parmi trois duos de soutien. Pokkén Tournament DX permet de choisir parmi tous les duos de Pokémon présents.

Tout le monde peut amorcer le tournoi de la ligue Ferrum mais même contre l’ordinateur, les Pokémon deviennent de sérieux concurrents à mesure qu’on progresse dans le classement. J’étais bien fière de réussir mes premiers combats haut la main mais rapidement, j’ai constaté que mon manque de technique paraissait dans mes résultats. Visiter la salle d’entrainement pour apprivoiser les mouvements simples et les combos de chaque personnage est alors une bonne stratégie à adopter pour atteindre le calibre de la ligue Chroma.

Renforcez vos Pokémon grâce aux défis quotidiens

Chaque jour, un défi spécial est lancé. On doit remporter un combat avec des règles, un Pokémon principal et deux soutiens prédéterminés. Cela nous incite à parcourir l’éventail des Pokémon disponibles dans le jeu. Chacun ayant un comportement différent, les défis ne sont pas gagnés d’avance, d’autant plus que dans la partie principale, j’ai l’habitude de prendre le même. À la fin, on reçoit des points de compétence pour les Pokémon participants, permettant du coup de faire progresser d’autres Pokémon que ceux que j’utilise tout le temps.

Personnaliser son style de jeu

Pokkén Tournament 6Toutes les manettes sont compatibles avec Pokkén Tournament DX, de la manette Pro aux Joy-Con qu’on utilise ensemble ou séparément en mode simple. Entièrement personnalisables, on modifie l’emplacement des commandes de manière à se sentir confortable en jouant. Curieusement, c’est lors des explications durant l’entraînement que j’ai appris que le pouvoir synergique se déclenche en appuyant simultanément sur L + R. On appuie une deuxième fois pour effectuer un coup spécial puissant obtenu grâce à la jauge d’éclat synergique qu’on remplit en se battant. Pourquoi n’est-ce pas indiqué dans le menu détaillant la fonction des boutons de la manette ?

En plus des contrôles, on personnalise l’apparence de notre avatar en achetant ou en déverrouillant des vêtements et accessoires mode. Les amiibo y participent joyeusement car une fois par jour, ils débloquent un item pour modifier l’apparence de notre dresseur. Il suffit seulement de les scanner !

Une approche superbe

Pokkén Tournament 1Bien qu’il soit une adaptation du jeu de Wii U, Pokkén Tournament DX semble avoir été retravaillé pour la Switch. Visuellement, le jeu est sublime. L’animation des Pokémon les font paraître réellement puissants. On n’a que quelques arènes dans la ligue Ferrum mais la variété s’élargit quand on joue en ligne. Peu importe, elles sont agréables à regarder car ça bouge tout le temps. En regardant un match en reprise ou comme spectateur, on peut s’attarder aux détails des animations d’arrière-plan qui sont réussies. Musicalement, je trouve toujours que la trame a l’air générique. Ce n’est pas si grave mais disons que ce n’est pas un thème que je réécouterais hors du jeu.

Plusieurs options multijoueur

Pokkén Tournament 8Pokkén Tournament DX est un jeu de combat. Il est donc important de pouvoir y jouer avec d’autres joueurs en match amicaux ou en classement compétitif. Sur Switch, on se branche en mode local à deux joueurs sur la même console. On peut également relier plusieurs consoles dans des combats sans fil ou encore se brancher à internet pour se battre contre des gens de partout. Les règles sont personnalisables et depuis la sortie du jeu, je trouve encore des adversaires facilement. Durant une période plus tranquille, le jeu lance automatiquement un combat contre l’ordinateur, évitant une attente prolongée. C’est super !

 

Impressions générales

Pokkén Tournament 7Pokkén Tournament DX est un ajout certain à votre collection sur Nintendo Switch si vous êtes fan de la franchise Pokémon et de jeux de combats. Les contrôles répondent bien, le titre est dynamique et coloré à souhait. Facile à prendre en mains, il amusera petits et grands.

À moins de vouloir y jouer avec des amis en multijoueur, il n’est pas essentiel de se procurer cette version si vous l’avez déjà sur Wii U mais si vous succombez, entraînez votre Pokémon préféré et vous serez imbattable !

+ Beau graphisme
+ Les défis quotidiens
+ Personnalisation élaborée
+ Convivial pour tous les types de joueurs
– Scénario similaire à la version sur Wii U
– La musique manque de personnalité

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme : 4/5
Son : 4/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 4/5

Note globale : 4/5 (82 %)

Procurez-vous Pokkén Tournament DX pour la Nintendo Switch

Merci à Nintendo du Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Nintendo Switch.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here