image: site officiel

L’un des premiers jeux à sortir exclusivement pour la nouvelle génération de console Xbox est The Medium, disponible notamment via l’abonnement Game Pass Ultimate. Le jeu d’horreur est développé par Bloober Team, ceux-là mêmes qui sont derrière la série Layers of Fear, Blair Witch et Observer. Voyons voir comment je me suis sentie dans cet univers déstabilisant révélé sous deux plans.

The Medium en détails

Plateforme : Xbox Series X|S (via Xbox Game Pass) / PC
Évalué sur : Xbox Series S
Développeur : Bloober Team
Éditeur : Bloober Team SA
Style : Horreur
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : M (Mature, 17 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en anglais avec menus et sous-titres en français

Un scénario captivant et riche en contenu

Le jeu nous place dans la peau de Marianne, jeune femme ayant des pouvoirs de médium. À la suite de l’appel d’un homme nommé Thomas, Marianne se rend à l’hôtel Niwa. Ce qu’elle découvrira dans ce lieu en ruines sera inquiétant et intriguant. Cet ancien centre de villégiature communiste retient des mystères demeurés enfouis depuis déjà trop longtemps.

Depuis qu’elle est petite, Marianne se sert de son don pour accompagner les esprits vers la paix intérieure. Elle le fera pour son père adoptif en début de partie, puis pour plusieurs autres âmes au fil de l’aventure. Sa rencontre avec Tristesse lorsqu’elle arrive à Niwa sera déterminante pour la suite de son périple.

Voir les deux côtés de la médaille

On évolue dans un jeu d’horreur psychologique de style pointer et cliquer en vue à la troisième personne. On appuie sur une touche pour interagir avec les objets, franchir un obstacle ou pour courir.

Ayant la capacité de basculer entre deux mondes, la jeune femme nous fera voir l’action selon deux visions bien différentes, soient celle du réel et celle de l’esprit. Lorsqu’elle est tourmentée, l’écran se divise. On voit alors Marianne progresser dans deux dimensions en synchronisation. De nombreuses énigmes sont à résoudre en se servant des dons de la médium. J’ai beaucoup aimé cette mécanique. À certains endroits, on doit sortir de son corps pour explorer une section uniquement accessible du côté de l’esprit. Mais attention, après un moment, l’esprit de Marianne va s’effriter. On va alors le rappeler pour revenir dans le corps de la jeune femme.

L’une des intrigues majeures tourne autour de l’Abîme, cet esprit maléfique qui nous pourchasse tout au long du jeu. Il représente la portion que j’ai trouvé la plus stressante. On saura le contourner, et même l’affaiblir, mais on sent toujours sa présence. On sait qu’il reviendra.

image: site officiel

Optimisé pour les consoles Xbox Series X|S

Le jeu est une exclusivité console pour Xbox Series X|S. Optimisé pour la Xbox Series X, les joueurs profiteront d’une résolution en 4K Ultra HD et du « Ray Tracing ». Avec un temps de chargement réduit au minimum, le titre offre une résolution d’image allant jusqu’à 120 images à la seconde.

L’accessibilité étant une fonctionnalité de plus en plus répandue, The Medium contient plusieurs paramètres afin de rendre notre expérience de jeu conviviale. Par exemple, j’ai grossi les textes et activé la couleur pour différencier le dialogue de chaque personnage. Ceux qui ont plus de difficulté pourront entre autres permettre l’achèvement automatique de certaines actions comme la découverte des échos.

image: site officiel

Une réalisation sobre bien maîtrisée

J’ai particulièrement aimé les plans de caméra cinématographiques permettant de passer des animations à la portion jouable sans anicroche. Or, la caméra m’a causé quelques minimes soucis, me faisant foncer dans un mur ou mal voir une porte à franchir. La section que j’ai la moins aimée est celle où je devais fuir le monstre dans une course poursuite. Pas que c’était difficile, mais elle ne laisse aucune place à l’erreur. Si je trébuche ou que je fonce dans un mur en voulant tourner, c’en est terminé.

L’ambiance est enveloppante, inquiétante, mais pas trop prononcée pour qu’on la remarque. Le travail sonore est juste assez immersif et j’en remercie les artistes de ne pas en avoir fait un jeu de « jumpscare ». Les accents sonores sont parfaitement ajustés avec le reste de l’environnement.

Au final, le jeu est bien réalisé. Il est sobre, sombre aussi, pouvant laisser passer subtilement quelques imperfections. Malgré tout, l’ensemble est magnifique, surtout pour les scènes en extérieur. Étant exclusif à une seule console aide, mais je n’y ai pas senti le saut optimal que j’aurais cru pour la Series X|S.

Au niveau de la jouabilité, le jeu est somme toute assez facile. Cela permet de progresser rondement sur une dizaine d’heures sans s’empêtrer sur des casse-têtes impossibles ou décourageants. Le titre n’a qu’une seule fin et aucune incitation à la rejouabilité, mais pourrait se prévaloir d’une suite si le succès y est.

The Medium propose une histoire assez intrigante pour s’y attarder

The Medium s’inspire des œuvres de Zdzisław Beksiński, un peintre surréaliste dystopique polonais reconnu dans le monde entier pour son style unique et remarquablement sinistre. Par curiosité, vous pouvez parcourir ses œuvres ici. C’est fascinant.

L’histoire racontée dans le jeu est bien structurée. Le jeu étant assez compact, on apprend beaucoup de choses en peu de temps. C’est ce qui rend le tout vraiment intéressant. Il faut prendre le temps de fouiller, lire les lettres et écouter les échos laissés sur place. Cela enrichit le scénario, et pas de manière superficielle. À la fin, tout s’imbrique afin de nous donner satisfaction. C’est du moins ce que ça a fait pour moi. J’ai embarqué dans l’histoire. J’ai adoré mon aventure. J’espère que vous aussi !

+ Scénario qui tient la route
+ Moins épeurant que je ne le craignais
+ Univers enveloppant

– Court, sans incitatif d’y rejouer
– Les séquences de course poursuite
– Cherche parfois où aller dû à l’image qui est très sombre par endroits

ÉVALUATION GLOBALE DE THE MEDIUM

Expérience de jeu : 4,5/5
Graphisme: 4,25/5
Son : 5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 2,5/5

Note globale : 4,25/5 (85 %)

Procurez-vous The Medium pour la Xbox Series X|S via l’abonnement Game Pass Ultimate

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à l’éditeur pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Xbox Series S et du site officiel du jeu.