Date de parution: 8 mars 2016
Éditeur : Ubisoft
Plateformes: PlayStation 4, Xbox One, PC
Style: Combat
Classement ESRB: M+17 (Pour Mature)

Tom Clancy’s The Division est finalement sorti sur le marché. On en a beaucoup parlé et nous étions tous très intrigués, même si nous avions pu y jeter un coup d’œil avec la beta. Bizarrement, même si le jeu se joue en multijoueur, plusieurs joueurs l’ont essayé en solo. J’ai décidé de jouer à The Division en mode solo et de testé si le jeu vaut vraiment la peine d’être joué sans l’aide d’une équipe pour vous soutenir. Mission impossible?

Tom Clancy’s The Division démontre bien que les missions offrent une certaine profondeur quand on les joue en solo. Même s’il est beaucoup plus facile d’attaquer le jeu avec sa propre escouade, il n’existe aucune raison de ne pas le jouer et d’y prendre plaisir par vous-même. Et spécialement si vous considérez que vos habiletés augmentent en fonction de votre développement, selon moi, plusieurs joueurs finiront par jouer en solo.

Le jeu présente un bon nombre de contenus sous la forme de missions et de quêtes. Il offre aussi une bonne variété en termes d’ennemis et d’opportunités de récolter des items, même si le jeu de base se résume à visiter des endroits différents, tirer sur ses ennemis, recharger, répéter.

La Dark Zone est l’attraction principale dans Tom Clancy’s The Division. Elle sert de mode multijoueurs ainsi que d’endroit où plusieurs joueurs iront fouiller dans le but de trouver le butin recherché (Loot area ou loot cave). De nature noire et sombre, où vous survivez comme vous le pouvez, entrer seul dans la Dark Zone ne sera pas une tâche facile.

Les joueurs solos dans la Dark Zone deviennent rapidement la cible par excellence des agents Rogue. Dans la région de la Dark Zone qui était plus limitée dans la beta, vous trébuchiez trop souvent sur un agent, mais dans le jeu au grand complet, il est plus facile pour les joueurs de se concentrer sur  la quête de butin aux lieux de craindre pour sa peau. Même si la Dark Zone n’est pas l’endroit idéal pour les joueurs solos, vous pourrez tout de même y prendre plaisir.

Comme je l’ai déjà mentionné, The Division est un jeu qui, en principe, se joue en multijoueur. Que ce soit pour se procurer un fusil ou deux en supplément pour vous aider dans les missions les plus ardues ou encore avoir une autre personne pour vous protéger dans la Dark Zone, The Division est créé sous l’hypothèse que vous ne serez jamais seul.

Si vous décidez d’entrer dans le jeu en solo, les missions vous feront sentir en parfait contrôle, mais c’est dans la Dark Zone que ça se corse, puisqu’elle est créée comme un environnement social. Pour le joueur solo, cela peut mener à des moments très frustrants comme très incroyables. Vous vous sentirez peut-être comme une cible facile, mais vous pourrez aussi tomber sur des Agents qui se feront un plaisir de vous aider dans les moments plus difficiles. Cela amènera à des moments aussi extraordinaires que tendus, mais c’est ce qui rend la Dark Zone intéressante et excitante, puisque vous ne saurez jamais à quoi vous attendre.

Par contre, le côté négatif de The Division pour les joueurs solos, c’est que le jeu exige une constante connexion avec internet. On comprend que c’est obligatoire dans la Dark Zone, mais dans l’ensemble du jeu cela peut devenir agaçant. Il aurait eu plus de sens que les joueurs puissent jouer sans une constante connexion étant donné que les éléments comme les missions, les niveaux et l’argent sont des éléments séparés.

Parlons maintenant du système de jumelage des joueurs (matchmaking) utilisé dans Tom Clancy’s The Division. Celui-ci est excellent. Trouver des joueurs avec qui entrer dans l’aventure est très facile et le restera probablement longtemps puisque le nombre de joueurs qui se trouvent dans la base de données est très élevé.

À chaque mission, vous avez la possibilité de vous associer à une autre personne pour compléter la mission, et ça se fait tout simplement en appuyant sur un bouton juste avant d’entrer dans la zone de la mission. Très pratique si vous avez de la difficulté à passer un niveau. Votre coéquipier sera avec vous pour la période de la mission et vous pourrez ensuite vous départir de lui ou rester avec lui pour continuer l’aventure. Dans aucun cas, je ne me suis senti obligé de rester connecté avec quelqu’un. Mon but était vraiment de compléter The Division, plus particulièrement son mode solo avec le moins d’aide possible. Mais sachez que ça demeure une option.

En fait, même quand vous traversez la Dark Zone, il n’est pas difficile d’organiser une fête si vous rencontrez des joueurs avec qui vous aimez jouer. Et comme vous êtes constamment branchés sur internet, vous devriez tout de même essayer de jouer avec d’autres joueurs, juste pour l’expérience. Je dois avouer que ça m’a beaucoup plu, même si je suis une personne qui aime jouer seul. Avoir des amis disponibles en même temps que moi en ligne n’est pas toujours facile vu mon horaire irrégulier, mais cette option m’a permis de profiter d’un appui fort apprécié à plusieurs moments du jeu.

Au finale, tout dans le jeu Tom Clancy’s The Division se rapproche d’un jeu qui se joue à plusieurs joueurs pour obtenir une expérience maximale. Par contre, malgré quelques trucs agaçants, il est parfaitement possible d’avoir beaucoup de plaisir à jouer en solo. Il faudrait alors éviter d’entrer dans la Dark Zone, même si elle demeure l’endroit le plus excitant du jeu.

Se retrouver seul dans la Dark Zone comprends son lot d’éléments positifs et de négatifs. Ça devient plutôt comme un défi personnel qui vous tiendra en haleine. Avec la nature multijoueur du jeu et avec comment le système de jumelage a bien été implanté, il est plus que possible que les joueurs solos trouvent éventuellement d’autres joueurs avec qui jouer dans le futur.

Donc, pour répondre à la question si Tom Clancy’s The Division est un jeu qui peut être agréable à jouer en solo, oui, vous pourrez y prendre beaucoup de plaisir et vous en aurez pour votre argent, mais pour réellement apprécier une expérience complète, il est de loin préférable d’y jouer en équipe, même si vous n’êtes pas toujours certains de ceux à qui vous pouvez faire confiance.

Verdict

  • Jouabilité : 4/5
  • Visuel : 5/5
  • Audio : 5/5
  • Durée de vie potentielle : 4/5

Note globale : 4.5/5

Procurez vous The Division pour PS4Xbox One ou PC

PARTAGER SUR
Carl-Edwin Michel
Carl-Edwin est passionné de technologie et de jeux vidéo. Diplômé en informatique, il est journaliste et chroniqueur en nouvelles technologies depuis 2009. On peut le voir entre autres à l’émission Planète Techno sur ici Explora ainsi que dans les capsules de conseils technos précédant les films présentés dans les cinémas Cinéplex. Il a également collaboré à l’émission M.Net.

2 COMMENTAIRES

  1. « J’ai décidé de jouer à The Division en mode solo et de testé si le jeu… »
    Testé ?? testeR. C’est pas que je veuille jouer les moralisateurs mais comment voulez-vous qu’on vous prenne au sérieux à force de lire des commentaires non corrigés ??

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here